radiateur-electrique

Radiateur, quel modèle choisir ?

Les radiateurs sont indispensables pour avoir bien chaud. Ils distribuent la chaleur au moyen de différentes énergies : fossiles, électriques, solaires et biomasses.

Les radiateurs électriques

Le radiateur électrique est souvent associé à l’image du grille-pain. Le temps où les appareils asséchaient l’air et laissaient des trainées sales sur les murs est pourtant bel et bien révolu. Les modèles ont considérablement évolué ces dernières années comme en témoigne le radiateur à inertie. Grâce à sa brique réfractaire, il délivre une chaleur douce, homogène et sur-mesure. Son thermostat sans fil règle au demi degré près la température ambiante pièce par pièce et propose plusieurs plages de programmes. Le niveau de confort du radiateur à inertie est donc comparable à celui d’un chauffage central. Un certain nombre de fabricants vont encore plus loin dans cette quête de confort et n’hésitent pas à associer ce radiateur naturellement peu énergivore à des équipements domotiques tels que le détecteur d’ouverture, le détecteur de présence et l’application mobile.

Les radiateurs à eau

Réputé pour son efficacité thermique, le chauffage central fonctionne par le biais des énergies fossiles (gaz ou fioul). Ces carburants sont jugés très polluants et responsables des émissions de gaz à effet de serre. Pour remédier à ce problème, les fabricants ont développé des chaudières à condensation. Elles brûlent le gaz ou le fioul et récupèrent la valeur d’eau contenue dans les fumées afin de produire toujours plus de chaleur. Le système nécessite l’aménagement d’une installation lourde : une chaudière, une cuve et des radiateurs. Ils doivent être installés et entretenus régulièrement par un professionnel habilité. Son intervention vous assure un chauffage performant tout au long de l’année.

Les radiateurs solaires

Des panneaux solaires ou des capteurs sont disposés sur le toit ou dans votre jardin. L’énergie solaire emmagasinée permet de chauffer l’eau, qui circule dans les radiateurs. Ce type de chauffage est utilisé en complément, car il produit uniquement de l’énergie durant les journées ensoleillées. Ces journées sont, généralement, les moins froides. Le chauffage solaire s’associe, par exemple, au chauffage central.

Les radiateurs biomasses

Grâce à la combustion de bois, de pellets (granulés) ou de plaquettes, la chaudière biomasse génère de l’eau chaude. Une installation hydraulique distribue, ensuite, les calories dans l’ensemble de votre logement. Le fourneau peut être alimenté de manière manuelle ou automatique. Au même titre que le chauffage central, il faudra prévoir de la place pour stocker les combustibles.