Classement des offres par ordre décroissant de clients, offres partenaires présentées en premier. En savoir plus.

Evolution du prix du gaz

De la même manière que pour le prix de l’électricité, le prix du gaz varie au fil du temps. Le prix du gaz dépend de plusieurs critères pris en compte par GrDF, le gestionnaire de réseau de distribution du gaz : zone tarifaire, types de consommation… Il dépend également des fournisseurs de gaz naturel choisi lors de l’emménagement dans un logement.

Prenez un contrat de gaz rapidement avec papernest

Tout ce qu’il faut savoir sur le gaz

Les tarifs du gaz prennent en compte deux éléments au départ : les frais fixes identiques à tous les fournisseurs que le consommateur ne peut pas détourner (taxes décidées par l’État, prix du transport et de l’acheminement de l’énergie, coût de l’abonnement…) ainsi que le prix du kWh de gaz qui varie selon chaque fournisseur.

Le prix du kWh est soit fixé par l’État chaque mois au travers des tarifs réglementés proposés par ENGIE (ex-GDF Suez) ou alors il peut être fixé librement par chaque fournisseur alternatif (tels que Total Spring, Direct Énergie, Eni…) et par ENGIE qui propose aussi des tarifs à prix libres.

  • Appuyé sur une formule tarifaire complexe, le prix du gaz fluctue dans le sillage des variations des coûts d’approvisionnement (le prix des matières premières).

Il existe quatre types de consommation qui influent sur le prix du gaz :

  • Le tarif BASE qui concerne les consommations inférieures à 1000 KWh par an (gaz uniquement utile à la cuisson).
  •  Le tarif Bo correspond à une consommation de gaz naturel entre 1000 et 6000 KWh par an. Ce volume de consommation correspond à l’usage cuisson et à l’eau chaude sanitaire
  •  Le tarif B1 :  les foyers qui consomment entre 6000 et 30000 KWh de gaz naturel par an sont concernés par ce tarif. Généralement, il s’agit d’une utilisation en gaz pour l’eau chaude sanitaire, le chauffage et la cuisson.
  • Le tarif B2I : correspond à une consommation de gaz naturel à partir de 30000 kWh par an. Elle concerne surtout les grandes habitations et les chaufferies collectives de petite taille (soit une vingtaine de logements).

Le gaz est également réparti en France selon 6 zones tarifaires, de la zone 1 la plus proche du centre de stockage de gaz naturel, à la zone 6, la plus éloignée. le prix diffère selon que votre localisation se situe à proximité ou non du centre d’approvisionnement. En moyenne, la zone 1 tarif B1 est facturée 5,86 centimes le KWh et un consommateur de zone 6 est facturé 6,22 centimes le KWh. une différence de près de 7% apparaît donc entre les zones les plus éloignées.

L’évolution du prix du gaz en 2017

Il a été prévu au 31 octobre dernier une augmentation du gaz en 2017 de 1,2%. L’évolution du prix du gaz en 2017 s’explique par deux raisons :

  •  la Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel (TICGN), appliquée sur le prix du gaz naturel a augmenté. Elle est passée de 4,34 €/MWh à 5,88 €/MWh.
  •  le prix hors taxe des tarifs réglementés de gaz d’Engie (ex GDF Suez) a augmenté de 2,3 %.
    Ces augmentations ont donné lieu à une augmentation générale des tarifs réglementés d’Engie de près de 5%.

Évolution des tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie hors taxes et CTA depuis le premier janvier 2017 : (source : CRE)

Depuis 2014, le tarif du gaz a tout le temps diminué. Voici un graphique qui retrace l’évolution du prix du gaz depuis 3 ans et fait part d’une hausse de plus de 15% des prix en moins d’un an :

Source CRE

La hausse du prix du gaz est cependant revenue depuis 2016 ainsi que début 2017.

Certains fournisseurs alternatifs proposent des offres à prix fixes afin de contrer l’augmentation du prix du gaz.

Exemples d’offres à prix fixes d’autres fournisseurs :

Abonnement Abonnement HT Prix kWh HT
Gaz Ajust d’Engie Fixe pendant 3 ans Fixe pendant 3 ans
Uniquement révisable à la baisse

Offre de gaz de Total Spring
Fixe pendant 1 an, identique aux tarifs réglementés au moment de la souscription Jusqu’à 10% moins cher que le TR au moment de la souscription ; tarif fixe pendant 1 an
Eni Astucio Eco Fixe pendant 3 ans, identique aux tarifs réglementés au moment de la souscription 1% moins cher que le tarif réglementé
prix fixe pendant 3 ans tant que les prix augmentent
Le prix baisse si le tarif réglementé baisse sur l’année

Quels sont les factures d’évolution du prix du gaz ?

Le prix du gaz est dépendant de certains grands facteurs d’évolution :

  • le cours du pétrole,
  • le taux de change
  • et le cours du gaz naturel sur le marché

De multiples facteurs liés à la conjoncture, aux conflits géopolitique, aux changements climatiques, etc. sont également à prendre en compte.

En 2014, la loi n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation a prévu la fin progressive d’ici le 31 décembre 2015 des tarifs réglementés de vente de gaz naturel pour les clients professionnels ayant une consommation de gaz naturel supérieure à 30 MWh.
Depuis le 1er janvier 2016 pour les clients professionnels, selon leur niveau de consommation, le contrat au tarif réglementé qui les lie à Engie est caduque, c’est-à-dire qu’il n’existe plus. Ils sont désormais dans l’obligation de souscrire un contrat de gaz naturel auprès d’un fournisseur alternatif.

Qu’en est-il pour novembre 2017 ?

La CRE a rendu son rapport sur l’évolution du prix du gaz pour novembre 2017. La hausse des coûts d’approvisionnement de  0,13 c€/kWh a une répercussion logique sur la facture annuelle d’un client moyen.

(Impact de l’évolution tarifaire HT et CTA au 1er novembre 2017 – source CRE)

Sont concernés les consommateurs résidentiels ainsi que les consommateurs non domestiques consommant moins de 30 000 kWh par an et les copropriétés dont la consommation est inférieure à 150 000 kWh par an :

(Source : CRE)

Comparatif des offres de gaz

Voici plusieurs offres de gaz naturel selon chaque fournisseur de gaz alternatif :

Offres des fournisseurs Prix du kWh de gaz en HT au moment de la souscription Caractéristiques
Engie : Gaz Ajuste 3 ans Pas de remise garantie par rapport aux TR Prix fixes sur une durée de 3 ans et un prix révisable à la baisse à date anniversaire du contrat
Direct Energie
Esprit Libre Gaz
Pas de remise garantie par rapport aux tarifs réglementés Offre peu compétitive
Eni
Astucio Eco
1% de réduction par rapport aux tarifs réglementés Profitez des prix fixes sur 3 ans et d’un prix révisable à la baisse chaque année.
EDF
Mon Contrat Gaz
Pas de remise garantie par rapport aux tarifs réglementés Un prix du gaz plus cher que les tarifs réglementés (au 1er août 2017)

Antargaz

8% de réduction sur le prix du kWh par rapport aux tarifs réglementés Prix fixes pendant 2 ans ; Non disponible pour les consommations inférieures à 6000 kWh/an.

Vous venez d’emménager ou vous désirez changer de fournisseur ?  Comparez et contactez papernest gratuitement au :

09 72 50 77 40

Appel non surtaxé

Annonce

Foire aux questions

Qu’est-ce que la CRE ?

La CRE ou la Commission de Régulation de l’Energie est un organisme  indépendant qui veille au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz en France. Elle propose chaque année de ré estimer le tarif réglementé à l’Etat.

Comment connaître la zone tarifaire à laquelle j’appartiens ?

Sur chaque facture de gaz, la zone tarifaire de votre habitation est indiquée. Si vous n’avez pas de facture en votre possession, rendez-vous sur le site d’Engie ou sur tout autre site d’un fournisseur de gaz et indiquez votre code postal ou votre commune.

Comment réduire sa consommation de gaz ?

De nombreuses astuces sont accessibles afin de diminuer sa facture de gaz et sa consommation énergétique :

  • améliorer l’isolation de son habitation et réduire le volume à chauffer
  • définir une température de consigne cohérente
  • programmer son moyen de chauffage (programmateur, thermostat…)
  • optimiser le fonctionnement des appareils de chauffage
  • ventiler efficacement sans refroidir trop sa maison
  • utiliser du matériel d’économies d’énergie
  • faire le choix d’un fournisseur de gaz adapté
  • faire un devis de vos travaux de rénovation énergétique
  • renseignez-vous sur les aides aux travaux de rénovation énergétiques

Pour ce qui est de la cuisson et non plus du chauffage au gaz, quelques petits conseils peuvent être facilement adoptés :

  • couvrez systématiquement vos ustensiles de cuisson afin de réduire l’énergie nécessaire pour cuisiner vos aliments. Presque un tiers d’énergie peut ainsi être économisé sur votre facture de gaz.
  • réglez le diamètre de la flamme en fonction des casseroles utilisées afin d’ajuster les temps de chauffe nécessaires.
  • pour la cuisson de certains aliments (poisson, poulet, etc.) privilégiez la cocotte-minute au four qui a une consommation de gaz plus importante.
  • ajustez la quantité d’eau en fonction de vos aliments afin de ne pas avoir des temps de cuisson inutilement longs. Vous pouvez même opter pour une bouilloire qui est moins gourmande en énergie. Utilisez-la pour faire chauffer votre eau puis transvasez le tout dans une casserole.
  • pensez à nettoyez fréquemment les brûleurs de votre gazinière afin d’améliorer leur fonctionnement. Ils sont bien moins efficaces, lorsqu’ils sont encrassés.

Puis-je bénéficier du Tarif Spécial de Solidarité du gaz ?

Si vos revenus sont modestes, vous devriez être en mesure de recevoir cette réduction. Elle est accessible sous conditions  d’être

  • un bénéficiaire de la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) ;
  • un bénéficiaire de l’ACS (assurance complémentaire santé) ;
  • et concerne les foyers dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 2 175 euros par part en métropole, ou à 2 410,78 euros pour les habitants des départements d’outre-mer.

Si vous répondez à ces critères, vous devriez recevoir le TSS.

article

Article écrit par:

calendar 13 novembre, 2017

( update )