Quels changements de MaPrimeRénov’ ont été introduits par le plan de relance du gouvernement ?

Résumé : MaPrimeRénov’ était une aide financière de l’État destinée aux ménages les plus modestes pour financer leurs travaux de rénovation énergétique. Cette aide financière s’adressait uniquement aux ménages les plus pauvres mais dès le 1er janvier 2021, le bénéfice de MaPrimeRénov’ est étendu à tous les ménages, à l’exception des plus aisés. Ce changement majeur dans l’attribution de l’aide a été annoncé dans le plan de relance du gouvernement pour lutter contre la crise de la COVID-19.

Qu’est-ce que c’est MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ est une aide financière de l’État pour les ménages les plus modestes. Cette prime devait favoriser la transition écologique des bâtiments les plus énergivores : les propriétaires les plus modestes pouvaient recevoir cette aide financière pour financer une partie des travaux de rénovation énergétique.

Face à la crise sanitaire et le pouvoir d’achat à la baisse, le gouvernement français a décidé d’accorder MaPrimeRénov’ à tous les ménages, excepté les ménages les plus aisés.

Quels ménages peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

Le bénéfice de MaPrimeRénov’ est accordée selon les conditions de ressources de l’Agence nationale pour l’habitat (Anah) :

  1. Le revenu fiscal de référence du ménage
  2. La localisation du logement : Île-de-France ou une autre région française (Outre-Mer inclus)
  3. Le logement doit être la résidence principale du bénéficiaire
  4. Les travaux doivent être effectués par une entreprise labellisée RGE
  5. Les travaux réalisés doivent figurer parmi une liste prédéfinie

Bon à savoir !

Le revenu fiscal de référence des ménages éligibles à MaPrimeRénov’ va dépendre des revenus du ménages et du nombre de personnes.

Tableau des plafonds du revenu fiscal de référence des ménages éligibles à MaPrimeRénov’ :

Île-de-France Les autres régions
Nombre de personnes constituant le ménage Ménages les plus modestes (€) Ménages modestes (€) Ménages les plus modestes (€)

Ménages modestes (€)

1

20 593 25 068 14 879 19 074
2 30 225 36 792 21 760

27 896

3

36 297 44 188 26 170 33 547
4 42 381 51 597 30 572

39 192

5

48 488 59 026 34 993 44 860
Supplément par personne supplémentaire 6 096 7 422 4 412

5 651

Quel est le montant de MaPrimeRénov’ ?

Le montant de l’aide financière va dépendre du revenu fiscal de référence et des travaux réalisés : le montant de la prime est calculée par rapport au niveau de ressources du demandeur et des économies d’énergie permises par les travaux de rénovation énergétique.

Le montant de l’aide est plafonné à 20 000 euros par logement sur une période de 5 ans.

Changements de l'attribution de MaPrimeRénov travaux de rénovationPar exemple, pour l’installation d’une chaudière à très haute performance énergétique, le montant de MaPrimeRénov’ est plafonné à 4 000 euros. À contrario, le plafond de dépenses éligibles pour l’installation d’une chaudière à alimentation automatique fonctionnant au bois ou autres biomasses est 18 000 euros.

Attention !

Dans le cas où vous souhaitez bénéficier de MaPrimeRénov’, vous devez solliciter les services d’une entreprise de chauffage ou d’une entreprise de travaux labellisée RGE.

Vous trouverez toutes les informations complémentaires sur l’attribution et le montant de MaPrimeRénov’ sur le site officiel de l’aide financière.

Comment demander MaPrimeRénov’ ?

La demande de l’aide financière doit être effectuée avant le début des travaux depuis le site officiel dédié à MaPrimeRénov’.

  1. Créer son compte et déposer sa demande
  2. L’Anah va confirmer l’attribution de l’aide financière
  3. Récupérer la facture à la fin des travaux de rénovation énergétique
  4. Demander le paiement de MaPrimeRénov’
  5. Recevoir le versement et payer l’entreprise

Une avance financière est prévue pour les ménages les plus modestes, selon les plafonds de revenus prédéfinis.
Redactor

Ecrit par Alicia

Mis à jour le 20 Oct, 2020