Transition énergétique : 9 nouvelles centrales solaires pour les toits de Paris

Résumé : Le 2 avril 2019, le conseil de Paris a voté pour l’installation de 9 centrales solaires sur les toits d’établissements scolaires. Cet investissement de 1 million d’euros est un premier pas vers l’objectif de neutralité carbone pour la capitale, fixé à l’horizon 2050.

La ville de Paris, actrice de la transition énergétique

Le 2 avril 2019, le conseil de la ville de Paris a chargé le collectif Enercitif d’équiper les toits de neuf écoles, collèges et centres d’animation de centrales solaires.
Ces centrales, qui seront opérationnelles d’ici la fin de l’année 2020, s’étendront sur plus de 3 000 m2 de panneaux solaires, et permettront d’alimenter 170 foyers en électricité.

Inscrit dans le Plan Climat dont s’était doté la ville de Paris en 2007, et qui visait à réduire de 75% les émissions de gaz à effet de serre dans la capitale à l’horizon 2050, l’installation de ces panneaux solaires semble répondre à l’objectif de réduction des émissions de c02 de 25% fixé pour 2020.

Qu’est-ce qu’Enercitif ?

Enercitif est une société coopérative promouvant “l’énergie citoyenne”. Elle installe des systèmes de production d’énergie renouvelable dans la ville de Paris. Elle est financée par les citoyens soucieux d’accompagner la transition énergétique de la ville, en leur permettant d’investir dans des projets de centrales photovoltaïque.

population paris

Les villes sont de véritables écosystèmes : elles accueillent plus de la moitié de la population dans le monde, et produisent 70% des émissions de gaz à effet de serre.

Cela fait plus de 10 ans maintenant qu’elles sont les acteurs principaux de la transition énergétique : en témoigne des initiatives comme l’Accord de Paris, signé par 195 états lors de la COP21 en décembre 2015.
Cet accord engageait les signataires à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 80%, et à s’alimenter en énergies 100% renouvelables d’ici 2050.

Paris neutre en carbone d’ici 2050 ?

Il y a un an, en mars 2018, un nouveau Plan Climat a été voté au Conseil de Paris. Les principaux objectifs de la transition énergétique ont été redessinés : les élus comptent désormais faire de Paris une ville neutre en carbone d’ici 2050.

La neutralité carbone : qu’est-ce que c’est ?

La neutralité vise à réduire au maximum les émissions de gaz à effet de serre. Elle vise également à compenser les émissions de c02 d’un organisme, d’une structure, ou d’un groupe de personnes grâce à l’investissement dans des projets de développement d’énergies renouvelables.

énergies renouvelablesLa ville de Paris a déjà mis en place de nombreux dispositifs pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, et accompagner sa transition vers le 100% renouvelable : depuis 10 ans, c’est près de 50 000m2 de panneaux solaires qui ont été installés sur les toits de la capitale. Des projets comme celui de la Halle Pajol (3 500 m2 de panneaux solaires) tendent à se multiplier : les 9 nouvelles centrales prévues d’ici la fin de l’année en font partie.

Depuis 2015, tous les services municipaux sont également alimentés en électricité verte, dont l’origine est garantie 100% issue des énergies renouvelables.

Et après ? les objectifs de Paris à l’horizon 2030

Adapter les modes de vies et la consommation d’énergie dans la capitale face aux changements climatiques, c’est le principal objectif de la ville de Paris avec ce nouveau Plan Climat. Pour garantir un confort de vie à ses habitants, tout en respectant l’environnement et en limitant l’empreinte carbone de la ville, plusieurs objectifs ont été fixés à l’horizon 2030 :

  1. Réduire de 50% les émissions de gaz à effet de serre intramuros
  2. Réduire de 35% les consommations énergétiques
  3. Un objectif de 45% d’énergies renouvelables pour la consommation d’électricité de la ville, dont 10% produite grâce aux centrales parisiennes
  4. Éradiquer les carburant fossiles et le fioul domestique 

Si la ville de Paris se donne les moyens pour parvenir à ces objectifs, elle compte également sur ses citoyens qui ont un rôle à jouer dans la transition énergétique de la ville.

En témoigne les nombreux projets écologiques mis en place avec le Budget Participatif de Paris (vous pouvez retrouver les projets ici), qui sensibilisent les habitants aux causes environnementales et à l’importance de changer son mode de vie en ville face au dérèglement climatique.

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici