Eni fait face à une perte record en 2020 !

22/02/21 Le géant italien de l’énergie Eni accuse une perte globale de 8,56 milliards d’euros en 2020. Le résultat de la forte baisse des cours du pétrole et du gaz en raison de la crise sanitaire.

Un déficit pire que prévu

Dans un document rendu public le vendredi 19 février, le géant italien des hydrocarbures et fournisseur d’énergie Eni a annoncé une perte colossale de 8,56 milliards d’euros pour l’année 2020. Ce déficit monstrueux s’explique par la chute des cours du pétrole et du gaz, en conséquence direct de la crise sanitaire qui a touché l’ensemble de la planète en 2020.

Si certaines grandes entreprises étaient parvenues à limiter la casse, la situation dans laquelle se retrouve Eni est pire que prévue. En effet, les analystes prévoyaient une perte annuelle de l’ordre de 7,57 milliards d’euros, mais ils n’avaient pas envisagé qu’Eni allait un déficit de près de 725 millions d’euros durant le quatrième trimestre de 2020 (les prévisions tournaient autour de 12 millions d’euros de pertes).

« Le choc de la demande provoqué par la pandémie a entraîné un effondrement des prix et des marges des matières premières : le prix de référence du pétrole Brent a baissé de 35% sur un an » explique Eni dans son communiqué qui a également enregistré :

  • Une baisse de 7% de sa production d’hydrocarbures ;
  • Une baisse de 37% du chiffre d’affaires annuel.

Une accélération de la transition énergétique

Afin de se relever et de reprendre sa marche en avant, Eni a pris la décision d’accentuer son développement des énergies renouvelables. Il s’est ainsi engagé à atteindre la neutralité carbone de ses produits et opérations d’ici 2050. Pour ce faire, le groupe italien entend avancer par palier :

  • -25% d’émissions de gaz à effet de serre en 2030 ;
  • -65% en 2040 ;
  • 0% en 2050.

Face à la pression des associations écologistes et de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), Eni a fait la promesse de redoubler d’efforts pour diminuer l’impact environnemental de ses activités. Ainsi, Eni compte porter ses capacités de production d’énergie renouvelable dans le monde à :

  1. 4 GW en 2024 ;
  2. 15 GW en 2030 ;
  3. 60 GW en 2050.

Pour en savoir davantage sur la volonté écologique d’Eni, lisez cet article.

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 22 Fév, 2021