Baisse du TRV du gaz avant de repartir à la hausse

Résumé : Les tarifs réglementés de vente du gaz appliqués par Engie devaient observer une baisse significative de 5,1% au 1er juillet 2020 mais pour éviter un contrecoup trop violent, le gouvernement français a décidé de ralentir la baisse des tarifs réglementés. Par conséquent, le prix moyen va diminuer uniquement de 0,3% au mois prochain.

Tarifs réglementés du gaz : une longue période de baisse se termine

Cette dernière année, les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie (ex-GDF) n’ont cessé de diminuer tous les mois. En effet, depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés du gaz ont chuté de 25% !

Baisse TRV gaz faibleÀ partir du 1er août 2020, les tarifs réglementés du gaz vont augmenter chaque mois jusqu’au mois de février 2021. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a annoncé une hausse de plus de 6 % entre le 1er août et la fin du mois de février.

Ces chiffres représentent uniquement des prévisions et ceux-ci seront révisés tous les mois en fonction de l’évolution réelle des cours du marché de l’énergie.

Pourquoi ralentir la baisse des tarifs réglementés au 1er juillet 2020 ?

La formule de calcul habituelle pour estimer le prix moyen des tarifs réglementés du gaz a évalué une chute du prix de 5,1% pour le 1er juillet 2020 mais l’État français a souhaité ralentir la baisse des tarifs réglementés du gaz afin d’éviter une remontée trop importante des tarifs dans le sillage du rebond des cours du gaz dès le 1er août 2020.

Attention !

Les tarifs réglementés du gaz vont diminuer de 0,3% au 1er juillet 2020, en prévision d’une hausse dès le mois suivant.

La baisse importante du prix des tarifs réglementés de gaz appliqués par Engie s’explique par la crise sanitaire qui a entraîné une chute historique des prix (de gros) du gaz naturel en Europe.

Baisse TRV gaz et prévisions de haussePar conséquent, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) prévoit un retournement des cours dès l’automne qui entraînera un rattrapage global et une augmentation importante des prix des tarifs réglementés du gaz. Le mécanisme de lissage souhaité par le gouvernement va permettre de limiter les hausses tarifaires du dernier trimestre.

Le saviez-vous ?

Les tarifs réglementés du gaz concernent 40% des foyers abonnés au gaz et sont commercialisés uniquement par le fournisseur historique du gaz et quelques entreprises locales de distribution. Néanmoins, il est voué à disparaître au 1er juillet 2023.

Redactor

Written by Alicia

Mis à jour le 25 Juin, 2020