Défense de l’environnement : DiCaprio remet le couvert et nous invite à dîner.

léo

Je propose un toast.

Les célébrités hollywoodiennes ont plus ou moins toutes une cause dédiée qu’elles défendent à chaque occasion, par des moyens plus ou moins originaux. Angelina Jolie à David Beckham, en passant par Orlando Bloom ou Mia Farrow… Depuis quelques décennies, ces stars se mêlent de causes politiques ou humanitaires. Jude Law lutte pour l’accès des jeunes défavorisés à la culture, Katy Perry s’est engagée dans la lutte contre le cancer du sein, Emma Watson (qui partage le trône d’Internet avec Beyoncé) se bat pour les femmes, l’enfance, les personnes séropositives et les handicapés.

Si pour certains, difficile de savoir s’il s’agit d’un engagement réel, d’une opération de communication ou flatterie de l’ego, d’autres ne plaisantent pas avec ça et s’engagent avec ferveur (et un peu d’orgueil, soulignons-le).

En juillet 2017, voilà que l’acteur Leonardo Di Caprio remet (littéralement) le couvert avec sa partenaire de longue date Kate Winslet (elle-même très engagée dans la cause de l’autisme) : un dîner avec le couple culte du film Titanic a été mis aux enchères afin de récolter des fonds pour la défense de l’environnement.

Qui aura l’honneur de tenir la chandelle à la table de Léo et Kate ? Oui parce que bon, dans le fond, ça reste un dîner de couple. Et les dîners de couples, c’est pas toujours marrant. Mais c’est pour la bonne cause allez. Et le couple en question est l’un des plus glamours et emblématiques d’Hollywood. Ce n’est pas comme si on devait se forcer à manger avec Ramsay Bolton et Euron Greyjoy.

DiCaprio : loup à Wall Street, Greenpeace à Hollywood

money money money

Leonardo DiCaprio versant des fonds pour l’environnement (allégorie)

Il semblerait que l’interprète du Great Gatsby soit tout autant impliqué dans la défense de l’environnement que son personnage dans le film l’est dans la conquête de la jeune Daisy Buchanan. Il nous l’avait prouvé au moment de la remise de son tant attendu (par lui-même et Internet tout entier) Oscar pour son interprétation dans le film The Revenant (le film où on le voit manger du foie de bison cru et éventrer des chevaux pour se tenir chaud pendant 2h36) (folle ambiance).

La green star d’Hollywood a pourtant conscience du fait qu’elle exerce un métier dans un secteur des plus polluants : le cinéma. D’ailleurs, il avait reçu son engagement à la figure lors de la remise des prix du gala de l’AMfar. Plutôt que de s’épancher en remerciements sur son producteur, sa famille, son chien, etc, l’acteur a prononcé un discours très engagé sur la cause environnementale. Sauf qu’il s’était en effet rendu à la cérémonie… en jet privé. De New-York à Cannes. Soit quelques 13 000 km d’empreinte carbone. Ce que les haters n’ont pas manqué de relever. Pour une fois, ils n’ont pas tort.

Une ironie du sort que les internautes n’ont pas manqué de relever. Faites ce que je dis, pas ce que je fais, comme dit le proverbe…

Lénoardo DiCaprio et la cause environnementale : une longue histoire

cold

This climate change thing looks real to me.

Très engagé dans la préservation de la nature, l’acteur américain s’est illustré ces dernières années par de multiples actions en faveur de l’environnement. Parmi lesquelles on a retenu :

En 1998, il crée la Fondation Leonardo DiCaprio (LDF) qui soutient les organisations dédiées à la protection de l’environnement (qui a été mêlée à un sombre affaire de blanchiments d’argent depuis). Cela étant, elle a alloué plus de 80 millions de dollars en subventions à des causes environnementales depuis 2010.

En 2013, l’acteur organisait une importante vente aux enchères d’oeuvres d’art au profit de l’environnement et de la préservation des espèces menacées. Il participe également régulièrement au financement du WWF, de l’organisation Oceana ou d’autres organisations en faveur de la biodiversité.

Son documentaire “La Onzième Heure, le dernier virage” : un documentaire produit par la Fondation Leonardo diCaprio, sur les écosystèmes planétaires en danger.

Sa nomination au titre de “Messager de la Paix” sur le climat le 16 septembre 2014 par Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé mardi qu’il avait nommé l’acteur américain Leonardo DiCaprio Messager de la Paix sur la question des changements climatiques.

Léonardo DiCaprio, écologiste convaincu et convaincant ? L’avenir, et l’heureux(se) gagnante(e) du dîner aux enchères nous le diront.

article

Article écrit par:

calendar

( update 15 janvier, 2018 )