Que faire avant d’acheter un bien immobilier ?

L’achat immobilier n’est pas une chose à prendre à la légère car c’est un investissement qui vous engage pendant de nombreuses années. Il est important de bien penser à tous les éléments pour trouver le bien immobilier qui correspond à tous vos critères.

 

Prendre en compte sa situation

 

Avant d’acheter un bien immobilier, il est essentiel de se poser les bonnes questions. Combien de temps allez-vous rester dans ce logement ? Allez-vous le garder sur le long terme ? En général, il est plus rentable de ne pas acheter si vous comptez rester moins de 6 ans. Pensez aux projets de vie qui peuvent évoluer : une opportunité professionnelle, un agrandissement de la famille… Parfois, la location pourrait mieux correspondre à vos besoins.

 

Le financement d’un bien immobilier est un investissement sur le long terme. En plus de puiser dans vos économies, vous pouvez demander à faire un crédit immobilier auprès de votre banque. Vous avez la possibilité de faire appel à un courtier en crédit tel que VousFinancer. Il pourra vous aider à trouver la meilleure solution de financement pour votre prêt immobilier et vous accompagnera tout au long de votre projet.

 

L’environnement du logement

 

Trouver le logement idéal c’est aussi regarder aux alentours. Avant d’acquérir un bien immobilier, pensez à vous acclimater au quartier. Imaginez comment vous allez y vivre, s’il y a des commerces à proximité, des écoles, des transports en commun, des parkings, des parcs pour se promener… Pensez également aux nuisances possibles si le logement est aux abords d’un bar ou d’une voie ferrée par exemple.

 

Renseignez-vous également sur les projets d’urbanisme de la ville à la mairie car l’environnement pourrait être sur le point de changer. Observez attentivement les façades de la maison ou de l’appartement, s’il y a des fissures, des endroits abîmés, l’état de la toiture ou si un ravalement est à prévoir. Toutes ces indications sont importantes pour anticiper certaines dépenses supplémentaires ou mieux négocier le prix du bien.

 

Visiter le logement

 

Prenez votre temps lors de la visite du bien. S’il y en a, inspectez les parties communes comme le hall d’entrée, les boîtes aux lettres, la cage d’escaliers ou l’ascenseur. Vérifiez que tout est bien aux normes et que ce n’est pas seulement un cache misère. Des travaux peuvent être à prévoir et gonfler les dépenses, car une fois le bien acheté, les travaux de copropriété seront à votre charge.

 

Regardez bien toutes les pièces et prêtez une attention toute particulière à l’état des murs, des sols, du plafond et des fenêtres. Ces parties de l’habitation peuvent cacher des problèmes d’humidité ou être liés à une mauvaise isolation. Vérifiez également que l’installation électrique est aux normes et que tout fonctionne correctement. N’hésitez pas à faire plusieurs visites à différentes heures de la journée pour avoir une vue d’ensemble.

 

Se renseigner sur le logement

 

Pour éviter les mauvaises surprises, posez toutes les questions qui vous viennent à l’esprit. Pensez aussi au côté financier après achat : demandez combien coûtent les taxes foncières et d’habitation actuelles. Si vous achetez un appartement, vérifiez les charges de copropriété comme les frais de gardiennage ou d’entretien. Vous pouvez également réclamer les procès-verbaux des assemblées générales de la copropriété pour être informé des projets passés et ceux à venir.

 

Dans tous les cas, n’oubliez pas de demander les factures énergétiques concernant l’électricité ou le chauffage du logement. Vous avez aussi droit d’avoir accès au Diagnostic de Performances Énergétiques (DPE) et au diagnostic électrique, obligatoire pour les logements de plus de 15 ans. Pensez aux travaux qui peuvent être à prévoir pour envisager toutes les dépenses supplémentaires.

 

Les points stratégiques de l’achat

 

Avant d’acquérir le bien, vous pouvez signer un dépôt de garantie. Cette somme, comprise entre 5 et 10 % du prix de vente, permet, comme son nom l’indique, de garantir la vente. Vous avez la possibilité de la récupérer si la vente est annulée dans les 10 jours après la signature. 

 

Enfin, le compromis de vente est l’une des étapes de l’achat les plus importantes. Une fois signé, un contrat est passé entre vous et le vendeur : vous vous engagez à acheter le bien si toutes les conditions sont réunies et en échange, le vendeur s’engage à vous le vendre.

Photo d’illustration : © Paul Bradbury/Caia Image – stock.adobe.com

Redactor

Ecrit par briac

Mis à jour le 19 Fév, 2021