new-home-1664252_960_720

La Réglementation thermique 2012 – RT 2012

Depuis le 1er janvier 2013, tous les permis de construire déposés sont soumis à la réglementation thermique 2012, RT 2012. Cette réglementation thermique fait suite aux dispositions prises lors du Grenelle de l’environnement pour améliorer le confort des habitants et réduire les dépenses énergétiques.

Les exigences de la RT 2012

La méthode de calcul utilisée Th-BCE permet de mesurer trois exigences différentes en fonctions des différents éléments descriptifs du bâtiment (isolation thermique, performance énergétique des vitrages, orientation du bâtiment, masques solaires, etc.). D’autres paramètres interviennent dans le calcul thermique comme la zone climatique ou l’usage du bâtiment (maison individuelle, logements collectifs, etc.).

Le besoin bioclimatique – Bbio

Le besoin bioclimatique est défini par le Bbio, cette exigence établit un seuil pour limiter les besoins énergétiques d’un bâtiment. Ce coefficient est calculé grâce à un système de points en fonction des caractéristiques du bâtiments, l’isolation, l’orientation, la qualité des vitrages, les ponts thermiques.

Il permet d’optimiser l’efficacité énergétique du bâti et d’éviter toute dépense énergétique liée à une mauvaise conception du bâtiment. On parle désormais de conception bioclimatique.

L’attestation RT 2012 est désormais obligatoire et doit être apportée au permis de construire lors de son dépôt en mairie. Elle est validée par un bureau d’étude thermique si :

  • Bbio ≤ Bbiomax
  • Un système utilisant une source d’énergie renouvelable est utilisé

La consommation d’énergie primaire – Cep

La consommation conventionnelle d’énergie primaire, Cep est le deuxième critère obligatoire pour respecter les normes de la RT 2012. Exprimée en kWh/(m².an), elle mesure les consommations de chauffage, ventilation, refroidissement, éclairage, production d’eau chaude sanitaire et auxiliaires (pompe, ventilateurs, etc.). Le Cep ne doit pas dépasser le Cepmax.

  • Cep ≤ Cepmax

La température intérieure conventionnelle – TIC

Pour améliorer la qualité de confort d’été, la réglementation thermique 2012 a mis en place le TIC, température intérieure de confort. Lors de l’étude thermique RT 2012, le TIC est déterminé par la température maximale atteinte sur une séquence de 5 jours en plein été et ne doit pas dépasser un certain seuil :

  • TIC ≤ TICréf

Elle évite ainsi les surchauffes d’été dues à une faible inertie du bâtiment, une mauvaise orientation ou encore des vitrages laissant trop passer la chaleur l’été.

Les obligations de la RT 2012

En plus d’établir l’attestation thermique pour le permis de construire et d’obtenir l’étude thermique du bâtiment, la RT 2012 oblige pour chaque construction neuve ou extension de bâtiment existant de réaliser en fin de chantier :

  • Un diagnostic de performance énergétique, appelé DPE Neuf ou DPE Construction
  • Un test d’étanchéité à l’air (vérification par un opérateur certifié que le taux de fuites d’air ne dépasse un seuil établi par la réglementation thermique 2012)
  • L’attestation d’achèvement des travaux, qui vérifie la conformité par rapport à la réglementation thermique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *