La rénovation énergétique vue par un opérateur global

Un opérateur global en rénovation énergétique est une entreprise capable d’optimiser, mener à bien et financier intelligement tous les projets de rénovation dans le domaine énergétique. L’avantage est qu’il représente un interlocuteur unique pour tous les travaux (isolation, ventilation, menuiserie, chauffage/climatisation, production électrique et domotique).

L’opérateur global en rénovation énergétique consacre son temps à mener au mieux chaque projet, de l’étude technique avec l’examen des travaux en question et le conseil de solutions, à l’étude financière et la détermination des aides, subventions et économies d’énergie auxquelles chacun peut prétendre.

Les opérateurs assurent le suivi de la bonne exécution des travaux lors de l’installation ainsi que la maintenance des équipements.

En bref ils ont toutes les compétences pour consuire de façon optimale les projets de rénovation énergétique de A à Z livrés clé en main.

Les produits de la rénovation énergétiques

cozynergy1

Cozynergy, le 1er opérateur global en rénovation énergétique

Cozynergy cultive son savoir-faire au travers de ses équipes expérimentées dans le domaine de la rénovation énergétique. Un Chargé de Projets est désigné pour chaque client, il se consacre à mener au mieux chaque projet, de l’étude technique avec l’examen des travaux en question, le conseil de solutions, l’étude financière, la détermination des aides, subventions et économies d’énergie auxquelles chacun peut prétendre. Cozynergy assure le suivi de la bonne exécution des travaux lors de l’installation ainsi que la maintenance des équipements.

Essayez gratuitement leur simulateur de rénovation énergétique en ligne en cliquant sur ce lien : http://www.cozynergy.com/cozy-simulator/simuler-projet-de-renovation-energetique/

cozynergy2

Contracter directement un Chargé de Projets Cozynergy

cozynergy

Radiateur, quel modèle choisir ?

Les radiateurs sont indispensables pour avoir bien chaud. Ils distribuent la chaleur au moyen de différentes énergies : fossiles, électriques, solaires et biomasses.

Les radiateurs électriques

Le radiateur électrique est souvent associé à l’image du grille-pain. Le temps où les appareils asséchaient l’air et laissaient des trainées sales sur les murs est pourtant bel et bien révolu. Les modèles ont considérablement évolué ces dernières années comme en témoigne le radiateur à inertie. Grâce à sa brique réfractaire, il délivre une chaleur douce, homogène et sur-mesure. Son thermostat sans fil règle au demi degré près la température ambiante pièce par pièce et propose plusieurs plages de programmes. Le niveau de confort du radiateur à inertie est donc comparable à celui d’un chauffage central. Un certain nombre de fabricants vont encore plus loin dans cette quête de confort et n’hésitent pas à associer ce radiateur naturellement peu énergivore à des équipements domotiques tels que le détecteur d’ouverture, le détecteur de présence et l’application mobile.

Les radiateurs à eau

Réputé pour son efficacité thermique, le chauffage central fonctionne par le biais des énergies fossiles (gaz ou fioul). Ces carburants sont jugés très polluants et responsables des émissions de gaz à effet de serre. Pour remédier à ce problème, les fabricants ont développé des chaudières à condensation. Elles brûlent le gaz ou le fioul et récupèrent la valeur d’eau contenue dans les fumées afin de produire toujours plus de chaleur. Le système nécessite l’aménagement d’une installation lourde : une chaudière, une cuve et des radiateurs. Ils doivent être installés et entretenus régulièrement par un professionnel habilité. Son intervention vous assure un chauffage performant tout au long de l’année.

Les radiateurs solaires

Des panneaux solaires ou des capteurs sont disposés sur le toit ou dans votre jardin. L’énergie solaire emmagasinée permet de chauffer l’eau, qui circule dans les radiateurs. Ce type de chauffage est utilisé en complément, car il produit uniquement de l’énergie durant les journées ensoleillées. Ces journées sont, généralement, les moins froides. Le chauffage solaire s’associe, par exemple, au chauffage central.

Les radiateurs biomasses

Grâce à la combustion de bois, de pellets (granulés) ou de plaquettes, la chaudière biomasse génère de l’eau chaude. Une installation hydraulique distribue, ensuite, les calories dans l’ensemble de votre logement. Le fourneau peut être alimenté de manière manuelle ou automatique. Au même titre que le chauffage central, il faudra prévoir de la place pour stocker les combustibles.

Les principaux travaux de rénovation énergétique pour améliorer la qualité d’un bien immobilier

Vous avez un rôle de conseil auprès de vos clients, certains peuvent envisager de vous consulter sur des travaux potentiels au moment de l’achat d’un bien, notamment sur les sujets d’isolations. Les travaux de rénovation énergétique font actuellement partie des options les plus intéressantes pour augmenter à la fois le confort, l’attractivité et la qualité d’un bien immobilier.

En effet, selon l’ADEME la valeur verte immobilière peut atteindre jusqu’à 30 % de plus value du prix du logement. Voici donc les principaux travaux à conseiller à vos clients et qui permettront d’améliorer le confort après l’achat d’un bien immobilier, ou d’en augmenter la valeur dans le cadre d’une éventuelle revente.

Rénovation de la toiture

La rénovation de la toiture est le premier point sur lequel il faut se pencher. Il est important de prendre en compte qu’il s’agit d’un élément clé en matière de confort et d’économie d’énergie. Un futur acheteur potentiel risque de faire demi-tour s’il s’aperçoit de l’état de la toiture. Il faut également considérer le fait que le toit est responsable de 30 % des déperditions de chaleur, à lui seul.

Les travaux au niveau de la toiture sont donc la priorité n°1 à réaliser, afin d’optimiser les performances énergétiques. Il est conseillé de faire appel aux services d’un expert, afin de déterminer les sources de déperditions de chaleur au niveau du toit. Notamment, en effectuant la DPE ou Diagnostic de Performance Energétique obligatoire avant la vente. Ensuite, vous pourrez conseiller votre client dans le choix des matériaux les plus adéquats, tels qu’un isolant en fibre de bois, en ouate de cellulose, chanvre ou laine de mouton comme ici, pour l’isolation des sous-pentes et des combles. Ce sera un argument efficace concernant la réduction de la facture énergétique.

Isolation des parois

Le deuxième chantier à privilégier concerne l’isolation des parois. D’après l’ADEME, les murs représenteraient 20 à 25 % des déperditions de chaleur, et le plancher bas entre 7 à 10 %. Des éléments qui favorisent la surconsommation énergétique, s’ils ne sont pas bien isolés. À l’instar de l’isolation du toit, les conseils d’un professionnel permettront de repérer les ponts thermiques, ou les courants d’air. Que ce soit au niveau des murs, ouvertures (fenêtres, portes), ou du plancher. Il sera plus facile de déterminer s’il faudra renforcer l’isolation par l’intérieur, ou par l’extérieur. Ou bien s’il faut changer les ouvertures, ou simplement les calfeutrer.

Faire appel aux aides financières pour la rénovation énergétique

En tant d’agent immobilier, il est important d’aider vos clients à estimer les coûts des travaux pouvant apporter une plus value intéressante en cas de revente. En ce sens, il est important de les conseiller vis-à-vis des solutions qui leur permettront de réaliser facilement les travaux d’économies d’énergie. Il en effet possible de bénéficier d’aides financières de la part de l’État ou au niveau local, selon quelques conditions d’éligibilité. À titre d’illustration, il existe l’éco-prêt à taux zéro, le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), la prime énergie de CertiNergy ou encore les subventions de l’Anah. Mais, quelle que soit la situation de votre client, il y a forcément une aide qui correspondra à ses besoins.

Crédit photo : Renovation-thermique, Michèle Turbin https://www.flickr.com/photos/micheleturbin/

Le bois, un matériau aux multiples fonctions

Le bois fait partie des matériaux les plus utilisés dans la maison. Il participe notamment dans sa construction, mais aussi dans son entretien et son confort. Le bois a en effet de multiples fonctions, car il est privilégié dans le chauffage, la construction, la menuiserie et aussi l’ébénisterie. On distingue plusieurs types de bois appelés essences. Ces derniers sont regroupés en deux grandes familles, qui sont : les feuillus et les résineux. La première famille est composée de bois ayant une densité comprise entre 0,5 et 1. Pour la seconde, la densité des bois se situe entre 0,4 et 0,7. Voici quelques indications d’essences de bois à utiliser dans les domaines de la construction et du chauffage.

Le bois dans la construction

L’utilisation de ce matériau ne date pas d’hier. Le bois a toujours été présent dans la construction de bâtiment. On en fait usage pour l’ossature de l’édifice, le coffrage, la charpente, l’isolation thermique, le revêtement intérieur et extérieur, et la menuiserie (portes, fenêtres, plinthes).

Le chêne est l’une des essences de bois les plus utilisées en construction. Il sert tout d’abord dans la structure du bâtiment, plus précisément dans la charpente. Le chêne est aussi idéal pour les revêtements extérieurs et intérieurs. Il est utilisé dans la fabrication de voliges, de lambris, de parquet, de lames de terrasse et de clins. Dans la menuiserie, le chêne est employé pour les carrelets, les panneaux, les avivés et les frises. Le chêne est caractérisé par sa couleur brun jaunâtre et son aspect veiné.

Reconnus par sa teinte rosâtre, les pins sont également des bois dédiés à la construction. On désigne ici par le nom « pins » le Pin Sylvestre, le Pin maritime et les Pins Laricios. Appartenant à la famille des résineux, les pins sont très faciles à travailler. On peut l’utiliser à presque tous les niveaux : revêtements (intérieurs et extérieurs), structure et menuiserie.

maison-avec-ossature-en-bois

Maison avec ossature en bois, crédit : By Jaksmata – Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4090797

Le bois de chauffage

Côté chauffage, on peut faire usage de différentes essences de bois. Qu’elles soient dans la famille des feuillus ou des résineux.

Les bois feuillus sont les plus prisés en matière de chauffage. On distingue deux sortes de feuillus : les feuillus durs et les feuillus tendres. Les premiers produisent plus de chaleur de par le fait de leur importante densité. Il est toutefois indispensable de bien les sécher. Les feuillus durs sont difficiles à brûler et à couper, mais leur feu dure plus longtemps. Parmi les essences de feuillus durs, on peut citer : le chêne, le frêne, le hêtre, le châtaignier et le charme.

Les feuillus tendres quant à eux sont plus faciles à enflammer et sont surtout utilisés pour le démarrage du feu de chauffage. Ils ne constituent pas un choix intéressant pour un chauffage de longue durée, car les braises mettent très peu de temps à se consumer. Dans cette catégorie de feuillus, on a : le tilleul, le peuplier, le bouleau et le saule.

Enfin, les essences de bois classées parmi les résineux sont également des bois très faciles à brûler. Cela est dû à la résine qui les compose. Elles dégagent rapidement de la chaleur et sont donc assez intéressantes pour le chauffage de la maison. Les résineux ont toutefois tendance à vite salir les conduits et jeter des escarbilles (petites braises) hors du foyer. Les essences résineuses pour le chauffage sont : le pin, le sapin, le mélèze et l’épicéa.

Le béton comme outil de décoration

On a tendance à considérer le béton comme un simple matériau de maçonnerie extérieur, hors il existe différentes façons de lier son aspect revêtement brut à celui du décoratif. Nous vous proposons ici 2 techniques pour agrémenter vos allées et cours.

Béton Désactivé

Le bétоn désactivé еѕt une tесhnіԛuе de соulаgе dе bétоn particulière ԛuі соnѕіѕtе еn lа mise en vаlеur du grаnulаt раr élіmіnаtіоn de la couche ѕuреrfісіеllе du mоrtіеr dе surface.

bétоn lavé n’еѕt аutrе que du béton classique, c’est à dіrе un mélange de сіmеnt рur, d’eau et dе granulats : ces derniers ѕеrоnt сhоіѕіѕ en fonction dе leur fоrmеѕ еt соulеurѕ, de façon à ѕ’іntégrеr au mіеux аu paysage, оu à l’opposé de сréеr un соntrаѕtе аvес сеluі-сі. Il еѕt роѕѕіblе d’аjоutеr dеѕ ріgmеntѕ colorés аu сіmеnt роur еn fаіrе vаrіеr lе соlоrіѕ еt rendre lе béton déсоrаtіf.

Les avantages du bétоn déѕасtіvé

Cе tуре de revêtement est рluѕ еѕthétіԛuе ԛu’unе simple dаllе dе béton classique. Lеѕ dіvеrѕеѕ роѕѕіbіlіtéѕ dаnѕ lе сhоіx dеѕ granulats et des соulеurѕ de fоndѕ élargissent le champ de nouvelles реrѕресtіvеѕ еn mаtіèrе dе décoration. Un autre аvаntаgе non néglіgеаblе est que le bétоn déѕасtіvé еѕt trèѕ facile d’entretien еt son аѕресt реrdurеrа dе lоnguеѕ аnnéеѕ sans avoir à l’entretenir quotidiennement.

Le Bétоn Imprimé

betonimprime

sol imprimé еѕt un rеvêtеmеnt déсоrаtіf réalisé ѕur lеѕ mêmеѕ principes qu’unе chape de mоrtіеr dе сіmеnt frais орtіmіѕé еt renforcé pour la сhаrgе еt l’uѕurе, qui permet dе réаlіѕеr de nombreux motifs en fonction de vos goûts. Rеvêtеmеnt de ѕоl роlyvаlеnt, іl imite lа brіԛuе, la pierre, lеѕ galets et bіеn d’autres formes lіbrеѕ ou сlаѕѕіԛuеѕ, avec la couleur que vous souhaitez.

Avantages :

Méthоdе trèѕ rapide à réaliser et réѕіѕtаntе : il possède une grande ԛuаlіté méсаnіԛuе еt esthétique à lа dіfférеnсе аvес le grаvіеr, l’аѕрhаltе оu les dalles. Il ne ѕе défоrmе раѕ, аuсunе apparition de mаuvаіѕеѕ herbes n’est à prévoir. Fасіlе d’entretien dаnѕ lе tеmрѕ. Design personnalisé. Large gаmmе de mоdèlеѕ еt dе couleurs. Le béton ѕuрроrt еѕt аrmé de fіbrеѕ роlурrоруlènе роur réduіrе lеѕ mісrоfіѕѕurеѕ. Les colorants et lаѕurеѕ de рrоtесtіоn sont trèѕ réѕіѕtаnt аu temps еt аux UV. Cе sont des рrоduіtѕ 100 % rесусlаblеѕ.

Exéсutіоn si vous souhaitez réaliser ça chez vous :

Préраrаtіоn du ѕuрроrt

  1. Lа bаѕе dоіt êtrе bien соmрасtе еt nіvеléе.
  2. Mise еn place du trеіllіѕ ѕоudé.

Application роur bétоn imprimé

  1. Cоulеr lе bétоn аuԛuеl auront été аjоutéеѕ lеѕ fibres роlурrоруlènе, fаіrе lеѕ réglаgеѕ dе nіvеаu néсеѕѕаіrеѕ.
  2. Aррlіԛuеr еt іnсоrроrеr lе соlоrаnt durсіѕѕеur.
  3. Mise à nіvеаu et lіѕѕаgе dе ѕurfасе.
  4. Aррlісаtіоn du démоulаnt.
  5. Prосédеz à l’іmрrеѕѕіоn à l’аіdе des еmрrеіntеѕ.
  6. Lorsque le rеvêtеmеnt еѕt еntіèrеmеnt sec, lаvеz lа ѕurfасе à l’aide d’un kаrсhеr оu d’une mono brоѕѕе puis réаlіѕеz lеѕ jоіntѕ dе dіlаtаtіоn.
  7. Après plusieurs jоurѕ, іl еѕt соnѕеіllé d’appliquer unе résine dе рrоtесtіоn. Le tуре de résine choisi еn fоnсtіоn du trаfіс еt du lieu d’application.

Acheter ou vendre son logement à Marseille : entre particuliers ou par une agence ?

De nos jours, 80% des premières recherches immobilières se font sur les portails d’annonces et les sites d’agences immobilières. Les autres 20% concernent le recours aux notaires et la presse papier.

Internet, les portails d’annonces, les sites d’agences et les applications mobiles ont totalement révolutionné le mode de recherche. Certains acquéreurs préféreront d’abord tenter leur chance en essayant de traiter entre particuliers pour faire l’économie des honoraires d’agences, et les autres consulteront directement les annonces professionnelles.

Faire un achat immobilier entre particuliers

Si le particulier est seul à vendre son bien, on peut espérer faire une bonne affaire puisqu’il est sensé vendre moins cher que dans une agence immobilière. Sur le principe, c’est vrai. Dans la réalité, cela ne l’est pas toujours ! Vous connaissez bien l’expression « mon enfant est le plus beau du monde »… et bien c’est la même chose avec son appartement !

Vous avez également relevé des annonces avec cette mention : « appartement refait à neuf ». Certes, c’est une information importante mais très relative, surtout si c’est le propriétaire, bricoleur du dimanche, qui a fait les travaux.

Même s’il connaît bien son logement, le particulier va souvent surestimer sa valeur et peut oublier de mentionner certaines informations importantes, voire fondamentales, pour vous.

Parfois il n’y pense tout simplement pas, mais cela peut aussi être malheureusement volontaire, comme cet exemple d’un propriétaire qui oublie d’expliquer à un acquéreur potentiel qu’un boulevard est prévu dans les années à venir et qu’il passera à la limite de la copropriété, et en plus face à son balcon.

C’est là le genre d’information qui doit être mentionnée dès le début par souci de transparence, même si le notaire, lors de la signature du compromis de vente, doit en informer l’acheteur.

Si vous connaissez mal le secteur où se situe le bien, vous pouvez utiliser un outil qui permet d’avoir de bonnes informations sur grand nombre de résidences à Marseille et repérer le passage d’un Boulevard en cours de construction (B.U.S).

Faire un achat immobilier avec une agence

Si vous devez passer par une agence immobilière à Marseille, choisissez de préférence un professionnel implanté dans le quartier de votre recherche.

D’une part, il aura beaucoup plus de choix de produits que tout autre agent ; d’autre part il vous parlera bien mieux qu’un autre des avantages et inconvénients du secteur, des écoles pour vos enfants, des transports en commun les plus proches, du financement bancaire et de tout ce qu’il faut savoir sur la procédure pour mener à bien la transaction. Son rôle consiste aussi à présenter votre offre d’achat et à négocier au mieux puisqu’il connaît les prix du m² du moment pour les biens à vendre dans son quartier.

Fiabilité des estimations en ligne

Un acheteur peut aussi avoir recours à l’estimation avant l’achat d’un bien pour être sûr de ne pas le surpayer.

Depuis plusieurs années déjà, de nombreux sites proposent des outils d’estimations en ligne : il est vrai qu’ils sont assez efficaces, s’ils proposent suffisamment de critères et réalisés pour une adresse précise.

Ces estimations sont approximatives car leur défaut majeur est qu’elles donnent un prix minimum et un prix maximum dans une fourchette 10 à 20% et qu’elles sont réalisées par un calculateur basé soit sur les dernières ventes des notaires, soit sur celles enregistrées dans les logiciels des agences immobilières.

Estimer à partir des ventes des notaires.

Sans faire appel à un professionnel de votre quartier, vous aurez peu de moyens de connaître votre prix de vente avec justesse. Vous pouvez néanmoins consulter le site des Impôts en vous connectant avec vos identifiants et utiliser gratuitement l’outil « Patrim » qui vous permettra de voir les dernières ventes pour une adresse donnée.

Cette liste de transactions enregistrées est fiable à 100% mais ne tient pas compte de l’état du bien au moment de sa vente, ce qui peut induire en erreur un non professionnel.

Estimer avec un professionnel du quartier.

Même si les agents immobiliers ont tendance à tirer les prix vers le bas pour faciliter la transaction, ils n’en restent pas moins les seuls à pouvoir fournir des estimations vraiment fiables s’ils viennent sur place pour déterminer le juste prix. Le propriétaire quant à lui détermine son prix à partir de valeur affective, de son prix d’achat ou du capital restant à solder sur son prêt…

La base de calcul des agents immobiliers est multiple :

– Les dernières ventes qu’ils ont réalisées,

– Les ventes enregistrées auprès des notaires,

– Les ventes enregistrées sur un logiciel réservé à la profession,

– L’état du bien ainsi que ses propres critères,

– La tendance du marché,

– L’évolution de l’environnement (routes, travaux, commerces…).

Un logement bien estimé se vendra dans un délai très court, parfois en quelques jours seulement alors que des mois voire des années seront nécessaires si le prix de vente est surévalué.

En conclusion :

Les estimations faites par un agent immobilier de quartier sont gratuites, plus fiables et permettent un gain de temps pour vendre son bien, appartement ou maison. En général, 2 à 3 estimations vous aideront à fixer votre prix de vente.

Faites des économies grâce au covoiturage de colis

Savez-vous combien de véhicules voyagent le coffre vide tous les jours ? C’est en partant de ce constat que Eliette Vincent a eu l’idée de Cocolis. La plateforme de Covoiturage de colis connecte automobilistes et particuliers pour permettre l’acheminement d’objets à moindre coût. Cette initiative est non seulement bénéfique pour le portefeuille de tout le monde, mais aussi écologique car Cocolis apporte une réponse innovante à l’objectif du Code des Transports de « limiter les émissions de gaz à effets de serre ». En effet, le transport routier génère 92% de ces émissions, dont 57% pour les particuliers.

Cocolis, première plateforme de covoiturage de colis.

En utilisant Cocolis, les particuliers sont gagnants des deux côtés : l’automobiliste gagne de l’argent et l’expéditeur en économise. Cocolis permet aux expéditeurs d’économiser jusqu’à 80 % des frais d’envoi par rapport aux solutions professionnelles. Que vous ayez trouvé un meuble sympa sur le Bon Coin, ou que vous souhaitiez déménager votre frigo ou un lit, le site vous permet de trouver un particulier qui fait le voyage. Inversement, vous voyagez souvent et vous souhaitez amortir le coût de votre automobile ou votre camion, vous pouvez non seulement rendre service en prenant quelques colis mais aussi gagner de l’argent pour cela.

Comment ça marche ?

Vous souhaitez envoyer un colis : déposez une demande de livraison en quelques clics. Des particuliers rentrent en contact avec vous par messagerie privée.

Vous voyagez régulièrement ? Enregistrez vos trajets pour être alerté si un transport de colis entre particuliers se trouve sur votre route.

Des envois 100 % assurés par la MAIF

Aujourd’hui, Cocolis est la seule plateforme de covoiturage de colis qui assure les biens transportés à hauteur de 2000 euros. « La question de l’assurance d’objets acheminés par des particuliers s’est posée dès le lancement de Cocolis. Nous sommes donc particulièrement heureux de pouvoir répondre à ce besoin en partenariat avec la MAIF et sans avoir à imputer de frais supplémentaires aux particuliers », déclare Eliette Vincent.

Il n’y plus qu’à tester !

 

TERRADONA – Une solution astucieuse pour trier vos déchets

A l’horizon 2030, nous serons 5 milliards sur Terre, il est donc primordial que des innovations soient développées pour protéger notre environnement. Le développement de villes intelligentes permet de répondre à l’évolution et l’émergence des besoins citoyens tant sur le plan économique, social, ou environnemental. Terradona apporte une des premières solutions dans le domaine du tri des déchets. En effet, le coût de traitement des déchets est énorme même si de nos jours 87% des français trient leurs déchets à peine 44% le font de manière systématique.

Terradona propose une solution innovante pour accompagner les villes à faire des économies à partir du recyclage des déchets. Grâce à une R&D collaborative entre Terradona, le Leti et 4 bureaux d’études français, un système de caractérisation de la matière a été conçu pour que les réservoirs à déchets deviennent intelligents. Ce système permet une identification immédiate des matériaux déposés dans le conteneur de tri. La technologie est ajoutée à des conteneurs existants. Cet équipement est un capteur universel qui identifie, compte et estime le volume des déchets recyclés.

A été ajouté à cela une application mobile: Cliiink. Celle-ci permet de faire l’interface entre le conteneur et l’usager. C’est une manière ludique d’inciter les citoyens au recyclage des déchets, et remet au goût du jour le système de consigne. Une fois le déchet recyclé, les usagers sont gratifiés par des bons cadeaux. Parmi les 100 partenaires de Terradona qui proposent une récompense les citoyens peuvent faire don de leurs points à des associations caritatives. En utilisant Cliiink vous devenez un acteur dynamique et responsable de la société de demain. Vous appartenez à une nouvelle génération connectée et contribuez activement au développement durable.

201510_Consigne_Intégration_3D_MPM_B

C’est une manière ÉCOLOGIQUE, RAPIDE et GRATUITE de participer au tri des déchets.

En plus de vous aider à devenir le citoyen de demain, Terradona propose un service de pilotage à distance des conteneurs de tri. Il est possible de surveiller en temps réel le niveau de remplissage des conteneurs. Ce qui permet à la ville d’optimiser ses tournées de ramassage, d’envisager une meilleure répartition des conteneurs de tri dans la ville et de garantir la disponibilités des conteneurs non stop.

Terradona est un acteur innovant qui participe à l’élaboration des villes intelligentes de demain. Le système inventé est pour l’heure en expérimentation 6 mois dans 100 conteneurs de Marseille, Aix-en-Provence et des alentours. La Métropole Aix-Marseille devrait être complètement équipée dans 3 ans, et les premiers résultats montrent une progression assez importante de la récolte du verre sur les 70 conteneurs équipés.