Le nouveau compteur Linky d’ERDF est-il vraiment dangereux ?

 

Le compteur Linky est le dernier-né d’une toute nouvelle génération de compteurs d’énergie du futur, les coLinkympteurs communiquants.  Le gestionnaire de réseau d’électricité ERDF a annoncé la pose de ces compteurs dits intelligents sur l’ensemble du territoire français à partir de décembre 2015.

 

Certaines associations de consommateurs comme les militants anti-ondes de  Robin des Toits ont vu l’arrivée de tels compteurs comme une menace pour la santé et la vie privée des consommateurs. On a alors vu surgir une polémique qui a pris des proportions démesurées. Nous tâcherons de vous en livrer l’essentiel, en posant un regard impartial sur chacune des deux parties.

Le compteur Linky, c’est quoi ?

 

Le compteur Linky est la dernière génération de compteurs connectés dont le fonctionnement est basé sur la technologie CPL. Le compteur peut communiquer le chiffre de votre consommation à ERDF en injectant sur le réseau électrique des Courants Porteurs de Ligne (CPL), une brève émission de signaux chiffrés.

 

L’ancien compteur ERDF, celui qui se cache dans un placard ou dans votre cave, sera bientôt remplacé à échelle nationale par des compteurs connectés. ERDF a prévu d’installer gratuitement  et  sur l’ensemble du territoire français des compteurs Linky, ce qui coûtera au gestionnaire de réseau environ 5 milliards d’euros. Un investissement  considérable certes, mais qui sera amorti sur le long terme par les économies réalisées à tous les niveaux.

En effet, l’installation des compteurs connectés dans vos foyers évitera à ERDF d’envoyer un technicien pour :

  • ouvrir votre compteur
  • relever votre consommation par période
  • résoudre des problèmes de fonctionnement

Le pilotage de votre consommation se fera à distance, et toutes vos informations seront communiquées en temps réel.

Pour ERDF, ce compteur révolutionnaire ne présente que des avantages :

  • automatisation du processus de relevé de compteur,
  • économies réalisées par l’usager dans le différentiel entre estimation et consommation réelle,
  • rapidité des processus,
  • création d’emplois pour la fabrication de Linky…

De plus, l’installation de compteurs communicants a été prévu par l’Union Européenne, dans le cadre de la transition énergétique. Ces compteurs permettent en effet de faire des économies d’énergie en contrôlant plus précisément sa consommation. C’est pour cela qu’ERDF a décidé d’installer gratuitement les compteurs Linky chez les particuliers. Le Gestionnaire de Réseau considère en effet que l’investissement à échelle nationale est un geste décisif pour l’avenir du pays et de son biotope.

Mais tout n’est pas vert au pays de Linky : certains risques ont été pointés par des associations de consommateurs. Ces risques sont à tempérer, toutefois : ce sont plus des menaces que des dangers réels.

 

La polémique autour de Linky

  • La transmission en temps réel des informations du compteur.

hydro-691809_1280

Le principal argument en défaveur du compteur Linky, dit “compteur intelligent”, est la potentielle utilisation des informations collectées auprès des consommateurs.  Présenté par ERDF comme révolutionnaire et moderne, le système CPL (Courants Porteurs en Ligne) est une forme de réseau internet construit sur le réseau électrique d’une habitation ou d’un bureau. Le compteur Linky émet quotidiennement un  un signal qui est transmis par le réseau électrique au centre ERDF de collecte des données de consommation.

 

C’est donc le chiffre de votre consommation globale d’électricité qui est transmis chaque jour à ERdF. : le Gestionnaire de Réseau peut donc connaitre votre consommation jour par jour. Il peut également relever les brusques variations ou les anomalies qu’ils observe dans votre consommation quotidienne. . Habitations censées n’accueillir qu’une personne et consommant l’électricité de trois personnes, brusques variations de la consommation, changements d’abonnements d’électricité… Le compteur sera au courant de toutes vos habitudes, ce qui permettra à ERDF de vous signaler tout changement intempestif.

En revanche, en aucun cas le gestionnaire de réseau n’aura accès  à votre consommation détaillée, et ne saura pas avec quels appareils vous dépensez votre énergie. De plus, les données seront cryptées quand elles passeront par les Courants Porteurs de Ligne. Le système de communication des relevés de compteur Linky est très sûr et garantit à tout moment la privauté de vos informations. Le CNIL, qui est l’autorité responsable de la protection des données personnelles a validé le principe de fonctionnement de Linky comme n’atteignant pas à la privauté des données des  consommateurs

  • Technologie CPL et “smart grids”.

Le deuxième motif d’accusation de Linky est lié aux “black-out” , ou pannes de courants à large échelle. En cas de problème sur le réseau ERDF, le système de communication des données Linky par CPL risque d’être perturbé. En effet, pour traiter les informations envoyées plusieurs milliers de compteurs linky après une panne de courant, le processus est beaucoup plus compliqué qu’avec les compteurs habituels. Qui plus est, la technologie de communication par radiofréquences présente des failles : le piratage des données est beaucoup plus aisé, et en cas de problèmes de transmission, la vérification des données peut entraîner des blocages qui risqueraient de paralyser le réseau.

Ces problèmes théoriques qu’on pourrait imputer aux compteurs Linky existent également pour les compteurs traditionnels. En effet, en cas de black-out avec les compteurs traditionnels, le temps de traitement des informations après la panne et considérable. Il faut par ailleurs préciser que les pannes à large échelles sont rares et de plus en plus rapidement réglées.

On appelle ce maillage intelligent du réseau électrique une “smart grid”  : le réseau est quadrillé de lignes qui peuvent transmettre les informations de manière rapide et précise. Mieux la consommation exacte, précise du consommateur pour adapter la production d’énergies aux demandes des foyers, Eviter de produire de l’énergie superflue, et de gaspiller de l’énergie et de l’argent.. Le CPL est une technologie avancée et efficace  qui fluidifiera à l’avenir la gestion des énergies.

  • Les ondes électromagnétiques : beaucoup de bruit pour rien

Enfin, la troisième accusation concerne la santé des individus. En effet, le compteur vert d’ERDF émet des ondes qui causent chez certains de graves soucis de santé comme l’Electrohypersensibilité (EHS). Cette maladie moderne touche de plus en plus de personnes exposées aux appareils électriques, aux ondes radio, à la Wifi… Elle entraîne divers symptômes comme des migraines, troubles du sommeil, et peut aggraver d’autres pathologies comme l’Hypersensibilité Chimique Multiple (MCS), fibromyalgie, dépression, maladies neuro-végétatives, scléroses en plaque, dermatoses, persistances rétiniennes accrues, ainsi que les maladies génétiques rares comme les maladies du sommeil.

Ces troubles peu connus et parfois contestés sont bien réels pourtant. L’association Robin des Toits milite depuis longtemps contre la saturation inutile des réseaux et le vaste champ d’émetteurs et de récepteurs d’ondes électromagnétiques. En effet, avec l’essor exponentiel d’internet et des nouvelles technologies, de plus en plus d’infrastructures sont mises en place dans les villes et les habitations afin de répondre à une demande croissante en terme de connectivité. Les opérateurs mobiles se battent pour couvrir de leurs réseaux un territoire de plus en plus grand, les antennes et satellites émettent des ondes extrêmement puissantes, la WIfi s’étend à toutes les gares et à tous les cafés, la technologie Bluetooth est partout… Nous sommes entourés et bombardés en permanence d’ondes radio et d’émissions de toutes sortes.

Pourtant, ces ondes ne sont pas toutes nocives. L’onde qu’émet un compteur Linky est 10 à 20 fois plus faible que celle émise par un grille-pain, et 100 à 1000 fois moins faible que celle émise par une antenne relais. Le type d’ondes qu’elle émet est, de plus, une onde qui n’a aucune incidence notoire sur notre organisme.

Comme l’explique ce site canadiendes études ont été réalisées sur des personnes se disant atteintes d’EHS. Lorsqu’on leur demandait à l’aveugle s’ils étaient exposés ou non à des ondes de type WIfi, ils se trompaient à 50%. Ce qui correspond à un pur hasard, les personnes confondant souvent leur sensibilité aux ondes, avec des trouble urbains ou psychologiques, comme des allergies à la pollution ou des dépressions chroniques.

 

Linky, compteur du futur

  • Le Linky Lab, un centre de test des compteurs Linky

En octobre dernier a été inauguré par ERDF le Linky lab, un laboratoire où travaille une quarantaine d’ingénieurs et de techniciens, afin de mettre à l’épreuve le compteur Linky pour tester la fiabilité et la durabilité du matériel. En effet, le compteur communiquant d’ERDF a des possibilités d’évolution technologique après son installation. Les collaborateurs en charge du projet insistent sur la portée énergétique formidable que représente ce projet. En effet, le compteur Linky n’est que la façade d’une véritable chaîne numérique entièrement numérisée et sécurisée, un véritable réseau d’avant-garde des communications. Le Linky Lab accompagne en effet la transition énergétique française, garant de la protection des données sensibles des individus et facilitateur du marché de l’électricité. Le Linky Lab est un véritable laboratoire du futur pour le développement des services énergétiques et numériques.

  • Une décision de l’Union Européenne pour la transition énergétique.

Le compteur n’est pas une invention d’ERDF : les compteurs connectés sont un outil indispensable de la transition énergétique pour allier technologie et efficacité énergétique.

Directive européenne 2009/72/CE prévoit que 80% des compteurs devront être des compteurs connectés d’ici à 2020. Le Premier ministre Manuel Valls a précisé à la Conférence environnementale du 27 avril 2016 que “consommer moins, c’est aussi savoir ce que l’on consomme. C’est la vocation des nouveaux compteurs communicants, comme Linky pour l’électricité, et Gazpar pour le Gaz naturel, qui commencent à se déployer partout en France. Grâce à ces compteurs “nouvelle génération” (..) qui ne présentent aucun risque pour la santé, les consommateurs auront accès à des informations détaillées, qui les inciteront à faire des économies d’énergie pour réduire leur facture”  Les compteurs communicant ont été adoptés par la plupart des pays européens, et pensés pour aller dans le sens du bien-être du consommateur.

  • Un avantage pour les auto consommateurs.

L’auto consommation est le fait de produire soi-même l’énergie qu’on consomme. On peut alors injecter sur le réseau national le surplus d’énergie non consommée. Habituellement, les producteurs concernés installent deux compteurs, l’un concernant la consommation normale, et l’autre l’auto-production d’électricité. La pose du deuxième compteur nécessite des frais supplémentaires, ce qui a tendance à freiner certains investisseurs qui veulent agir pour l’environnement.

En janvier 2017, ERDF propose la pose de compteurs Linky pour les auto-consommateurs, ce qui permettrait à ces derniers de mesurer leur électricité produite et leur électricité consommée grâce à un seul et même compteur. Cela représente un service plus performant à moindre coût. On estime que les auto-consommateurs pourraient économiser plus de 600€ TTC sur leur coût de raccordement aux installations de production. Le travail étroit d’ERDF avec les représentants de l’énergie renouvelable, et notamment le Comité de Concertation des Producteurs,  permet au gestionnaire d’électricité d’optimiser les performances de ce type de compteur Linky.

  • Les avantages indéniables du compteur Linky

Le compteur Linky est un compteur communicant : il est fait pour faciliter la vie des clients ERDF. La relève se fait à distance, la modification d’un contrat se fait sans passage d’un technicien ERDF, les délais d’attente sont supprimés… en somme le service devient plus efficace, plus smart. Le client peut suivre sa consommation sur un site internet, et mieux agir pour mieux la maîtriser. Il peut désormais contrôler plus facilement ses appareils électroménagers, entraînant des gains d’énergie et la réduction de ses dépenses d’électricité.

Le compteur Linky est également plus performant pour les collectivités territoriales. Le patrimoine de ces derniers est suivi avec une plus grande précision, afin de mieux anticiper les investissements.

Pour les producteurs d’énergies renouvelables et les auto-consommateurs, la gestion de la consommation et de la production d’énergie est plus fiable, grâce à un compteur unique qui calcule consommation et production, et augmente la satisfaction du client.

Pour les fournisseurs et producteurs locaux d’électricités, ce compteur permettra de mettre en place de nouvelles offres qui seront mieux adaptées au consommateur sans pour autant remettre en cause les offre existantes.

Enfin, pour le Gestionnaire de réseau, le compteur Linky permet la diminution des coûts de gestion, l’optimisation de la gestion du réseau et diminution des pertes par une meilleure connaissance des flux d’énergie. De plus les données collectées, tout en garantissant la vie privée des consommateurs, permet l’amélioration de l’exploitation du réseau, ainsi que la préparation des réseaux à basse tension à l’intégration en masse des énergies renouvelables et des véhicules électriques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *