Capture d’écran 2018-04-06 à 17.18.05

Prendre en compte la consommation énergétique des bâtiments tertiaires

 

D’ici à 2050, le parc de bâtiments destinés à une activité du secteur tertiaire va devoir réduire ses consommations d’énergie de 60% au minimum. Cela signifie que la consommation actuelle doit être diminuée de plus de la moitié. C’est pour les bâtiments appartenant à un propriétaire et la surface doit être supérieure ou égale à 2000 m². En tant que propriétaire, il va falloir sensibiliser les occupants, réaliser une étude énergétique et mettre en place un plan d’action résultant de l’étude énergétique. Cet article va vous aider à comprendre pourquoi la législation a mis cela en place et les solutions pour atteindre ces objectifs.

La diminution de la consommation énergétique des bâtiments tertiaires

  • Le respect de l’environnement

Le secteur tertiaire est responsable de 5% des émissions françaises de gaz à effet de serre (GES). Pour les sociétés de plus de 500 collaborateurs doivent établir un bilan de leurs émissions de gaz à effet de serre tous les 3 ans.

Selon l’ADEME, en 2009, c’était 912 millions de m² chauffés pour le secteur tertiaire. Cela représentait 64,5% des surfaces chauffées. Le secteur tertiaire est le secteur le plus énergivore avec le résidentiel. Faire diminuer sa consommation d’énergie apporte forcément des économies financières. En effet, faire attention à l’éclairage, ne pas surchauffer, avoir des baies vitrées plutôt que peu de fenêtres, va forcément vous aider à faire des économies. Cela se ressentira sur la facture. Pour en savoir plus sur les économies possibles en électricité, vous pouvez contacter l’agence de votre fournisseur d’électricité la plus proche de chez vous en cliquant ici. Vous aurez toutes les informations nécessaires pour les avoir.

Rénover son bâtiment tertiaire est devenu un moyen de différenciation considérable. Effectivement, le green building est aujourd’hui une tendance à la hausse. Beaucoup de promoteurs se lancent dans un processus global qui permet de faire des économies d’énergie et de réduire l’impact environnemental des bâtiments tertiaires tout en augmentant la valeur verte des bâtiments, qui deviennent ainsi plus cher à la revente.

Les solutions pour optimiser la consommation d’énergie

Il est important de noter que 46% des consommations énergétiques passe par l’électricité et 33% par le gaz, pour le chauffage, la tendance est inversée : 46% de la consommation est du gaz et 26%  pour l’électricité.

  • Une nouvelle réglementation (RT 2020) : jusqu’en 2020, les bâtiments qui vont être construits doivent respecter la réglementation thermique 2012. A partir de 2020, les nouveaux bâtiments devront présenter une consommation d’énergie inférieure à l’énergie renouvelable qu’ils produiront.; les bâtiments devront être actifs et plus passifs.
  • Le monitoring : il existe aujourd’hui des box domotiques qui permettent d’avoir la gestion d’équipements connectés à distance. Le monitoring va plus loin. En effet, cela repose sur le même concept mais en proposant un service d’optimisation de la consommation d’énergie pour les bâtiments. Vous pourrez voir en temps réel la consommation en énergie de votre bâtiment, par type d’énergie. Vous pouvez observer la température effective, la consommation en m3 et la consommation d’électricité. Il existe une application disponible sur smartphone, tablette et ordinateur. Vous pouvez donc assurer la gestion de la consommation d’énergie de n’importe où. Enfin, vous recevez des conseils personnalisés. Pour être sûre que votre monitoring fonctionne de façon optimale, vérifiez bien que vous avez le débit maximal en fonction de votre éligibilité. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur ce site.