Le prix du gaz va augmenter en octobre !

Résumé : Comme avant chaque début de mois, la CRE (Commission de régulation de l’énergie) a dévoilé les nouveaux prix du gaz. Pour le mois d’octobre, une augmentation moyenne de 4,7% est attendue.

À partir du 01 octobre, le tarif réglementé de vente du gaz va augmenter de 4,7%. Commercialisé par Engie (ex GDF), le fournisseur historique de gaz, cette hausse concernera tous les abonnés au tarif réglementé, mais aussi de nombreux autres consommateurs.

Si l’on s’intéresse au détail des chiffres, on note que l’augmentation des tarifs sera de :

  • 1,2% pour ceux qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson
  • 2,6% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson et l’eau chaude
  • 4,9% pour ceux qui utilisent le gaz pour le chauffage.

Une hausse des prix déjà prévue

L’augmentation des tarifs du gaz en octobre ne surprend en réalité pas grand monde. En effet, la CRE avait déjà alerté au mois de juin sur une forte hausse des prix du gaz pour le deuxième semestre de l’année 2020.

Selon le communiqué de la Commission de régulation de l’énergie, cette augmentation des tarifs du gaz s’explique par « la forte demande, à l’approche de l’hiver, en Asie, aux Etats-Unis et en Europe ». Pour en savoir plus sur l’augmentation des prix du gaz, cliquez ici.

Cette hausse des prix aurait pu être encore plus importante (7% au lieu de 4,7%) si la CRE n’avait pas mis en place un mécanisme spécial qui va amortir les augmentations de tarif jusqu’en février 2021.

Il faudra attendre encore quelques mois avant d’en avoir terminé avec les augmentations du tarif réglementé de vente du gaz. En effet, le TRV du gaz disparaîtra définitivement à partir du 01 juillet 2023.

Qui est concerné par la hausse des prix ?

L’augmentation des prix du gaz portera sur le tarif réglementé en vigueur et concernera près de 4 millions de personnes. Seul le fournisseur historique de gaz Engie est autorisé à vendre du gaz au tarif réglementé. Ainsi, tous les abonnés au TRV du gaz verront leur facture augmenter.

Cependant, les abonnés du fournisseur Engie ne sont pas les seuls concernés. En effet, de nombreuses offres présentes chez les autres fournisseurs de gaz appliquent des tarifs indexés. Cela signifie que le prix du kWh de gaz de ces offres varie en fonction des fluctuations du tarif réglementé de vente.

De ce fait, ces abonnés verront également leur facture de gaz augmenter au cours des prochains mois.

Le saviez-vous ?

Certaines offres de gaz sont des offres à prix fixe avec un prix du kWh qui ne varie pas pendant la durée du contrat. Les abonnés sont alors protégés des augmentations du prix du gaz.

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 20 Oct, 2020