Classement des offres par ordre décroissant de clients, offres partenaires présentées en premier. En savoir plus.

Yves-Marie Lecharte, commune de Noyal Châtillon-sur-Seiche [nos mairies ont du talent #2]

Noyal Châtillon sur Seiche est une commune de 6.800 habitants située en Ille-et-Vilaine en Bretagne. Les questions énergétiques sont de réelles préoccupations pour la municipalité. Le maire, Yves-Marie Lecharte, a accepté de répondre à nos questions.

Noyal Châtillon-sur-Seiche, une commune au passé riche

Située en pays Celte, la commune est riche en vestiges de la Bretagne ancienne : menhirs, dolmens et autres tumulus sont nombreux sur le territoire  autour de Noyal Châtillon-sur-Seiche.

Des objets en bronze (notamment des taureaux présents dans le musée) ont été retrouvés non loin de la commune. On date ces objets de 800 avant JC. Puis vinrent les Gaulois, et bien d’autres peuplades venues coloniser l’Ouest de l’Europe à travers les siècles. La région est donc riche historiquement et culturellement.

Moulin-de-Brécé_en_Noyal_Chatillon-sur-Seiche

La question énergétique à Noyal Châtillon-sur-Seiche.

Depuis 8 ans, des initiatives sont prises par la commune en terme d’économie d’énergie.

⇒ Les économies d’énergie dans les bâtiments publics

De réels efforts ont été réalisés pour faire des économies d’énergie dans les bâtiments publics de la ville. L’isolation de la mairie, de l’école, de la salle des fêtes et des autres bâtiments a été refaite pour réduire les pertes en énergie. Les lieux de vie commune ont également été équipés de thermostats afin de réguler les dépenses et principalement ne pas faire de gaspillage.

⇒ La participation au “PROGRAMME DISPLAY” : affichage des consommations énergétiques

La commune a aussi participé au programme Display qui est un projet initié par Energy-Cities et proposé aux communes du Pays de Rennes adhérentes à l’ALEC (Agence Locale de l’Energie et du Climat). Le principe de ce projet est basé sur un affichage des consommations énergétiques des bâtiments publics des communes et relayé par un groupe d’ambassadeurs sensibilisant les usagers des bâtiments aux gestes économiques.

  • Tout d’abord, un relevé de la consommation de tous les bâtiments est réalisé pour connaître la consommation de chaque bâtiment.
  • Deuxièmement, la sensibilisation des usagers des bâtiments a été réalisée pour qu’ils prennent de bonnes habitudes énergétiques.
  • Puis troisièmement, un relevé des compteurs est fait. Les différences de consommation sont alors appréciées et les économies démontrées. Des actions sont alors mises en place pour la réduction continue des dépenses. Par exemple, l’énergie solaire est utilisée pour chauffer les vestiaires des terrains de football grâce aux installations mises en place pour être auto-suffisant.

⇒ Le débat suscité par l’arrivée du compteur Linky

En septembre 2016, le déploiement du compteur Linky est prévu à Noyal Châtillon. Ce sujet préoccupe les citoyens. En effet, Yves-Marie Lecharte a été sollicité à de multiples reprises par des habitants refusant ce compteur. Toutefois, ce n’est ni de la compétence technique ni la compétence juridique de la mairie d’agir face à ces plaintes. La mairie n’a pas délibéré en faveur de ce compteur mais ne délibérera pas contre son déploiement. Si les habitants de Noyal Châtillon le refusent, ils seront facturés lors des relevés. Pour toute réclamation ou questionnement ils sont invités à se rapprocher d’ENEDIS (ex ERDF).

⇒ La convention des maires pour le climat et l’énergie

Noyal Châtillon a signé la convention des maires pour le climat et l’énergie. La ville doit réduire de 20% sa consommation de CO2 d’ici à 2020. C’est un projet auquel les élus tiennent beaucoup, car il permet à la commune de toujours mieux respecter l’environnement.

⇒ Une commune dynamique aux nombreux projets

Une ZAC de renouvellement urbain est en cours de développement qui prévoit la réalisation de près de 500 logements dans le centre-ville. Une nouvelle ZAC d’extension urbaine a été créée pour étendre la commune. Sa commercialisation débute en août 2016. Pour répondre aux besoins générés par ce développement de la population, un nouveau groupe scolaire sera ouvert d’ici 2020.

1 2

article

Article écrit par:

calendar 29 juillet, 2016

( update )