EDF s’inquiète de son risque de déclassement

19/02/21 : Même si le groupe s’en sort encore pour l’année 2020, il est tout de même surendetté et craint aujourd’hui d’être distancé par ses concurrents. Le groupe compte donc sur l’année 2021 pour rattraper son retard sur ses concurrents.

 

EDF : des résultats honorables mais inquiétants

EDF vient de publier ses résultats pour l’année 2020, même si son bénéfice connaît une chute de 87% il faut noter  qu’il reste à près de 650 millions d’euros. Son chiffre d’affaires connaît lui aussi une chute de 3,2%.

La crise sanitaire a fait perdre près de 2 milliards d’euros de revenus au groupe. La crise a aussi complètement désorganisé le calendrier de maintenance des réacteurs nucléaires. Sur ce sujet le patron du groupe a déclaré « Nous avons désormais devant nous cinq ou six opérateurs qui ont beaucoup plus de moyens pour investir dans les renouvelables. »

Le groupe compte donc sur l’année 2021 pour se rattraper. En effet, EDF compte sur un rebond de son Ebitda (son excédent brut d’exploitation) de 5%, c’est-à-dire de près de 17 milliards d’euros.

EDF pourrait donc perdre sa place dans la cour des grands si cette situation ne s’améliorerait pas.  En effet, le groupe est EDF est devenu le plus gros emprunteur du secteur privé dans la zone euro, le groupe cumule une dette de 41 milliards d’euros.

Quel avenir pour EDF ?

Aujourd’hui EDF n’est plus la plus grande compagnie d’électricité, le groupe doit se contenter de la première place en tant qu’exploiteur de nucléaire. Le groupe a expliqué qu’il mettrait plus en avant des énergies renouvelables dans les années à venir. Cela peut représenter une bonne opportunité pour le groupe.

Le groupe doit aussi arrêter de perdre autant de clients chaque année. En effet, le groupe compte une baisse de près de 80 000 clients  tous les ans. Les concurrents souvent considérés comme moins chers arrivent peu à peu à prendre des clients au fournisseur historique d’électricité.

La concurrence pour EDF devient en effet de plus en plus compliquée depuis 2007. Les fournisseurs alternatifs apparaissent comme moins chers aux yeux des consommateurs et certains apparaissent aussi comme plus verts. Ils représentent donc un vrai danger pour le groupe.

Si vous voulez en savoir davantage nous vous invitons à lire cet article.

Redactor

Ecrit par maximeo

Mis à jour le 19 Fév, 2021