chauffage-au-bois

Le bois, un matériau aux multiples fonctions

Le bois fait partie des matériaux les plus utilisés dans la maison. Il participe notamment dans sa construction, mais aussi dans son entretien et son confort. Le bois a en effet de multiples fonctions, car il est privilégié dans le chauffage, la construction, la menuiserie et aussi l’ébénisterie. On distingue plusieurs types de bois appelés essences. Ces derniers sont regroupés en deux grandes familles, qui sont : les feuillus et les résineux. La première famille est composée de bois ayant une densité comprise entre 0,5 et 1. Pour la seconde, la densité des bois se situe entre 0,4 et 0,7. Voici quelques indications d’essences de bois à utiliser dans les domaines de la construction et du chauffage.

Le bois dans la construction

L’utilisation de ce matériau ne date pas d’hier. Le bois a toujours été présent dans la construction de bâtiment. On en fait usage pour l’ossature de l’édifice, le coffrage, la charpente, l’isolation thermique, le revêtement intérieur et extérieur, et la menuiserie (portes, fenêtres, plinthes).

Le chêne est l’une des essences de bois les plus utilisées en construction. Il sert tout d’abord dans la structure du bâtiment, plus précisément dans la charpente. Le chêne est aussi idéal pour les revêtements extérieurs et intérieurs. Il est utilisé dans la fabrication de voliges, de lambris, de parquet, de lames de terrasse et de clins. Dans la menuiserie, le chêne est employé pour les carrelets, les panneaux, les avivés et les frises. Le chêne est caractérisé par sa couleur brun jaunâtre et son aspect veiné.

Reconnus par sa teinte rosâtre, les pins sont également des bois dédiés à la construction. On désigne ici par le nom « pins » le Pin Sylvestre, le Pin maritime et les Pins Laricios. Appartenant à la famille des résineux, les pins sont très faciles à travailler. On peut l’utiliser à presque tous les niveaux : revêtements (intérieurs et extérieurs), structure et menuiserie.

maison-avec-ossature-en-bois

Maison avec ossature en bois, crédit : By Jaksmata – Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4090797

Le bois de chauffage

Côté chauffage, on peut faire usage de différentes essences de bois. Qu’elles soient dans la famille des feuillus ou des résineux.

Les bois feuillus sont les plus prisés en matière de chauffage. On distingue deux sortes de feuillus : les feuillus durs et les feuillus tendres. Les premiers produisent plus de chaleur de par le fait de leur importante densité. Il est toutefois indispensable de bien les sécher. Les feuillus durs sont difficiles à brûler et à couper, mais leur feu dure plus longtemps. Parmi les essences de feuillus durs, on peut citer : le chêne, le frêne, le hêtre, le châtaignier et le charme.

Les feuillus tendres quant à eux sont plus faciles à enflammer et sont surtout utilisés pour le démarrage du feu de chauffage. Ils ne constituent pas un choix intéressant pour un chauffage de longue durée, car les braises mettent très peu de temps à se consumer. Dans cette catégorie de feuillus, on a : le tilleul, le peuplier, le bouleau et le saule.

Enfin, les essences de bois classées parmi les résineux sont également des bois très faciles à brûler. Cela est dû à la résine qui les compose. Elles dégagent rapidement de la chaleur et sont donc assez intéressantes pour le chauffage de la maison. Les résineux ont toutefois tendance à vite salir les conduits et jeter des escarbilles (petites braises) hors du foyer. Les essences résineuses pour le chauffage sont : le pin, le sapin, le mélèze et l’épicéa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *