Acheter ou vendre son logement à Marseille : entre particuliers ou par une agence ?

De nos jours, 80% des premières recherches immobilières se font sur les portails d’annonces et les sites d’agences immobilières. Les autres 20% concernent le recours aux notaires et la presse papier.

Internet, les portails d’annonces, les sites d’agences et les applications mobiles ont totalement révolutionné le mode de recherche. Certains acquéreurs préféreront d’abord tenter leur chance en essayant de traiter entre particuliers pour faire l’économie des honoraires d’agences, et les autres consulteront directement les annonces professionnelles.

Faire un achat immobilier entre particuliers

Si le particulier est seul à vendre son bien, on peut espérer faire une bonne affaire puisqu’il est sensé vendre moins cher que dans une agence immobilière. Sur le principe, c’est vrai. Dans la réalité, cela ne l’est pas toujours ! Vous connaissez bien l’expression « mon enfant est le plus beau du monde »… et bien c’est la même chose avec son appartement !

Vous avez également relevé des annonces avec cette mention : « appartement refait à neuf ». Certes, c’est une information importante mais très relative, surtout si c’est le propriétaire, bricoleur du dimanche, qui a fait les travaux.

Même s’il connaît bien son logement, le particulier va souvent surestimer sa valeur et peut oublier de mentionner certaines informations importantes, voire fondamentales, pour vous.

Parfois il n’y pense tout simplement pas, mais cela peut aussi être malheureusement volontaire, comme cet exemple d’un propriétaire qui oublie d’expliquer à un acquéreur potentiel qu’un boulevard est prévu dans les années à venir et qu’il passera à la limite de la copropriété, et en plus face à son balcon.

C’est là le genre d’information qui doit être mentionnée dès le début par souci de transparence, même si le notaire, lors de la signature du compromis de vente, doit en informer l’acheteur.

Si vous connaissez mal le secteur où se situe le bien, vous pouvez utiliser un outil qui permet d’avoir de bonnes informations sur grand nombre de résidences à Marseille et repérer le passage d’un Boulevard en cours de construction (B.U.S).

Faire un achat immobilier avec une agence

Si vous devez passer par une agence immobilière à Marseille, choisissez de préférence un professionnel implanté dans le quartier de votre recherche.

D’une part, il aura beaucoup plus de choix de produits que tout autre agent ; d’autre part il vous parlera bien mieux qu’un autre des avantages et inconvénients du secteur, des écoles pour vos enfants, des transports en commun les plus proches, du financement bancaire et de tout ce qu’il faut savoir sur la procédure pour mener à bien la transaction. Son rôle consiste aussi à présenter votre offre d’achat et à négocier au mieux puisqu’il connaît les prix du m² du moment pour les biens à vendre dans son quartier.

Fiabilité des estimations en ligne

Un acheteur peut aussi avoir recours à l’estimation avant l’achat d’un bien pour être sûr de ne pas le surpayer.

Depuis plusieurs années déjà, de nombreux sites proposent des outils d’estimations en ligne : il est vrai qu’ils sont assez efficaces, s’ils proposent suffisamment de critères et réalisés pour une adresse précise.

Ces estimations sont approximatives car leur défaut majeur est qu’elles donnent un prix minimum et un prix maximum dans une fourchette 10 à 20% et qu’elles sont réalisées par un calculateur basé soit sur les dernières ventes des notaires, soit sur celles enregistrées dans les logiciels des agences immobilières.

Estimer à partir des ventes des notaires.

Sans faire appel à un professionnel de votre quartier, vous aurez peu de moyens de connaître votre prix de vente avec justesse. Vous pouvez néanmoins consulter le site des Impôts en vous connectant avec vos identifiants et utiliser gratuitement l’outil « Patrim » qui vous permettra de voir les dernières ventes pour une adresse donnée.

Cette liste de transactions enregistrées est fiable à 100% mais ne tient pas compte de l’état du bien au moment de sa vente, ce qui peut induire en erreur un non professionnel.

Estimer avec un professionnel du quartier.

Même si les agents immobiliers ont tendance à tirer les prix vers le bas pour faciliter la transaction, ils n’en restent pas moins les seuls à pouvoir fournir des estimations vraiment fiables s’ils viennent sur place pour déterminer le juste prix. Le propriétaire quant à lui détermine son prix à partir de valeur affective, de son prix d’achat ou du capital restant à solder sur son prêt…

La base de calcul des agents immobiliers est multiple :

– Les dernières ventes qu’ils ont réalisées,

– Les ventes enregistrées auprès des notaires,

– Les ventes enregistrées sur un logiciel réservé à la profession,

– L’état du bien ainsi que ses propres critères,

– La tendance du marché,

– L’évolution de l’environnement (routes, travaux, commerces…).

Un logement bien estimé se vendra dans un délai très court, parfois en quelques jours seulement alors que des mois voire des années seront nécessaires si le prix de vente est surévalué.

En conclusion :

Les estimations faites par un agent immobilier de quartier sont gratuites, plus fiables et permettent un gain de temps pour vendre son bien, appartement ou maison. En général, 2 à 3 estimations vous aideront à fixer votre prix de vente.

Faites des économies grâce au covoiturage de colis

Savez-vous combien de véhicules voyagent le coffre vide tous les jours ? C’est en partant de ce constat que Eliette Vincent a eu l’idée de Cocolis. La plateforme de Covoiturage de colis connecte automobilistes et particuliers pour permettre l’acheminement d’objets à moindre coût. Cette initiative est non seulement bénéfique pour le portefeuille de tout le monde, mais aussi écologique car Cocolis apporte une réponse innovante à l’objectif du Code des Transports de « limiter les émissions de gaz à effets de serre ». En effet, le transport routier génère 92% de ces émissions, dont 57% pour les particuliers.

Cocolis, première plateforme de covoiturage de colis.

En utilisant Cocolis, les particuliers sont gagnants des deux côtés : l’automobiliste gagne de l’argent et l’expéditeur en économise. Cocolis permet aux expéditeurs d’économiser jusqu’à 80 % des frais d’envoi par rapport aux solutions professionnelles. Que vous ayez trouvé un meuble sympa sur le Bon Coin, ou que vous souhaitiez déménager votre frigo ou un lit, le site vous permet de trouver un particulier qui fait le voyage. Inversement, vous voyagez souvent et vous souhaitez amortir le coût de votre automobile ou votre camion, vous pouvez non seulement rendre service en prenant quelques colis mais aussi gagner de l’argent pour cela.

Comment ça marche ?

Vous souhaitez envoyer un colis : déposez une demande de livraison en quelques clics. Des particuliers rentrent en contact avec vous par messagerie privée.

Vous voyagez régulièrement ? Enregistrez vos trajets pour être alerté si un transport de colis entre particuliers se trouve sur votre route.

Des envois 100 % assurés par la MAIF

Aujourd’hui, Cocolis est la seule plateforme de covoiturage de colis qui assure les biens transportés à hauteur de 2000 euros. « La question de l’assurance d’objets acheminés par des particuliers s’est posée dès le lancement de Cocolis. Nous sommes donc particulièrement heureux de pouvoir répondre à ce besoin en partenariat avec la MAIF et sans avoir à imputer de frais supplémentaires aux particuliers », déclare Eliette Vincent.

Il n’y plus qu’à tester !

 

TERRADONA – Une solution astucieuse pour trier vos déchets

A l’horizon 2030, nous serons 5 milliards sur Terre, il est donc primordial que des innovations soient développées pour protéger notre environnement. Le développement de villes intelligentes permet de répondre à l’évolution et l’émergence des besoins citoyens tant sur le plan économique, social, ou environnemental. Terradona apporte une des premières solutions dans le domaine du tri des déchets. En effet, le coût de traitement des déchets est énorme même si de nos jours 87% des français trient leurs déchets à peine 44% le font de manière systématique.

Terradona propose une solution innovante pour accompagner les villes à faire des économies à partir du recyclage des déchets. Grâce à une R&D collaborative entre Terradona, le Leti et 4 bureaux d’études français, un système de caractérisation de la matière a été conçu pour que les réservoirs à déchets deviennent intelligents. Ce système permet une identification immédiate des matériaux déposés dans le conteneur de tri. La technologie est ajoutée à des conteneurs existants. Cet équipement est un capteur universel qui identifie, compte et estime le volume des déchets recyclés.

A été ajouté à cela une application mobile: Cliiink. Celle-ci permet de faire l’interface entre le conteneur et l’usager. C’est une manière ludique d’inciter les citoyens au recyclage des déchets, et remet au goût du jour le système de consigne. Une fois le déchet recyclé, les usagers sont gratifiés par des bons cadeaux. Parmi les 100 partenaires de Terradona qui proposent une récompense les citoyens peuvent faire don de leurs points à des associations caritatives. En utilisant Cliiink vous devenez un acteur dynamique et responsable de la société de demain. Vous appartenez à une nouvelle génération connectée et contribuez activement au développement durable.

201510_Consigne_Intégration_3D_MPM_B

C’est une manière ÉCOLOGIQUE, RAPIDE et GRATUITE de participer au tri des déchets.

En plus de vous aider à devenir le citoyen de demain, Terradona propose un service de pilotage à distance des conteneurs de tri. Il est possible de surveiller en temps réel le niveau de remplissage des conteneurs. Ce qui permet à la ville d’optimiser ses tournées de ramassage, d’envisager une meilleure répartition des conteneurs de tri dans la ville et de garantir la disponibilités des conteneurs non stop.

Terradona est un acteur innovant qui participe à l’élaboration des villes intelligentes de demain. Le système inventé est pour l’heure en expérimentation 6 mois dans 100 conteneurs de Marseille, Aix-en-Provence et des alentours. La Métropole Aix-Marseille devrait être complètement équipée dans 3 ans, et les premiers résultats montrent une progression assez importante de la récolte du verre sur les 70 conteneurs équipés.

Quel serait le bon mix énergétique pour un pays comme la France ?

Pour son approvisionnement énergétique, chaque pays dispose d’un mix de ressources afin de satisfaire ses besoins nationaux. S’il est très différent d’un pays à l’autre, il est, à l’échelle mondiale, encore dominé à 80 % par les énergies fossiles. Et en France, quel est-il ? Où en est-on avec les énergies renouvelables ? Tour d’horizon des ressources françaises, notamment en gaz naturel.

Continuer la lecture de Quel serait le bon mix énergétique pour un pays comme la France ?

Commune de Saint-Aubin Epinay – Interview de Benoît Anquetin

Saint-Aubin Epinay est une commune située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie. Cette commune aux 1100 habitants et 1000 hectares de superficie a pris des initiatives en terme d’économies d’énergie. Monsieur le maire, Benoit Anquetin, nous a accordé une interview pour tout nous raconter sur sa commune.

Continuer la lecture de Commune de Saint-Aubin Epinay – Interview de Benoît Anquetin

Achats groupés d’énergie : la grande illusion.

 

Depuis quelques mois, est apparu sur le marché de l’énergie un nouveau “bon plan” comme on en fait tous les jours : l’achat groupé d’énergie. A les entendre, on croirait la méthode révolutionnaire : une alliance de consommateurs qui négocie des prix plus bas pour l’électricité et le gaz. L’offre semble alléchante.

Mais, comme toute beauté cache des vices, et toute pomme un ver, l’achat groupé devait avoir, nous semblait-il, quelques limites. Y a t il une réelle économie par rapport à d’autres offres, notamment les offres de marché proposées par les fournisseurs alternatifs ? Est-on totalement libre et sans engagement dans le processus de souscription ? Concrètement, une réduction de 10 à 15%, qu’est-ce que cela va changer sur notre facture mensuelle d’électricité ?

Face aux doutes, nous avons analysé pour vous les chiffres, et calculé les avantages réels des achats groupés. Continuer la lecture de Achats groupés d’énergie : la grande illusion.

De l’énergie dans la bière de l’UEFA Euro 2016 ?

De l’énergie dans la bière, quèsaco ?

La valeur énergétique d’un aliment (exprimée en kilo-joules notées kJ) correspond à la quantité d’énergie pouvant être retirée via la digestion.

En clair, lorsque vous avez bu votre pinte de Leffe en regardant France-Islande, votre corps a produit de l’énergie. Vos cellules digestives ont transformé la bière en nutriments assimilables par votre organisme. Cette transformation est mesurable en énergie : le corps travaille grâce au « carburant » qu’est la bière. C’est ce qu’on voit sur le tableau des calories sur l’étiquette. 100mL de bière Leffe équivalent à 61 kcal, ou 256 kilo-Joules (kJ).

Le kilo-joule est également l’unité de mesure de l’électricité, car il quantifie l’énergie, le travail et la quantité de chaleur. Ainsi, 1 kilowatt heure vaut 3600 kilojoules. 1 kilowatt heure, c’est ce que consomme une ampoule de 100 Watt en 10h.

Donc on peut exprimer le nombre de bières bues en un équivalent de quantité d’électricité dépensée. Si je bois une bière, je produis 256 kJ. Si j’allume une ampoule pendant 10 heures, je produis 3600 kJ.

Nous avons calculé la quantité de bières bues pendant l’UEFA Euro 2016 en équivalent d’électricité dépensée. 

Combien d’électricité pour les bières de l’Euro ?

On estime à 8 milliards le nombre de téléspectateurs répartis sur les 51 matchs de l’UEFA Euro 2016 (source).  

Avec en moyenne une pinte de bière par téléspectateur d’un match, et sachant que 100 mL de bière de type Desperados ou Leffe équivalent à 256 kJ. Cela nous fait donc 8 milliards de bières environ.

Une pinte de bière équivaut à 1 280 kJ d’énergie produite par l’organisme, soit 0,356 kWh par pinte de bière (1 kJ = 0,000277778 kWh). Multiplié par la nombre de téléspectateurs, on arrive à 2 848 000 000 kWh consommés en bières !

Or, en France, on consomme 54 269 406 kWh par heure. L’énergie contenue par l’ensemble des bières que les téléspectateurs de l’Euro 2016 vont boire, permettrait de répondre à la demande énergétique de toute la France pendant 52 heures, soit 2 jours et 4 heures !

8 milliards de bières pendant l’Euro = de l’énergie pour la France pendant 2 jours et 4 heures !!!

Commune de Bioule – Interview de Gabriel Serra

Bioule est une commune située dans le département de Tarn-et-Garonne et dirigée depuis 2001 par le maire Gabriel Serra. La commune d’à peine plus de 1 000 habitants a mis en place plusieurs actions d’envergure pour réaliser des économies d’énergie. Nous avons interrogé Monsieur Serra, qui nous dévoile tous les secrets de la commune de Bioule. Continuer la lecture de Commune de Bioule – Interview de Gabriel Serra

Le nouveau compteur Linky d’ERDF est-il vraiment dangereux ?

 

Le compteur Linky est le dernier-né d’une toute nouvelle génération de compteurs d’énergie du futur, les coLinkympteurs communiquants.  Le gestionnaire de réseau d’électricité ERDF a annoncé la pose de ces compteurs dits intelligents sur l’ensemble du territoire français à partir de décembre 2015.

 

Certaines associations de consommateurs comme les militants anti-ondes de  Robin des Toits ont vu l’arrivée de tels compteurs comme une menace pour la santé et la vie privée des consommateurs. On a alors vu surgir une polémique qui a pris des proportions démesurées. Nous tâcherons de vous en livrer l’essentiel, en posant un regard impartial sur chacune des deux parties.

Continuer la lecture de Le nouveau compteur Linky d’ERDF est-il vraiment dangereux ?

Raccordement ERDF d’une maison neuve : mode d’emploi

Pour information : ERDF a changé de nom et est devenu ENEDIS, cependant la méthode de raccordement reste la même.

Avant d’aller plus loin, assurez vous qu’ENEDIS (ERDF) est bien votre gestionnaire de réseau de distribution d’électricité. C’est le cas pour 95% des consommateurs cependant, les 5% restant sont gérés par des entreprises locales de distribution tels que réfie, SEM, SICAE. Vous pouvez trouver les coordonnées de votre gestionnaire de réseau de distribution électrique sur vos factures d’électricité.

Attention à ne pas confondre le gestionnaire de réseau de distribution et votre fournisseur d’électricité. Continuer la lecture de Raccordement ERDF d’une maison neuve : mode d’emploi