Eni dans le viseur du médiateur de l’énergie

06/05/21 Le fournisseur d’électricité et de gaz Eni a été épinglé par le médiateur national de l’énergie pour des démarchages abusifs. Un signalement a même été déposé auprès du tribunal judiciaire de Carcassonne.

Eni accusé d’escroquerie

Tout commence en janvier 2020, lorsqu’un démarcheur travaillant pour le fournisseur d’énergie Eni met en service un contrat de gaz pour le compte d’une dame âgée de 98 ans. Cependant, le contrat concerne un logement qui n’est pas occupé par la nonagénaire puisque cette dernière réside en EHPAD depuis trois ans. Autres problèmes, sur le fameux contrat apparaissent une adresse mail et un numéro de téléphone portable qui ne correspondent pas à ceux de la plaignante, pour la simple et bonne raison qu’elle ne possède ni téléphone mobile ni adresse mail.

Et pourtant, quelques mois plus tard, elle reçoit un courrier d’Eni lui réclamant de régler une facture impayée de 1600€. Afin de faire la lumière sur cette affaire, la famille décide de contester la facture et de saisir le médiateur de l’énergie, d’autant plus que la signature sur le contrat de gaz n’est pas celle de la vieille dame.

« C’est de l’escroquerie, les gens n’ont pas demandé à changer de fournisseur : vous faites un contrat à leur place, vous signez à leur place. Et bien souvent, le contrat en question est plus cher que le précédent » fustige Olivier Challan-Belval, le médiateur de l’énergie.

Afin de frapper un grand coup contre les démarchages abusifs, le médiateur à signalé Eni au tribunal judiciaire de Carcassonne. C’est la première fois que le médiateur signale un fournisseur auprès de la justice pour démarchages abusifs.

« Soucieux de faire respecter les droits des consommateurs, le médiateur signalera systématiquement tous les faits délictueux dont il aura connaissance à l’occasion des litiges dont il est saisi » explique le médiateur national de l’énergie dans un communiqué.

Le fournisseur se défend

À travers un communiqué, Eni s’est empressé de condamner les pratiques de certains de ses démarcheurs. « Le fournisseur condamne fermement ce genre de pratiques qui restent des cas isolés et ne relèvent en rien d’un caractère organisé, voire généralisé ».

En réaction, le fournisseur d’électricité et de gaz a déposé une plainte contre X et mis en place un nouveau plan d’amélioration des pratiques de démarchages. Pour en apprendre davantage, cliquez sur ce lien.

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 15 Juin, 2021