Des associations demandent une aide pour faire face aux factures impayées !

09/04/21 Plusieurs associations ont envoyé un courrier au gouvernement afin de demander une aide supplémentaire pour les foyers qui ont du mal à payer leurs factures d’énergie. Cela concerne plus de 12 millions de personnes.

Dans un courrier daté du 15 mars 2021, les 28 partenaires de l’ONPE (l’Observatoire national de la précarité énergétique), parmi lesquels on retrouve notamment le Médiateur de l’énergie, la Fondation Abbé Pierre ou encore des fournisseurs d’énergie comme Engie ou EDF, ont demandé au gouvernement un « geste exceptionnel » afin de venir en aide aux ménages qui sont dans l’incapacité de payer leurs factures d’électricité et de gaz.

En raison de la crise sanitaire, plusieurs millions de Français sont actuellement en situation de précarité énergétique. En 2020, on a relevé plus de 10 millions d’euros de factures d’énergie impayées ce qui représente une forte hausse si l’on compare aux chiffres de 2019.

Plus de 12 millions de personnes sont en précarité énergétique.

Cependant, à cause de la prolongation de la trêve hivernale des expulsions, les interventions pour factures impayées sont en diminution de 18%. Ainsi, selon le Médiateur de l’énergie, il n’y a eu « que » 551 721 interventions en 2020 :

  1. 467 201 interventions pour l’électricité ;
  2. 84 520 interventions pour le gaz.

Que demande l’ONPE ?

Par ce courrier au gouvernement, les associations de l’ONPE demandent aux ministres de la Transition énergétique et du Logement le doublement du chèque énergie. Ces chèques d’environ 150€ et attribués sous condition de ressources ont déjà pour but de permettre aux foyers précaires de payer une partie ou la totalité des dépenses énergétiques du logement.

L’ONPE réclame également une augmentation des Fonds de solidarité au logement (FSL). Pour en savoir davantage, consultez cet article.

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 9 Avr, 2021