MOUTONS

Achats groupés d’énergie : la grande illusion.

 

Depuis quelques mois, est apparu sur le marché de l’énergie un nouveau “bon plan” comme on en fait tous les jours : l’achat groupé d’énergie. A les entendre, on croirait la méthode révolutionnaire : une alliance de consommateurs qui négocie des prix plus bas pour l’électricité et le gaz. L’offre semble alléchante.

Mais, comme toute beauté cache des vices, et toute pomme un ver, l’achat groupé devait avoir, nous semblait-il, quelques limites. Y a t il une réelle économie par rapport à d’autres offres, notamment les offres de marché proposées par les fournisseurs alternatifs ? Est-on totalement libre et sans engagement dans le processus de souscription ? Concrètement, une réduction de 10 à 15%, qu’est-ce que cela va changer sur notre facture mensuelle d’électricité ?

Face aux doutes, nous avons analysé pour vous les chiffres, et calculé les avantages réels des achats groupés.

Le bazar des offres de marché

La première impression que l’on a, si l’on essaye de décortiquer le marché de l’énergie, c’est le manque d’informations sur l’ouverture de ce marché à la concurrence. En effet, la plupart des Français en est restée à l’offre d’EDF, le fameux tarif bleu, qui reste pour 90% de la population la seule offre d’électricité disponible et envisageable.

Or depuis 2007,  la concurrence s’est ouverte et les offres des fournisseurs alternatifs, plus intéressantes les unes que les autres, abondent sur le marché.

Deux types d’offres se font mutuellement concurrence depuis 2007 :

  • Le tarif réglementé (ou Tarif Bleu) qu’EDF est seul à proposer. Il a pour lui la renommée du fournisseur historique. En revanche, ses prix servent de référence aux fournisseurs alternatifs pour jouer la concurrence sur des réductions attractives.

 

  • Les offres à prix de marché : ce sont les offres des concurrents d’EDF. Elles présentent selon le cas, des réductions du prix du kWh, ou des offres d’énergies renouvelables à prix intéressants.

Mais depuis fin 2015, une troisième option se présente aux consommateurs avec l’arrivée des achats groupés dans l’énergie. Le principe est simple : des intermédiaires (associations de consommateurs, comparateurs) proposent de négocier un tarif avantageux pour les consommateurs auprès des fournisseurs d’électricité. Concrètement, les Français sont invités à s’inscrire sur une plate-forme pour bénéficier d’une remise avantageuse. Plus de gens s’inscrivent, plus l’intermédiaire est en mesure de négocier une remise importante sur le prix de l’énergie.graph1

Quand les achats groupés sont apparus, de nombreux consommateurs se sont rués vers l’opportunité pour s’inscrire en masse, espérant de fait obtenir des réductions proportionnelles à leur nombre.

Quelques considérations mathématiques

Avant de nous lancer dans des calculs, retenons la chose la plus importante. Les réductions des prix de l’électricité sont calculées sur la base du kWh Hors Taxes. Dans votre facture d’énergie, sachez-le aussi, 35% du montant annuel part en taxes.

Imaginons donc, une famille de cinq personnes, habitant une maison de 150m2, ayant une consommation annuelle moyenne de 15 000 kWh.

  • Si la famille souscrit au tarif d’EDF, sa facture d’électricité s’élèvera chaque année à 2372€ TTC environ.
  • Si la famille souscrit à l’offre de marché la moins chère du moment*, sa facture d’électricité s’élèvera chaque année à 2146€ TTC environ..
  • Si la famille souscrit à un achat groupé qui permet d’obtenir -13% de réduction sur le prix du kWh d’électricité, sa facture d’électricité s’élèvera chaque année à 2154€ TTC environ.

La réduction négociée lors des achats groupés est en fait calculée à partir du tarif réglementé d’EDF. Beaucoup de fournisseurs se positionnent sur le marché avec des réductions calculées sur la base de ce tarif, qui parfois abaissent de 15% le prix du kwh.

Tarif proposé pour une consommation annuelle de 15 000 kWh Gains annuels
Tarif bleu d’EDF 0€
Offre de marché la moins chère du moment** 225 €
Achat groupé -12% 201 €
Achat groupé -13% 218 €
Achat groupé -14% 234 €

Au mieux, l’achat groupé fait gagner au consommateur une vingtaine d’euros par an sur ce qu’il aurait pu avoir avec une offre de marché. En d’autres termes, les achats groupés reviennent au même prix, voire plus chers parfois que certaines offres de marché. Seulement, avec les achats groupés, vous courrez le risque d’obtenir sans le savoir, un prix plus élevé que ce que vous auriez trouvé naturellement sur le marché.

De plus, ces réductions ne valent que pour les consommation assez importantes. Avec les achats groupés, au dessous d’une consommation de 5000 kwh par an, vous gagnerez au plus 60€, soit une réduction de 5€ par mois par rapport au Tarif Réglementé commercialisé par EDF.

Offre pour une consommation annuelle de 1000kWh Gains mensuels
Tarif bleu d’EDF 0 €
Offre de marché la moins chère du moment** 1,17 €
Achat groupé -12% 1,12 €
Achat groupé -13% 1,21 €
Achat groupé -14% 1,30 €

Par exemple, un étudiant habitant un 15m2 à Paris, et dont la consommation annuelle s’élèverait à 1000 kWh, aurait une facture d’électricité s’élevant 191€ par an avec le fournisseur le moins cher (Selon le comparateur officiel du Médiateur de l’énergie http://comparateur-offres.energie-info.fr/ ) et 190€ avec un achat groupé d’électricité à -13%. Ce qui lui fait gagner … 1 euro par an !

Le journal Metronews titrait le mois dernier : “Achat groupés : le bon plan (..) pour vous faire économiser”. Bon plan, certes, mais si l’on doit s’inscrire, patienter au delà des délais que les inscriptions se terminent et attendre le bon vouloir des associations d’achats groupés pour enfin avoir son offre, le gain est bien maigre en définitive. Le tarif bleu servant d’étalon, toute offre proposant des réductions paraîtra avantageuse en comparaison.

Grand flou sur les kilowatt heures

La variable muette du calcul est la lourde taxation des énergies en France. On peut trouver avantageux un différentiel de  0,04 € du prix du kWh. Mais cette réduction est affligée de trois à quatre taxes différentes.  

Outre la taxe sur l’acheminement, la Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) appliquée sur le prix de l’abonnement ainsi que sur le prix au kilowatt heure de l’électricité, la taxe sur la contribution au Service Public d’électricité, CSPE, est prélevée pour le compte de l’Etat, afin d’apporter un soutien financier à la transition énergétique. La Taxe sur la Consommation Finale d’électricité, TCFE, est prélevée au profit des communes.

Enfin, la TVA est prélevée à 5,5% sur le prix de l’abonnement ainsi que sur la CTA (c’est donc une taxe sur la taxe), mais également 20% du prix du kilowatt heure ajouté aux deux taxes que sont la CSPE et la TCFE.

La réduction étant calculée sur le prix du kilowatt heure hors taxe, les taxes qui s’y ajoutent alourdissent considérablement la facture d’électricité. Ce qui nous fait, pour une facture annuelle de 2 373 euros, un total de taxes de 879,80 euros, soit 35% environ de la facture d’électricité qui part en taxes (!). Les fournisseurs n’ayant pas la main sur le niveau des taxes, la réduction ne s’applique en fin de compte que sur une faible partie de la facture finale du consommateur.

Achats groupés  : ce qu’il faut retenir

En définitive, l’achat groupé est une solution bien peu avantageuse et quelque peu coûteuse en démarches administratives, et en attentes insatisfaites. Avant de vous inscrire à un achat groupé, retenez donc quatre choses :

  1. Le gain n’est significatif qu’à partir d’une certaine consommation annuelle. Pour les consommations inférieurs à 5000 kWh par an, le gain maximal est d’environ 70€, sans compter le coût d’inscription. Si vous n’êtes pas propriétaire d’une maison ou d’un très grand appartement, l’achat groupé n’est pas intéressant.
  2. Les taxes changent complètement le calcul de votre facture globale d’énergie, étant donné que les réductions sont calculées sur la base du kilowatt heure hors taxe d’électricité.
  3. La réduction ne porte que sur le prix du kWh et non pas sur la partie fixe de la facture d’énergie qui est indépendante de votre consommation.
  4. Les achats groupés ne garantissent pas la meilleure offre du marché, si l’on compare l’ensemble des fournisseurs d’énergie. La concurrence de ces fournisseurs se joue au différentiel de prix qu’ils parviendront à offrir par rapport au tarif bleu d’EDF.

 

(*) Selon le comparateur du Médiateur de l’énergie, http://www.energie-info.fr/ , consulté au 27/06/2016; l’offre la moins chère est Domelec 12 mois de Énergies du Santerre. Les prix dépendent de la région, de la période et des caractéristiques de l’habitation. Si vous êtes dans une région dans laquelle la gestion du réseau est assurée par une entreprise locale de distribution, les tarifs peuvent changer.

(**) Selon le comparateur du Médiateur de l’énergie, http://www.energie-info.fr/ , consulté au 27/06/2016; l’offre la moins chère pour une consommation annuelle de 15 000 kWh est Domelec Confort 12 mois de Énergies du Santerre.

(***) Selon le comparateur du Médiateur de l’énergie, http://www.energie-info.fr/ , consulté au 27/06/2016; l’offre la moins chère est Lampiris 100%Verte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *