Ecology and environmental concept. Green landscape, mountains and wind turbine, alternative energy generators. Vector flat style illustration. Summer travel and outdoors background.

Énergies renouvelables : quelles sont les possibilités de crédit et de financement

La question de l’énergie est de plus en plus évoquée de nos jours. Cela est particulièrement dû à l’importance de la consommation actuelle de chaque foyer, mais aussi aux nombreux dangers que l’environnement coure face à cette situation. C’est ainsi que les énergies renouvelables ont été présentées comme d’excellentes alternatives. Ce type d’énergie est plus respectueuse de la nature et nettement moins coûteuse sur une longue durée. L’adoption des énergies renouvelables au sein de chaque logement est vivement encouragée par l’État. Plusieurs facilitations ont été donc mises en place. Pour ceux qui désirent entamer des travaux d’amélioration des performances énergétiques de leur foyer, voici les possibilités de crédit et de financement qui s’offrent à eux.

Le Crédit Impôt Transition Energétique ou CITE 2017

Lors de l’achat de leur bien immobilier, les futurs propriétaires peuvent avoir recours au crédit immobilier pour financer leur projet d’acquisition. Ils peuvent notamment se renseigner sur leurs capacités à faire racheter leur crédit en faisant une simulation de rachat de crédit sur cette page. Le CITE ou Crédit Impôt Transition Énergétique 2017 est une toute autre forme de crédit, toujours dans le domaine de l’immobilier.

Il offre l’occasion aux propriétaires immobiliers de bénéficier d’une réduction d’impôt grâce aux travaux d’amélioration de la consommation énergétique de leur habitation principale. Cette baisse de l’imposition est de l’ordre de 30 % de la somme engagée dans la réalisation des travaux. Le Crédit Impôt Transition Énergétique a été mis en place par le biais de la loi des finances 2015 et est reconduit pour cette nouvelle année 2017. Il est toutefois important de souligner que seuls les chantiers entrepris par des professionnels titulaires de la mention « Reconnu Garant de l’Environnement » ou RGE sont éligibles au CITE.

Les différentes aides au financement 2017

Parmi les aides au financement 2017 en termes d’énergies renouvelables, on a tout d’abord les subventions régionales. Ce type d’aide est octroyé par l’État suivant quelques conditions qu’il serait judicieux de consulter auprès de la commune où se situe le bien immobilier où s’effectueront les travaux. L’ANAH ou Agence Nationale de l’Habitat prévoit également de poursuivre ses aides aux travaux d’amélioration des performances énergétiques des foyers. Les critères d’éligibilité aux aides de l’ANAH sont plutôt simples. En premier lieu, le bien en question devra être âgé d’au moins 15 ans lors de la réception de l’aide. Ensuite, le niveau de ressources des propriétaires ne doit pas dépasser un seuil établi au niveau national. Enfin,  les demandeurs d’aide au financement ne doivent bénéficier en parallèle d’aucun Prêt à Taux Zéro ou PTZ pour l’accession à la propriété.

L’Eco Prêt à Taux Zéro 2017

Cumulable avec le Crédit Impôt Transition Énergétique, l’Éco Prêt à Taux Zéro 2017 permet aux propriétaires, locataires ou bailleurs d’obtenir des fonds pour leurs travaux d’amélioration de la consommation en énergie de leur résidence principale. Ces fonds sont obtenus avec un taux d’intérêt nul. Aucune condition de ressource n’est également  requise. Cependant, le bâtiment doit avoir une date de construction antérieure au 1er janvier 1990. L’Eco Prêt à Taux Zéro a été générée par la loi des finances 2009 et a été reconduit et modifié depuis pour finalement poursuivre son action en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *