Souscrivez un contrat d'énergie en 5 minutes avec papernest

Je souscris

Elec Ajust 2 ans

116,69 €

Prix de l'abonnement par an

0,158 €

Prix du kWh

  • Offre verte
  • Prix bloqué pendant 2 ans
  • Fournisseur historique du gaz

Classique Electricité

119,76 €

Prix de l'abonnement par an

0,1465 €

Prix du kWh

  • Offre classique
  • -5% de réduction sur le prix du kWh
  • Meilleur service client 2019

Astucio Eco Electricité

132,38 €

Prix de l'abonnement par an

0,15110 €

Prix du kWh

  • Offre classique
  • Prix bloqué pendant 3 ans
  • Offre sans engagement

Gaz Ajust 2 ans

106,02 €

Prix de l'abonnement par an

0,0777 €

Prix du kWh

  • Prix bloqué pendant 2 ans
  • Fournisseur historique du gaz
  • Offre sans engagement

Classique Gaz

108,24 €

Prix de l'abonnement par an

0,0754 €

Prix du kWh

  • Offre classique
  • -5% de réduction sur le prix du kWh
  • Meilleur service client 2019

Astucio Eco Gaz

134,17 €

Prix de l'abonnement par an

0,07752 €

Prix du kWh

  • Offre classique
  • Prix bloqué pendant 3 ans
  • Offre sans engagement

Prix de l'électricité en option de base 6 kVA / Prix du gaz pour une consommation < 6 MWh/an en zone 1

Comparateur énergie gouvernement

Annonce

Le gouvernement a créé un comparateur d’énergie. Comment peut-on y accéder ? Quel est son mode fonctionnement ? Voici des informations sur le comparateur de l’énergie du gouvernement.

Comparateur énergie gouvernement : le portail

Comparateur energie gouvernement

Quel fournisseur d’électricité choisir ? Quand on veut faire des économies, il est intéressant de s’aider d’un comparateur. Un comparateur d’énergie est un outil qui permet de confronter les tarifs de plusieurs fournisseurs d’énergie. On peu distinguer les fournisseurs historiques (EDF et Engie) et les fournisseurs dits « alternatifs » (Planète Oui, Direct Energie, Eni…).   Il en existe pour tout type de besoin. Le gouvernement a créé un comparateur pour découvrir les prix des offres d’énergies qui correspondent au plus près des attentes du consommateur. Pour trouver ce comparateur, il faut se rendre sur le site du médiateur national de l’énergie.

Une fois la connexion établie sur le site. Il faut trouver la rubrique comparer les offres d’électricité. Quand on clique sur cette rubrique plusieurs instructions sont détaillées pour débuter notre comparatif. Pas à pas, voici les étapes à suivre pour découvrir l’offre d’énergie qui correspond le mieux à vos attentes :

Première étape : mon logement et moi

  • Particulier ou professionnel : Si vous êtes professionnel, vous pouvez utiliser seulement le comparatif si votre puissance électrique est inférieure ou égale à 36 kVA. Le comparateur peut vous être utile aussi si vous consommez moins de 300 000 kWh de gaz naturel par an.
  • Professionnel avec une puissance importante :  si elle est supérieure à 36 kVA ou si votre consommation est supérieure à 300 000 kWh de gaz naturel par an il faut se diriger vers la liste des fournisseurs par code postal. Elle est disponible sur le site du médiateur national de l’énergie.
  • Code postal et commune :  le comparateur a besoin d’une indication concernant votre code postal et votre commune. Cela permet de faciliter le moteur de recherche du comparateur pour trouver des offres qui sont disponibles dans votre région.

Deuxième étape : ma consommation

  • Type d’énergie : il faut choisir si vous souhaitez un comparatif d’énergie électrique, d’énergie électrique/gaz ou simplement gaz.

Si le choix se porte sur l’électrique :

  • Puissance du compteur : Elle est comprise entre 3 kVA et 36 kVA. La puissance choisie doit correspondre à vos équipements électriques. Elle représente la puissance maximale que vous pouvez consommer.

La puissance du compteur est indiquée sur la facture. Si vous n’avez pas de facture, voici quelques valeurs de référence :

  • 3 kVA : correspond à un petit appartement sans chauffage électrique.
  • 6 kVA : correspond un appartement d’une famille de 4 personnes sans chauffage électrique.
  • 9 kVA : correspond à un appartement d’une famille de 4 personnes avec chauffage électrique.

Connaître la puissance du compteur est important. Dans le cas où la puissance souscrite est inférieure à la quantité d’énergie consommée l’installation disjoncte. C’est à cause du surplus d’appareils électriques allumés au même moment.

  • Compteur communicant Linky : répondre soit par oui soit par non. Un compteur Linky est un compteur nouvelle génération qui doit remplacer tous les compteurs existant d’ici 2021. Il n’a pas encore été installé partout en France.
  • Tarification : il y a deux choix. Soit vous avez l’option de tarification dite « Base » soit l’option de tarification dite « heures pleines/ heures creuses ». Avec l’option tarifaire de Base le prix de l’électricité est le même toute la journée. Avec l’option tarifaire heures creuses/ heures pleines le prix de votre électricité diffère en fonction des heures pleines ou des heures creuses. Les heures pleines sont généralement le jour et sont plus chères tandis que les heures creuses sont la nuit et sont donc moins chères.

Consommation :

  • Si vous connaissez votre consommation en kWh : Il faut indiquer la consommation annuelle. Il est possible de s’aider de l’historique de consommation qui est présent sur la facture d’énergie. Il ne faut pas oublier d’additionner les consommations qui sont facturées sur l’année, en particulier entre les deux relevés du compteur.
  • Si vous connaissez le montant de votre facture :  il est indiqué sur la facture, mensuelle ou annuelle suivant votre mode de facturation.
  • Si vous n’avez aucune information : le médiateur vous propose deux choix soit vous indiquez une consommation moyenne basée sur les consommations annuelles de la population française soit vous indiquez si vous souhaitez estimer votre consommation à partir de vos usages.

Si le choix se porte sur le gaz :

  • Consommation : vous avez aussi trois choix qui se proposent à vous. Soit vous indiquez votre consommation en kWh, soit vous inscrivez le montant total de votre facture en euro. Si vous n’avez pas ces informations, il est possible d’indiquer que votre consommation correspond approximativement à la consommation annuelle moyenne des Français. Vous pouvez aussi estimer votre consommation à partir de vos usages.

Il y a 4 possibilités pour l’usage du gaz naturel :

  • Cuisine uniquement.
  • Cuisine et eau chaude.
  • Chauffage, superficie inférieure à 200 m² .
  • Chauffage, superficie supérieure à 200 m².

Une fois ces étapes remplies, votre consommation annuelle moyenne sera ensuite inscrite sur le site.

Troisième étape : les critères de tri

Pour la dernière étape, vous avez le choix d’affiner vos résultats en fonction de vos envies.

Vous pouvez sélectionner les critères :

  • Fournisseur d’électricité
  • Fournisseur de gaz
  • % d’électricité verte qui est réinjecté dans le réseau de distribution d’électricité.
  • % de biogaz qui est réinjecté dans le réseau de distribution du gaz.
  • Coût estimé par an avec promo qui sélectionne les offres en fonction du coût annuel de la 1ere année de souscription.
  • Coût estimé par an hors promo qui sélectionne les offres en fonction du coût annuel de la 1ere année de souscription.

Il ne reste plus qu’à cliquer sur « comparez ! » et laisser opérer la technologie. Une fois la page chargée vous avez un comparatif des offres qui vous correspondent.

Le chèque énergie

chèques énergie

Depuis sa généralisation dans toute la France le 1er janvier 2018,  le chèque énergie arrive dans les boîtes aux lettres des personnes dites démunies. Le chèque énergie est une aide de paiement pour les factures d’énergie d’un logement. Il est calculé en fonction des ressources et de la composition du foyer.

Tout le monde ne peut pas bénéficier de ce chèque. Il faut déposer sa déclaration de revenus auprès des services fiscaux. C’est ce document qui permettra de savoir si oui ou non une personne est éligible pour obtenir ce chèque énergie.

Il permet d’obtenir des réductions pour des déménagements ou des incidents de paiement.

Il est utilisable pour :

  • régler des factures d’énergie de gaz, d’électricité, de fioul ou de combustible de chauffage en général.
  • des dépenses pour une rénovation énergétique du logement qui doit être gérée par un professionnel.
  • des charges de chauffage qui sont incluses dans la redevance. Cela concerne seulement les foyers conventionnés à l’APL.

Il n’est pas utilisable en tant que chèque bancaire. Il ne peut pas être encaissé.

Annonce

Foire aux questions

Est-ce qu’il y a des fournisseurs alternatifs ?

Depuis 2007, l’ouverture du marché de l’énergie aux concurrents a permis à de nombreux fournisseurs alternatifs d’émerger. Ils proposent des abonnements d’électricité à des prix et à des avantages différents comme Cdiscount Énergie ou Direct Énergie. Vous avez maintenant la possibilité de changer facilement de contrat d’électricité en changeant de fournisseur.

Le site info d’énergie du gouvernement peut vous apporter de plus amples informations.

Commentaires

1 Avis 5/5

Learn more about our process for controlling and publishing ratings
lara
5/5

cet artilcle est très interessant j'ai appris énormément de choses ! je recommande