Vers une augmentation du prix de l’électricité de 1,6% en février

01/02/21 Une hausse des prix de l’électricité de 1,6% a été annoncée par la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) à compter du 1er février. Cette augmentation peut être perçue comme un dommage collatéral de la crise sanitaire.

Une augmentation de 1,6%

Ce lundi 1er février, les prix de l’électricité vont connaître une hausse de 1,6%. Ce sont plus de 70% des particuliers, soit 23 millions de ménages, qui vont être impactés.

Même si cette augmentation concerne essentiellement les abonnés EDF au tarif bleu, les fournisseurs alternatifs sont également touchés. En effet, la plupart de leurs offres sont indexées sur le tarif réglementé, les tarifs des fournisseurs d’électricité vont ainsi également augmenter.

C’est donc en réalité un nombre beaucoup plus important de personnes qui seront affectés par cette hausse.

Une conséquence de la crise sanitaire

La crise sanitaire a grandement perturbé l’ensemble des activités liées au nucléaire. On peut donc y voir là une cause de la hausse des prix de l’électricité. Plusieurs raisons peuvent être identifiées :

  1. une baisse des coûts de commercialisation
  2. un rattrapage de la différence entre les coûts et les tarifs de l’électricité
  3. une augmentation des coûts d’approvisionnement
  4. une augmentation du nombre d’impayés

Comment échapper à cette hausse des prix ?

Pour réduire sa facture d’électricité, une des solutions est de changer de fournisseur, et de choisir une offre différente de celle du tarif réglementé d’EDF. En effet, beaucoup de français sont abonnés à ce tarif, sans savoir qu’il en existe d’autres. Comparer les différentes offres vous permettrait de faire des économies.

Pour en savoir plus sur la hausse des prix de l’électricité, cliquez ici.

Redactor

Ecrit par Agathe

Mis à jour le 1 Fév, 2021