travaux-isolation-mur-cellulose

La nécessité d’isoler thermiquement sa maison

Outre le fait que l’isolation thermique assure le confort d’un logement en été comme en hiver, elle est aussi à l’origine d’une économie considérable sur la consommation d’énergie et donc, d’une économie conséquente sur la facture d’énergie. De plus, certains travaux d’isolation thermique ouvrent droit à des aides et des subventions de l’État. Par conséquent, il est essentiel de procéder à l’isolation thermique des principales sources de déperdition de chaleur d’un logement, c’est-à-dire le toit, les combles, le sol du rez-de-chaussée, les portes et les fenêtres.

L’importance de l’isolation thermique

Facteur encore trop souvent négligé, l’isolation thermique a toute son importance dans une habitation. Et pour cause, une bonne isolation thermique apporte tout un lot d’avantages significatifs dont entre autres, l’amélioration du confort tout au long de l’année. En effet, elle limite de façon optimale les déperditions de chaleur en hiver et conserve la fraîcheur à l’intérieur en été. Aussi, elle empêche les infiltrations de vapeur d’eau à l’origine du salpêtre dans les murs. De plus, avec les bons matériaux à l’instar de l’ouate de cellulose sur ce site, l’isolant thermique peut aussi servir d’isolant acoustique.

Outre cela, une bonne isolation thermique permet aussi de réduire considérablement la consommation d’énergie et par conséquent, la facture d’énergie. En limitant la déperdition de chaleur, elle limite l’utilisation du chauffage qui selon les statistiques, est responsable de plus de 60 % de la consommation énergétique annuelle des ménages français. Il faut savoir que chaque degré de plus au thermostat équivaut à une augmentation de 7 à 11 % sur la consommation énergétique.

Par ailleurs, améliorer l’isolation thermique d’un logement est un geste environnemental qui ouvre droit à de nombreuses aides et subventions de l’État telles que le CITE, l’éco-PTZ, la baisse de la TVA…

Quoi et quels endroits isoler dans son habitat ?

En général, toutes les parties d’un logement qui entrent en contact direct avec l’extérieur se doivent d’être isolées correctement. L’isolation thermique concerne la toiture et les combles, les murs, le sol du rez-de-chaussée, mais aussi les portes et les fenêtres qui ensemble sont à l’origine de près de 80 % des déperditions de chaleur. Les combles sont à eux seuls responsables de plus de 30 % des pertes de chaleur d’un logement, leur isolation thermique doit être une priorité. L’isolation thermique ne doit donc pas être négligée.

Dans la pratique, il existe 2 types de techniques d’isolation thermique :

  • L’isolation thermique par l’extérieur
  • L’isolation thermique par l’intérieur.

Chacun de ses types d’isolation a ses propres avantages et inconvénients. Si l’isolation thermique par l’extérieur est plus efficace et de meilleure qualité, l’isolation thermique par l’intérieur est moins onéreuse et facile à réaliser.

L’isolation thermique par l’extérieur est souvent recommandée pour les ravalements de façades et les rénovations de toitures. Dans certains cas, elle est même obligatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *