WWF et Rouen Métropole : organiser une COP 21 locale

En décembre 2015, le monde entier se réjouissait de la signature de l’Accord de Paris, premier accord universel sur le climat. Également premier pact juridiquement contraignant, il a pour objectif premier de contenir l’augmentation moyenne de la température nettement en dessous de 2 degrés par rapport aux niveaux préindustriels.

 width=
Le Sommet des élus locaux pendant la COP 21
  • Le recul américain

L’élan donné par cet accord a cependant été ralenti par l’arrivée de Donald Trump à la tête des Etats-Unis. Ce dernier a annoncé le 1er Juin 2017 le retrait de son pays de l’accord historique signé quelques mois auparavant par son prédécesseur. Sans la puissance américaine, les objectifs seront difficilement atteignables : en effet, les Etats-Unis sont le deuxième plus gros émetteur de gaz à effet de serre et sans leur contribution, il sera difficile de respecter les engagements pris. Certains experts redoutent aussi un effet domino chez d’autres pays signataires. Autre risque : les Etats-Unis souhaitent interrompre le financement des organisations internationales environnementales comme le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’évolution du Climat), des institutions dont le rôle dans la lutte contre le changement climatique est central.

 

  • Transposer les objectifs à l’échelle de la Métropole 

Pour le moment, le retrait américain a eu peu d’incidence et les ambitions n’ont heureusement pas été revues à la baisse. Pour répondre aux objectifs globaux, les acteurs des plus petits échelons sont les premiers concernés.

La Métropole Rouen Normandie l’a bien compris et souhaite organiser une conférence sur le même modèle que celle de Paris. Cette COP 21 locale” a pour objectif de transposer les objectifs internationaux à l’échelle locale afin de pouvoir agir de manière plus concrète sur son territoire.  Comme l’a mis en lumière l’Accord de Paris, l’atteinte des objectifs ne peut se faire sans une concertation de tous les acteurs des territoires (communes, bailleurs, acteurs de l’industrie, de la mobilité, du fret etc.). Alors que la moitié de la consommation d’énergie provient des entreprises, il est essentiel d’établir un dialogue avec les autorités pour créer une culture commune.

 

  • S’entourer des bonnes personnes 

Il s’agit d’une initiative particulièrement innovante: Rouen est la première métropole à mettre en place une telle conférence. Elle a choisi de s’appuyer sur l’expertise de WWF France, en signant avec elle un partenariat en Avril dernier. Pour illustrer encore davantage sa volonté d’action, le directeur de la Métropole a aussi annoncé l’arrêt de l’utilisation de charbon et de fioul dans le réseau de chaleur urbain. En plus de l’organisation de la COP 21 locale, l’objectif de ce partenariat est d’associer les citoyens à cette démarche par la mise en place d’un Plan Climat. L’ONG pourra faire profiter de son expertise générale mais surtout de son expérience de médiation et de terrain. En effet, il est important de joindre les citoyens au processus pour fédérer toute la population autour des ces enjeux. WWF bénéficie d’une notoriété importante et de l’expérience nécessaire pour mobiliser la population.

 width=

 

Redactor

Ecrit par louiset

Mis à jour le 18 Fév, 2021

Commentaires

star star star star star

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis :