Le tarif réglementé 2018

Après une légère baisse en 2016 (-0,5%), le tarif réglementé électricité était reparti à la hausse en 2017 (+1,7% en août). Sur proposition de la CRE, une nouvelle hausse est annoncée pour janvier 2018 qui, si elle est adoptée, augmenterait d’environ 1% le Tarif Bleu EDF, pour les particuliers et les professionnels.

Information Covid 19

🏡 Notre équipe continue à vous aider, malgré la situation actuelle. Offrez-vous de l’énergie moins chère avec papernest. Plus d’information ici.

Prix du Tarif Bleu EDF en 2018

Le retour au calme du prix du Tarif Bleu EDF en 2016 aura été de courte durée : au 1er janvier, une augmentation de 3€/MWh de l’une des taxes sur l’électricité, la CSPE (ou Contribution au Service Public de l’Electricité), sensée couvrir les frais du fournisseur historique, a à nouveau fait flamber les tarifs TTC d’EDF de +2%. Les tarifs EDF 2017 ont suivi le mouvement en enregistrant une nouvelle hausse au mois d’août.

Le prix du kWh EDF en 2017 oscillait autour de 0.1483 €. Quels sont les évolutions en 2018 ? Les grilles tarifaires suivantes détaillent le tarif réglementé de l’électricité 2018, à jour au 23 janvier 2018.

Option tarifaire de base
Puissance souscrite
(kVA)
Abonnement
(€ TTC/an)
Prix TTC du kWh
3 102,36 € 0,1582 €
6 127,20 €
9 152,04 € 0,1630 €
12 176,64 €
15 200,76 €
18 225,36 €
24 279,00 €
30 335,16 €
36 376,44 €

Le saviez-vous ?

L’option EJP n’est plus disponible à la souscription. Seuls les consommateurs ayant souscris à cette option tarifaire avant 1998 continuent d’en bénéficier.

Tarif Bleu EDF : vers la fin du monopole ?

Après l’annonce l’été dernier de la fin des tarifs réglementés du gaz Engie (GDF), les consommateurs s’interrogent : les tarifs réglementés de l’électricité vont-ils subir le même sort ? Jugés contraires au droit européen, les prix fixés par la puissance publique subissent depuis plusieurs années une disparition progressive.

Le 31 décembre 2015, les tarifs Jaune et Vert EDF étaient supprimés, contraignant les consommateurs professionnels à souscrire une offre de marché chez un fournisseur d’électricité pro. Le principe ? Au lieu de grilles tarifaires fixés, les prestataires proposent des offres sur mesure, dont le prix varie en fonction des besoins en consommation électrique des entreprises.

Le tarif réglementé de l’électricité en 2016 a augmenté de 2%, en parallèle, de nombreux fournisseurs alternatifs ont connu un nouvel essor : Direct Energie a atteint les 2 millions de clients, Eni s’est lancé dans la fourniture d’électricité, etc.

Le Tarif Bleu EDF en 2017 est disponible au format .PDF sur le site de la CRE.

 

À l’heure actuelle, rien n’est encore décidé au sujet du Tarif Bleu, qui demeure encore l’abonnement à l’électricité de 85% de la population. Mais l’annonce du Conseil d’État au mois d’août 2017 de mettre fin aux tarifs réglementés du gaz laisse entendre que la même chose pourrait bien arriver au Tarif Bleu EDF.

Comment évolue le tarif réglementé ?

Chaque année, sur proposition de la Commission de la Régulation de l’Energie, les tarifs réglementés de l’électricité sont revus à la hausse ou à la baisse. Depuis 2005, ils sont en hausse constante. Pour fixer le montant du Tarif Bleu, la CRE procède à un calcul « par empilement », en additionnant tous les coûts composants le prix de l’électricité.

Les taxes de l’électricité sont particulièrement pesantes dans la facture finale d’électricité : environ 1/3 du montant final sert à couvrir les quatre taxes d’électricité.

Comment évolue le TRV pour les professionnels ?

Le tarif réglementé de l’électricité pour les pros 

Depuis le 31 décembre 2020, certaines entreprises ne sont plus éligibles au tarif réglementé de l’électricité. Cela concerne les sociétés de plus 10 salariés ou dont le chiffre d’affaires annuel dépasse les 2 millions d’euros.

Les professionnels non-éligibles ont été basculés vers une offre de marché d’EDF ou d’un fournisseur alternatif.

Le tarif réglementé du gaz pour les pros

Depuis le 1er décembre 2020, les professionnels ne peuvent plus bénéficier du tarif réglementé du gaz. Les entreprises pourront opter pour une offre de marché d’Engie ou pour un autre fournisseur de gaz.

Les fournisseurs de gaz pour les professionnels sont presque les mêmes que pour les particuliers. On retrouve notamment :

  • Engie ;
  • Total Direct Énergie ;
  • Eni ;
  • Vattenfall ;
  • EDF ;
  • Butagaz, etc.

Comment changer de fournisseur de gaz pour les professionnels ?

Pour changer de fournisseur de gaz, l’entreprise doit simplement entrer en contact avec le fournisseur de son choix et souscrire une offre. En fonction du fournisseur, une demande de devis sera préalable à la souscription.

Quitter les tarifs réglementés EDF : comment faire ?

Le prix HT de l’électricité a augmenté de 29% entre 2003 et 2016. En parallèle, le montant de la CSPE a augmenté de 650% sur la même période. Une inflation qui semble bien partie pour se poursuivre en 2018 et dans les années à venir. Une augmentation dont les consommateurs semblent avoir de plus en plus conscience puisque EDF perd 100 000 abonnés par mois. Vous pouvez vous renseigner sur la grille des tarifs EDF de l’électricité.

Changer de fournisseur d’énergie n’a rien de complexe : c’est une simple formalité administrative gratuite, qui n’entraîne aucun risque de coupure de courant ou de chauffage. En effet, l’association « compteur électrique » et « EDF » est encore très présente dans l’esprit des consommateurs. Pourtant, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, les compteurs d’électricité sont la propriété exclusive des collectivités, qui en concèdent l’exploitation aux gestionnaires de réseau (Enedis et les Entreprises Locales de Distribution), et non d’EDF.

Pour changer de fournisseur, c’est très simple. Utiliser un comparateur d’offres électricité, contactez le fournisseur de votre choix par téléphone ou en ligne, depuis le site Internet, et renseignez :

  • Votre adresse complète
  • Le numéro de Point De Livraison du compteur électrique
  • L’index du relevé de compteur électrique
  • Le nom de l’ancien.ne locataire si vous le connaissez
  • Un RIB pour la mise en place du prélèvement automatique

Le nouveau fournisseur enregistre vos informations et votre souscription commercial. Il sollicite ensuite le gestionnaire de réseau (Enedis dans 95% des cas) pour procéder à l’ouverture du compteur électrique (généralement sous 5 jours ouvrés).

Déjà plus de 560 000 français nous ont fait confiance ! Pourquoi pas vous ?

09 72 50 77 40

Déjà plus de 560 000 français nous ont fait confiance ! Pourquoi pas vous ?

Je me lance !

FAQ

💰 Quel est le tarif réglementé du gaz 2018 ?

L'année s'annonce onéreuse pour les abonné.e.s au tarif réglementé du gaz Engie (52% des consommateurs de gaz en France) : au 1er janvier 2018, ces derniers ont augmenté en moyenne de 2,3 % par rapport au barème en vigueur en décembre 2017.

En parallèle, la Taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel qui était de 5,88 € /MWh est passée à 8,45 € /MWh. Il y a donc eu une augmentation de 4,7 % pour les consommateurs utilisant le chauffage au gaz, et cela qu'ils soient en offre de marché ou au tarif réglementé.

🔎 Je suis abonné.e au tarif bleu EDF, comment connaître mes horaires d'heures creuses ?

Si vous avez souscris un contrat EDF chez le fournisseur historique, vos plages horaires "heures creuses / heures pleines" sont inscrites sur votre facture d'électricité, sur la première page en bas à gauche.

Redactor

Ecrit par Briac Destang

Mis à jour le 30 Mar, 2021

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis :