C’est l’été ! Pensez à la climatisation de votre maison

 

Il serait judicieux d’anticiper la chaleur de l’été qui arrive à grand pas. Pour cela, nous avons une solution, la climatisation. Un système qui évolue chaque jours, qui devient moins énergivore et plus soucieux de l’environnement. Cependant, avoir la climatisation c’est bien, mais savoir comment la gérer c’est mieux. Voici quelques astuces qui pourront vous être utiles.

 

La climatisation réversible

 

Vous ne le savez peut-être pas mais votre climatisation peut être réversible. Que signifie être réversible. Cela signifie que votre appareil rafraîchit votre maison l’été et la chauffe l’hiver. C’est un gain d’argent puisque vous pouvez obtenir jusqu’à 30% d’économie d’énergie face aux appareils classiques. Couplée à une pompe à chaleur, elle permet de récupérer les calories présentes dans l’air pour les rejeter à l’extérieur. Grâce à ce processus la température de votre pièce baissera en été. Vous avez aussi l’opportunité d’investir dans des modèles dotés d’une programmation pièce par pièce pour augmenter votre confort et vos économies.

 

Économiser votre climatisation

 

Ne faites pas comme beaucoup. Il est inutile de mettre la climatisation au maximum. C’est un réel gouffre financier et environnemental. Il est nécessaire de respecter l’écart entre 7 à 8 degrés maximum comparé à la température extérieure. Sinon le risque de surconsommation sera très important et la facture aussi.

 

Pensez à fermer les portes et les fenêtres.

 

Cela peut paraître anodin mais fermer ses portes et ses fenêtres permet d’économiser de l’énergie. Si toutes les portes de son habitat sont ouvertes, le climatiseur devra compenser la perte de chaleur et ainsi devoir consommer plus. S’il consomme plus, la facture d’énergie risque d’être élevée. Vous perdrez de nombreux bénéfices.

 

Éviter de trop climatisé en dormant

 

Il est trop facile de se dire quand cas de grande chaleur le fait de mettre la climatisation au maximum nous apportera plus de confort. Ce n’est pas le plus judicieux pourtant, il est recommandé d’avoir un écart de 5 degrés avec la température extérieur pour assurer un confort optimal pendant votre nuit. Si vous avez un bébé, il est recommandé de faire votre enfant dans une pièce avec une chaleur maximum de 27 degrés. Il faut bien fermer les stores et les volets la journée lorsque le soleil est à son zénith.

 

Une entreprise qui détient plus de 30 ans d’expériences derrière elle dans le génie climatique et frigorifique propose de vous aider pour la maintenance et l’entretien de vos installations. Vous bénéficiez de conseil et d’un accompagnement pour être certain que votre climatisation soit aux normes et puisse fonctionner pendant tout l’été. Climotherm est à votre entière disposition pour toutes vos questions et pour répondre à tous vos besoins en matière de climatisation.

Utiliser la data pour accélérer la transition énergétique et digitale du secteur immobilier

 

 

Alors que les questions relatives à la transition énergétique prennent une place grandissante en France, trop rares sont les actions déployées dans le secteur immobilier. Parallèlement, une multitude de données sont produites tout au long du cycle de vie d’un bâtiment. Ces données représentent une véritable mine d’or pour parvenir à générer des économies d’énergie et ainsi contribuer activement à la transition énergétique.

 

Les données au service de la gestion des parcs immobiliers

 

En 2014, Vincent Bryant et Emmanuel Blanchet se sont lancés dans un pari ambitieux : accélérer la transition énergétique et digitale du secteur de l’immobilier. Ainsi, ils ont créé Deepki, une jeune PME innovante utilisant l’ensemble des données disponibles au sein d’un parc immobilier afin de détecter et assurer le suivi d’action d’économie d’énergie.  

 

En combinant data analytics et machine learning, les solutions logicielles développées par Deepki,  collectent automatiquement toutes les sources de données existantes d’un parc immobilier (factures, logiciel patrimonial, technique, IoT, télé-relève, etc.). Ces données sont analysées afin d’apporter une vision globale du parc immobilier et détecter des anomalies de consommation, apporter des plans d’actions concrets pour optimiser la gestion du parc et  réaliser des économies d’énergie tout en accélérant la transition énergétique et digitale.

 

Les enjeux liés au secteur immobilier

Aujourd’hui, l’enjeu principal du secteur immobilier consiste à accélérer sa digitalisation afin de créer de nouveaux services pour ses occupants et mieux valoriser les bâtiments. Ainsi, collecter ses données permet de bénéficier d’une vision claire de leur patrimoine, détecter les gisements d’économies d’énergie les plus rentables , suivre et prouver les, améliorer l’efficacité opérationnelle interne, tout en étant capables d’anticiper la réglementation.

 

En 3 ans d’existence et forte de son expérience avec plus de 120 clients, Deepki est à la croisée de 3 compétences clés : une connaissance poussée du secteur immobilier, une maîtrise des technologies de pointe informatiques et une expertise en data sciences. Deepki s’impose ainsi comme le leader français de la gestion énergétique multi-site. Découvrez-en plus en cliquant ici.



Prendre en compte la consommation énergétique des bâtiments tertiaires

 

D’ici à 2050, le parc de bâtiments destinés à une activité du secteur tertiaire va devoir réduire ses consommations d’énergie de 60% au minimum. Cela signifie que la consommation actuelle doit être diminuée de plus de la moitié. C’est pour les bâtiments appartenant à un propriétaire et la surface doit être supérieure ou égale à 2000 m². En tant que propriétaire, il va falloir sensibiliser les occupants, réaliser une étude énergétique et mettre en place un plan d’action résultant de l’étude énergétique. Cet article va vous aider à comprendre pourquoi la législation a mis cela en place et les solutions pour atteindre ces objectifs.

La diminution de la consommation énergétique des bâtiments tertiaires

  • Le respect de l’environnement

Le secteur tertiaire est responsable de 5% des émissions françaises de gaz à effet de serre (GES). Pour les sociétés de plus de 500 collaborateurs doivent établir un bilan de leurs émissions de gaz à effet de serre tous les 3 ans.

Selon l’ADEME, en 2009, c’était 912 millions de m² chauffés pour le secteur tertiaire. Cela représentait 64,5% des surfaces chauffées. Le secteur tertiaire est le secteur le plus énergivore avec le résidentiel. Faire diminuer sa consommation d’énergie apporte forcément des économies financières. En effet, faire attention à l’éclairage, ne pas surchauffer, avoir des baies vitrées plutôt que peu de fenêtres, va forcément vous aider à faire des économies. Cela se ressentira sur la facture. Pour en savoir plus sur les économies possibles en électricité, vous pouvez contacter l’agence de votre fournisseur d’électricité la plus proche de chez vous en cliquant ici. Vous aurez toutes les informations nécessaires pour les avoir.

Rénover son bâtiment tertiaire est devenu un moyen de différenciation considérable. Effectivement, le green building est aujourd’hui une tendance à la hausse. Beaucoup de promoteurs se lancent dans un processus global qui permet de faire des économies d’énergie et de réduire l’impact environnemental des bâtiments tertiaires tout en augmentant la valeur verte des bâtiments, qui deviennent ainsi plus cher à la revente.

Les solutions pour optimiser la consommation d’énergie

Il est important de noter que 46% des consommations énergétiques passe par l’électricité et 33% par le gaz, pour le chauffage, la tendance est inversée : 46% de la consommation est du gaz et 26%  pour l’électricité.

  • Une nouvelle réglementation (RT 2020) : jusqu’en 2020, les bâtiments qui vont être construits doivent respecter la réglementation thermique 2012. A partir de 2020, les nouveaux bâtiments devront présenter une consommation d’énergie inférieure à l’énergie renouvelable qu’ils produiront.; les bâtiments devront être actifs et plus passifs.
  • Le monitoring : il existe aujourd’hui des box domotiques qui permettent d’avoir la gestion d’équipements connectés à distance. Le monitoring va plus loin. En effet, cela repose sur le même concept mais en proposant un service d’optimisation de la consommation d’énergie pour les bâtiments. Vous pourrez voir en temps réel la consommation en énergie de votre bâtiment, par type d’énergie. Vous pouvez observer la température effective, la consommation en m3 et la consommation d’électricité. Il existe une application disponible sur smartphone, tablette et ordinateur. Vous pouvez donc assurer la gestion de la consommation d’énergie de n’importe où. Enfin, vous recevez des conseils personnalisés. Pour être sûre que votre monitoring fonctionne de façon optimale, vérifiez bien que vous avez le débit maximal en fonction de votre éligibilité. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur ce site.