Le prix du kWh au m2

Si vous connaissez votre consommation en kWh sur une année donnée, il suffit de diviser cette consommation par la surface et vous avez vos kWh/m2 par an. Selon votre consommation, vous appartenez à une classe énergétique différente. Cette classe n’est pas définie selon la consommation réelle, mais en fonction d’une estimation réalisée suite à une étude. Parfois le résultat peut s’avérer différent de la réalité, et les lignes qui vont suivre proposent un détail à ce sujet.

Caclulez le prix du kWh appliqué chez vous avec papernest

Calcul du kWh au m2/an : premières explications

Les kWh au mètre carré par an résultent d’une étude de calcul et non des chiffres réels de consommation dans le cadre d’un bâtiment existant. Ceci peut paraître incongru, car ce type de mesure devrait, en théorie, être dissociée d’autres facteurs. La raison d’un tel choix est la comparaison des performances d’un logement, et non son usage. La consommation réelle dépend de l’usage et des conditions météos. La performance, pour être comparable d’une maison à l’autre, doit donc être calculée selon des conditions standardisées. Cette logique est pensée pour une uniformisation des tarifs, notamment, par exemple, lors de l’établissement d’un diagnostic performance énergie ou d’une simulation de consommation. Ainsi, avec des équipements différents, la hausse du prix de l’électricité en 2017 n’impacte pas de la même manière les foyers français.

Avant de passer aux exemples concrets, la classe énergétique dont il est question est répartie selon 7 classes :

  • A : pour une consommation de moins de 50 kWh par mètre carré par an. Pour une maison de 100 m2, cela correspond à une consommation annuelle de 5 000 kWh/an ;
  • B : entre 50 et 90 kWh/an ;
  • C : de 91 à 151 kWh/an ;
  • D : entre 151 à 230 kWh/an ;
  • E : pour 231 à 330 kWh/an ;
  • F : entre 331 et 450 kWh/an ;
  • G : au delà de 450 kWh/an.

Le coût du chauffage électrique au m2

Dans le calcul du prix de l’électricité au m2, l’INSEE comme l’ADEME font en premier lieu un calcul selon les sources de production de chauffage, d’eau chaude sanitaire et de cuisson présentes dans le logement concerné. Outre le prix du kWh au m2 individuel, la facture dépend bien évidemment d’autres caractéristiques internes du logement, plutôt que sa surface seule.

Coût du chauffage électrique pour une maison de 100m2

Afin de calculer avec les bonnes données le coût du chauffage électrique moyen pour une maison de 100 m2, des simulateurs sont disponibles. Vous pouvez par exemple utiliser le simulateur de Norme RT pour connaître la consommation d’énergie de votre maison. Ceci, selon les critères de la Norme RT 2012.

Si vous souhaitez des premiers chiffres avant une démarche personnelle, la consommation d’une maison de 100 m2 entièrement chauffée à l’électricité correspond à :

  • 18045 kWh, avec un coût de 2728€/an au tarif réglementé ;
  • contre 6045 kWh si cette même maison n’est pas chauffée à l’électricité, donnant un montant de 975€/an selon te Tarif Réglementé par l’Etat.

Foire Aux Questions

Quel est le prix d’un chauffage électrique par mois?

Pour obtenir le prix de l’électricité par mois, il faut tout d’abord rappeler que les types de chauffage électrique diffèrent selon le prix d’achat et la consommation personnelle. Si votre chauffage est un convecteur, panneau rayonnant, radiateur à inertie ou à accumulation, les prix donnés sont dissemblables. Ainsi :

  • Un convecteur, peu cher à l’achat (à partir de 20€) est très énergivore, il consomme environ 1500 W ;
  • Le panneau rayonnant (de 100 à 1000€ et plus) consomment tout autant mais rendent le prix modéré à l’achat moins intéressant ;
  • Un radiateur à inertie est plus économe en énergie, comptez environ 1000 W (prix compris entre 400 et 1500€) ;
  • Pour un radiateur à accumulation, son prix élevé (750€ à 2000€) est compensé par l’optimisation du tarif Heures Pleines/Heures Creuses.

Si on prend donc l’exemple d’un radiateur d’une puissance de 2000 Watts (2 kW), allumé pendant une heure, multipliez le prix du kWh donné par votre fournisseur dans ses grilles tarifaires par 24, puis par 30 : vous obtenez alors le prix en euros par mois.

Quelle est la consommation moyenne en électricité pour 2 personnes?

Au-delà du prix moyen du kWh, c’est le mode de consommation et le type d’équipement et de logement qui impactent la facture finale. Pour une meilleure compréhension des chiffres et disparités énergétiques actuelles, voici deux exemples sont choisis pour rendre compte d’une consommation type :

  • Un ménage de deux personnes économes : par application de gestes simples et d’un choix judicieux du matériel électrique se change la facture finale. En choisissant de n’utiliser aucune lampe halogène, ne pas se chauffer avec un ballon électrique et utilisant des ampoules basse consommation, la facture d’électricité moyenne est de 391,78€ en théorie (taxes municipales incluses) ;
  • Contre un ménage de 4 personnes énergivores : si aucun habitant ne fait attention aux consommations d’énergie, le budget peut augmenter de près de 400% sur un an pour un résultat basique de plus de 2500€.

Selon le prix du kWh appliqué au mètre carré et la situation du foyer (hors évolutions tarifaires possibles), un ménage d’un couple avec un enfant dans un appartement de 90 m2 consomme près de 40 milliards de joules avec un chauffage et chauffe-eau électrique. L’énergie passe à 27 milliards de joules avec une alimentation au gaz naturel. L’énergie souvent prise en exemple correspond à la puissance d’un kilowatt pendant une heure. Cela correspond par exemple à la puissance d’une ampoule de 25 watts utilisée pendant une heure. Alors 25 W x 40 h = 1 000 kWh. Le foyer pris en exemple qui consomme 40 milliards de joules a une facture calculée pour près de 11 000 kWh. Celui consommant 27 milliards de joules est facturé 7 550 kWh.

Quel tarif choisir?

Vos équipements et votre mode de consommation impactent votre facture mais l’offre d’électricité à laquelle vous souscrivez est très importante également. Les prix de 2018 ont de nouveau augmentés mais si vous n’êtes présents dans votre domicile qu’en soirée (plus spécifiquement entre 22h et 6h), le tarif heures creuses/ heures pleines peut vous permettre de faire des économies. Prêtez attention à l’ensemble des offres du marché pour choisir le tarif qui vous correspond le mieux.

article

Article écrit par:

calendar

( update 23 février, 2018 )