renovation-thermique

Les principaux travaux de rénovation énergétique pour améliorer la qualité d’un bien immobilier

Vous avez un rôle de conseil auprès de vos clients, certains peuvent envisager de vous consulter sur des travaux potentiels au moment de l’achat d’un bien, notamment sur les sujets d’isolations. Les travaux de rénovation énergétique font actuellement partie des options les plus intéressantes pour augmenter à la fois le confort, l’attractivité et la qualité d’un bien immobilier.

En effet, selon l’ADEME la valeur verte immobilière peut atteindre jusqu’à 30 % de plus value du prix du logement. Voici donc les principaux travaux à conseiller à vos clients et qui permettront d’améliorer le confort après l’achat d’un bien immobilier, ou d’en augmenter la valeur dans le cadre d’une éventuelle revente.

Rénovation de la toiture

La rénovation de la toiture est le premier point sur lequel il faut se pencher. Il est important de prendre en compte qu’il s’agit d’un élément clé en matière de confort et d’économie d’énergie. Un futur acheteur potentiel risque de faire demi-tour s’il s’aperçoit de l’état de la toiture. Il faut également considérer le fait que le toit est responsable de 30 % des déperditions de chaleur, à lui seul.

Les travaux au niveau de la toiture sont donc la priorité n°1 à réaliser, afin d’optimiser les performances énergétiques. Il est conseillé de faire appel aux services d’un expert, afin de déterminer les sources de déperditions de chaleur au niveau du toit. Notamment, en effectuant la DPE ou Diagnostic de Performance Energétique obligatoire avant la vente. Ensuite, vous pourrez conseiller votre client dans le choix des matériaux les plus adéquats, tels qu’un isolant en fibre de bois, en ouate de cellulose, chanvre ou laine de mouton comme ici, pour l’isolation des sous-pentes et des combles. Ce sera un argument efficace concernant la réduction de la facture énergétique.

Isolation des parois

Le deuxième chantier à privilégier concerne l’isolation des parois. D’après l’ADEME, les murs représenteraient 20 à 25 % des déperditions de chaleur, et le plancher bas entre 7 à 10 %. Des éléments qui favorisent la surconsommation énergétique, s’ils ne sont pas bien isolés. À l’instar de l’isolation du toit, les conseils d’un professionnel permettront de repérer les ponts thermiques, ou les courants d’air. Que ce soit au niveau des murs, ouvertures (fenêtres, portes), ou du plancher. Il sera plus facile de déterminer s’il faudra renforcer l’isolation par l’intérieur, ou par l’extérieur. Ou bien s’il faut changer les ouvertures, ou simplement les calfeutrer.

Faire appel aux aides financières pour la rénovation énergétique

En tant d’agent immobilier, il est important d’aider vos clients à estimer les coûts des travaux pouvant apporter une plus value intéressante en cas de revente. En ce sens, il est important de les conseiller vis-à-vis des solutions qui leur permettront de réaliser facilement les travaux d’économies d’énergie. Il en effet possible de bénéficier d’aides financières de la part de l’État ou au niveau local, selon quelques conditions d’éligibilité. À titre d’illustration, il existe l’éco-prêt à taux zéro, le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), la prime énergie de CertiNergy ou encore les subventions de l’Anah. Mais, quelle que soit la situation de votre client, il y a forcément une aide qui correspondra à ses besoins.

Crédit photo : Renovation-thermique, Michèle Turbin https://www.flickr.com/photos/micheleturbin/