Breakthrough Energy : les milliardaires s’associent pour la planète !

Les plus grosses fortunes du monde qui s’allient pour sauver la planète, ce n’est plus une utopie !

À l’initiative de Bill Gates, cette association a pour but de “permettre à chacun de bénéficier d’un bon niveau de vie, incluant l’électricité, une alimentation saine, des bâtiments confortables et des transports pratiques ; sans encourager le réchauffement climatique”.

Le Breakthrough Energy Venture

Le but de ce fonds d’investissement nommé Breakthrough Energy Venture (BEV) est de permettre à des entreprises de bénéficier des sommes et du temps nécessaires au développement de solutions énergétiques écologiques ; dans le but de répondre aux problématiques actuelles. La stratégie de ce fonds d’investissement s’articule autour de cinq axes :

– L’électricité

– Les bâtiments

– L’industrie

– Les transports

– L’alimentation

Le fonds se concentre sur le domaine de l’énergie, afin de donner les moyens aux chercheurs et entreprises de développer des solutions pour fournir le monde en énergie fiable, propre et à moindre coût.

Bill Gates veut pour cela lancer un nouveau modèle d’investissement, sur la durée : le but est de donner le temps de chercher ces solutions et de les développer. Les membres de ce fonds d’investissement n’ont pas peur des paris risqué, et sont prêts à attendre des retours sur investissement plus longtemps qu’un fonds d’investissement classique. Les retours sont attendus dans les 20 ans à venir.

Les membres du BEV

Parmi les membres les plus fortunés de ce fonds d’investissement, nous pouvons retrouver entre autres  :

  • Jeff Bezos est la personne la plus riche du monde en 2018 selon le classement Forbes, avec une fortune de 112 milliards de dollars. Il est le patron d’Amazon, le site d’e-commerce.
  • Bill Gates, patron de Microsoft, est la 2e personne la plus riche du monde avec sa fortune de 90 milliards de dollars.
  • Mark Zuckerberg est le célèbre fondateur et patron de Facebook. Il est le 5e au classement des personnes les plus riches du monde en 2018, avec une fortune personnelle de 71 milliards de dollars.
  • Michael Bloomberg, est la 11e fortune du monde. Il est le fondateur et patron de Bloomberg L.P., une entreprise qui délivre informations et services financiers, et produit des logiciels d’informations financières). Sa fortune s’élève à 50 milliards de dollars.
  • Mukesh Ambani dirige Reliance Industries, une entreprise de pétrochimie, également plus grosse productrice de polyester au monde. La fortune de Mukesh Ambani s’élève à 40.1 milliards de dollars, ce qui fait de lui la 19e personne la plus riche au monde.
  • Jack Ma est le premier marchand en ligne du monde, aujourd’hui propriétaire du groupe Alibaba. Le groupe possède les sites de vente en ligne Alibaba, Aliexpress et Taobao. C’est la 20e personne la plus riche du monde avec ses 39 milliards de dollars.

 

Des domaines prioritaires

Le fonds d’investissement Breakthrough Energy ne prétend pas financer à lui seul la lutte contre le réchauffement climatique. C’est pourquoi les investissements se feront dans les sociétés qui ont le potentiel d’attirer d’autres investisseurs. Par ailleurs, le critère de faisabilité est très important : un projet doit pouvoir être mis en place et donner des résultats concrets.

Cinq domaines seront la cible de ces investissements :

  • Le stockage d’électricité
  • Les carburants
  • Les micro-réseaux d’électricité
  • Les matériaux de construction alternatifs
  • La géothermie

 

Les deux premières entreprises à bénéficier du financement du BEV sont des start-ups officiant dans le domaine du stockage de l’électricité : Form Energy et Quidnet Energy.

Le domaine de l’énergie fait face à une baisse des investissements, faute de retours sur investissement. Obtenir des résultats dans ce domaine prend du temps. Le Breakthrough Energy Venture (BEV) se positionne donc comme un fond d’investissement “patient” en réponse à ce problème, en s’engageant sur le long terme. L’objectif est de financer des projets à fort potentiel qui vont aboutir, afin de ne pas se lancer dans des investissements à fonds perdus.

Les autres membres du BEV sont :

  • Masayoshi Son est le fondateur de Softbank, une société de holding japonaise et un actionnaire. Il est l’homme le plus riche du Japon et la 39e personne la plus riche du monde, avec 22.7 milliards de dollars.
  • Ray Dalio est le fondateur et patron de Bridgewater, l’un des plus importants fonds d’investissement alternatifs du monde. Il est classé 67e au palmarès des plus grands fortunes, avec ses 17.7 milliards de dollars.
  • Dustin Moskovitz a aidé au lancement de Facebook, société dont il s’est retiré en 2008. Il est la 102e plus grosse fortune au monde avec 14 milliards de dollars, et est investisseur dans le Breakthrough Energy Venture avec sa compagne Cari Tuna.
  • Hasso Plattner est l’un des co-fondateurs du géant informatique SAP AG. s’étant aujourd’hui retiré des affaires, il est à la tête d’une fortune de 14 milliards de dollars, et occupe la 116e position du classement des personnalités les plus riches du monde.
  • John Doerr est un ancien d’Intel, qui a par la suite intégré Kleiner Perkins, un fond d’investissements à risque. Il est 222e au classement des plus grosse fortunes avec 7.1 milliards de dollars.
  • Xavier Niel est le vice-président du groupe de télécommunication Iliad (qui possède l’opérateur Free), et co-président du journal Le Monde. Il occupe la 186e position au classement des personnalités les plus riches du monde, grâce à sa fortune de 6 milliards de dollars.
  • Richard Branson est le fondateur des sociétés Virgin, qui exercent leurs activités dans des domaines variés : les transports aériens et ferroviaires, la téléphonie, le tourisme spatial, les sodas, la finance, les salles de sport… Il est la 388e personne la plus riche du monde avec  5 milliards de dollars.
  • Julian Robertson a fondé et dirigé le fond d’investissement Tiger pendant 20 ans. Ayant aujourd’hui fermé sa société, il investit principalement dans des fonds tenu notamment par des investisseurs passé par Tiger. Il est la 527e fortune au monde, avec 4.1 milliards de dollars.
  • Ms. Zhang Xin dirige SOHO China avec son mari, une entreprise de bureaux d’affaire principalement à Shanghai et Beijing. Elle est la 629e plus grosse fortune au monde, avec 3.6 milliards de dollars.
  • Reid Hoffman est le co-fondateur de LinkedIn, et membre de l’officieuse “PayPal Mafia” (un groupe d’anciens de PayPal qui ont depuis lancé leurs propres entreprises avec succès). Il est la 703e plus grosse fortune au monde ex-aequo, avec 3.3 milliards de dollars.
  • John Arnold a fondé Centaurus Advisors, un fond d’investissement, qu’il a fermé en 2012. Il est à la tête d’une fortune de 3.3 milliards de dollars et occupe la 703e position ex-aequo au classement des personnes les plus riches du monde.
  • Chris Hohn est le dirigeant d’un fond d’investissement à risque caritatif. Il possède une fortune de 3 milliards de dollars, ce qui le positionne en 791e position dans le classement des personnes les plus riches du monde.
  • David Rubenstein est le co-fondateur de Carlyle, une société de capital-investissement. Il est classé au 859e rang des fortunes mondiales, avec ses 2.8 milliards de dollars.
  • Patrice Motsepe est le fondateur et président de la compagnie minière African Rainbow Minerals. Il est 1 020e au classement mondial des plus grosse fortunes, avec une fortune personnelle de 2.4 milliards de dollars.
  • Vinod Khosla est le fondateur et président de Khosla Venture, un fond d’investissement spécialisé dans les paris fous. Il dispose aujourd’hui d’une fortune de 2.7 milliards de dollars, ce qui le positionne en 1 070e position dans le classement des plus grosses fortunes du monde.  
  • Nat Simons & Laura Baxter-Simons sont très engagés dans la protection de la planète et les association caritatives : en 2009, ils ont fondé Prelude Ventures, un fond d’investissement spécialisé dans le financement des nouvelles entreprises de la transition énergétique. Nat a fondé la Sea Change Foundation, une fondation à but non-lucratif qui lutte contre le réchauffement climatique. Ils ont également signé en 2017 le Giving Pledge, afin de donner la majorité de leur fortune à des associations caritatives.  
  • Le prince Alwaleed bin Talal est le fondateur et dirigeant de Kingdom Holding Company, une société de holding. Il possédait une fortune de 18.7 milliards de dollars en 2017, mais n’apparaît plus dans le classement des milliardaires de Forbes en 2018, suite à la politique du Prince Mohammed bin Salman de s’approprier les richesses de ses sujets. Il pourra à nouveau faire partie du classement quand  Forbes aura des informations sur les évènements.

 

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici