Comment améliorer la performance énergétique d’un logement ?

Pour améliorer la performance énergétique d’un logement, il faut réviser l’isolation des murs, de la toiture, des combles et des ouvertures. Plusieurs aides sont proposées afin de financer les travaux.

Conseils pour améliorer la qualité énergétique de votre maison

Face à la dégradation de l’environnement et à l’augmentation des factures d’énergie, l’amélioration de la performance énergétique des logements est devenue une priorité aussi bien pour les particuliers que pour le gouvernement. Pour s’y mettre, des travaux de rénovation énergétique s’imposent. Puisqu’ils peuvent couter chers, différentes aides sont donc mises en place afin de donner un coup de pouce à ceux qui souhaitent améliorer la qualité énergétique de leur maison. Le présent billet vous récapitulera les travaux à faire pour augmenter la classe DPE d’un bâtiment ainsi que les différentes aides proposées par l’Etat.

Les travaux à faire pour améliorer la qualité énergétique d’un logement

Pour connaitre la consommation énergétique d’une habitation, un audit PEB s’impose. En plus d’évaluer la performance énergétique de votre maison, ce processus permet en outre de découvrir les points à améliorer et les travaux à faire pour obtenir un certificat PEB. Tout d’abord, l’amélioration de la qualité énergétique passe premièrement par l’amélioration de l’isolation. Le but de ces travaux est de réduire la consommation d’énergie tout en limitant les échanges thermiques entre l’extérieur et l’intérieur. Les travaux d’isolation concernent les murs, les combles, la toiture, les planchers et les ouvertures. La technique adoptée dépend du support à isoler. Cela peut être la mise en place d’un nouveau revêtement pour les sols, la pose d’un enduit spécial pour les murs ou encore l’installation d’un double vitrage pour les vitres. Pour que les travaux d’isolation ne dégradent pas le système de ventilation, ils doivent être assurés par une entreprise qualifiée. Le système de chauffage est l’autre élément primordial à prendre en compte pour améliorer la qualité énergétique de votre maison. Cela consiste à changer votre vieille chaudière par un système de chauffage moins énergivore et plus performant. La pose de thermostats est aussi envisageable. Dans certains cas, on recourt aussi à des travaux de calorifugeage.

Les différentes aides pour vos travaux d’amélioration énergétique

Afin de financer et d’accélérer les travaux d’amélioration énergétique, les propriétaires envisageant entreprendre ce type de travaux peuvent bénéficier d’une aide financière. Parmi les aides proposées figurent le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou le CITE, la prime Energie, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit, le chèque énergie et le programme Habiter Mieux de l’Anah. Avec le CITE, vous allez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du montant des dépenses liées aux travaux. Le montant octroyé est donc estimé à 8000€ pour une personne seule contre 16 000€ pour un couple marié. L’éco-PTZ, quant à lui vous permet d’obtenir une aide allant de 20 000€ à 30 000€ selon les travaux à réaliser. Avec le programme de l’Anah, 35% à 50% de vos dépenses seront couvertes. Vous pouvez obtenir un montant allant de 22 000€ pour les travaux d’amélioration à 50 000€ pour les travaux lourds de réhabilitation. A cela s’ajoute une prime complémentaire. Le chèque énergie a été mis en place afin d’aider les personnes en situation de précarité énergétique. Cela consiste surtout à payer les factures de gaz et d’électricité, mais il peut être aussi utilisé pour le financement d’une partie des travaux d’amélioration énergétique. Il est fixé à 227€ par an.

Comment réduire ses déchets quotidiens ?

4 astuces pour réduire ses déchets quotidiens

Vous vous intéressez à la manière de réduire vos déchets quotidiens ? Cette démarche est tout à fait possible, sans qu’elle ne chamboule pour autant votre vie ! Découvrez ci-dessous 4 conseils pour vous aider dans cette optique et participer ainsi à votre échelle à la préservation de notre planète.

Trier ses déchets

La première chose à faire pour réduire vos déchets consiste à les trier. En effet, de cette manière, vous diminuerez de façon considérable la quantité de détritus de votre poubelle, notamment de cuisine. La démarche est simple, il suffit de s’équiper d’une poubelle de tri sélectif puis de jeter dans les bons bacs vos déchets, sachant que vous pourrez trier le verre, les déchets recyclables (plastique…) et les déchets que l’on nomme « organiques » et qui peuvent faire l’objet d’un recyclage à la maison en les mettant dans un compost. En commençant par cela, vous réduirez déjà de moitié vos déchets ménagers ! Attention également aux déchets à risque qui ne doivent pas être jetés dans vos poubelles mais retournés en magasin, comme les piles, les ampoules, les médicaments…

Réorienter ses habitudes d’achats

Bien que nécessaire, le tri sélectif n’est pas suffisant car il engendre malgré tout une certaine quantité de déchets non-recyclables. Pour faire diminuer votre poubelle, il est également recommandé de repenser vos habitudes d’achats, en évitant notamment tous les produits jetables tels que la vaisselle en carton ou encore les appareils photos jetables. Dans la même optique, évitez les emballages en plastique et en papier qui recouvrent souvent les produits vendus dans le commerce. Favorisez au contraire les produits en vrac (riz…), les appareils réutilisables (piles rechargeables, filtre à café lavable…), et tout ce qui est « fait maison » (notamment la nourriture) !

Refaire peau neuve à de vieux objets

Plutôt que de jeter un objet pour en racheter un autre, prenez plutôt l’habitude de le réparer ou de lui donner une nouvelle jeunesse. Par un exemple un vieux meuble abîmé pourra être repeint ou encore un vieux vélo réparé. Si vous voulez vous séparer de certains objets, vous avez également la possibilité de les donner pour qu’ils servent encore à d’autres que vous. On peut donner ses vêtements mais aussi ses meubles, du ligne… Il existe bon nombre d’organismes vers lesquels vous pouvez vous tourner pour cela, tels que par exemple Emmaüs.

Diminuer sa consommation de papiers

Enfin, plusieurs astuces vous permettront de diminuer votre consommation de papiers, en commençant par s’orienter vers le online. Que ce soit vos factures d’électricité, d’eau ou de téléphone, vos relevés bancaires ou encore votre déclaration de revenus, vous avez aujourd’hui l’opportunité de choisir les services digitaux, qui remplacent les courriers postaux. Il suffit de quelques clics pour ainsi tout digitaliser et limiter grandement sa consommation de papiers !