Ouverture compteur d’électricité : locataire

Annonce - Service papernest d'ouverture de compteur auprès d'un fournisseur partenaire. En savoir plus.

Annonce - Service papernest d'ouverture de compteur auprès d'un fournisseur partenaire. En savoir plus.

Le locataire est chargé de souscrire un contrat d’électricité afin d’ouvrir le compteur de son nouveau logement. Une fois la souscription finalisée, le fournisseur (EDF ou l’un de ses concurrents) contacte Enedis afin de mettre en service l’électricité dans le logement.

 



Récapitulatif : ouverture compteur électricité locataire

Pour ouvrir un compteur d’électricité dans son nouveau logement, le locataire doit :

  • Souscrire un contrat d’électricité auprès d’un fournisseur (EDF ou fournisseur alternatif),
  • Demander l’ouverture du compteur à son fournisseur, qui transmet la demande à Enedis,
  • Si l’électricité n’est pas coupée à l’arrivée, l’intervention d’Enedis n’est pas nécessaire,
  • Si le logement n’est pas raccordé, c’est le propriétaire qui est chargé d’effectuer les démarches.
  • La mise en service standard coûte et 14,18 € TTC est effectuée sous 5 jours ouvrés.

Comment se passe la mise en service de l’électricité dans son nouveau logement ? Quels sont les frais d’ouverture d’un compteur EDF pour un locataire ? Voici tous les éléments pour réussir votre déménagement.

Qui doit demander l’ouverture du compteur d’électricité ?

locataire La loi stipule que c’est au locataire, en tant que personne jouissant de l’électricité au sein de son logement, qu’incombe la charge de payer le prix de l’ouverture du compteur EDF.

Il en va de même pour l’eau et pour le compteur de gaz, l’abonnement à une box Internet, ou le paiement de la taxe d’habitation.

Il est conseillé de comparer en amont les tarifs des différents fournisseurs afin de faire un maximum d’économies sur votre facture d’électricité. Pour plus d’infos vous pouvez consulter cet article dédié au comparatif de Direct Energie et EDF.

La démarche de l’ouverture d’un compteur d’électricité  

La mise en service de l’électricité dans votre logement se déroule généralement en deux étapes :

  1. la souscription à un contrat d’électricité chez un fournisseur d’énergie d’une part ;
  2. l’intervention d’un technicien à votre domicile pour procéder à l’ouverture effective de votre compteur.

Cependant, en fonction de la situation laissée par le prédécesseur du logement, cette procédure peut se passer de différentes façon.

Le logement a déjà été habité

Lorsque l’appartement ou la maison en location ont déjà été habitées avant l’arrivée du locataire, il n’y a pas besoin de poser un nouveau compteur. En revanche, à son arrivée, le locataire peut se retrouver face à deux cas de figure :

  1. Le compteur n’est plus en service : l’électricité est coupée,
  2. Le compteur est encore en service : l’électricité fonctionne.

L’électricité est coupée

Si l’électricité est coupée, cela signifie que l’abonnement à l’électricité du précédent locataire du logement a déjà été résilié depuis plusieurs semaines. Suite à cette résiliation, son fournisseur d’énergie à demander la fermeture du compteur électrique. Dans ce cas, le nouveau locataire doit rapidement contacter l’un des fournisseurs d’électricité disponibles en France (EDF ou Direct Energie par exemple) afin d’effectuer le changement de locataire avec EDF ou un autre fournisseur.

Le changement de locataire se fait via la souscription d’une nouvelle offre d’électricité pour le nouveau logement. Il s’agit d’ailleurs d’une excellente opportunité pour choisir un contrat qui correspond mieux aux besoins du locataire.  Une fois un abonnement souscrit, le fournisseur correspondant est chargé de joindre Enedis, le gestionnaire de réseau. Ce dernier interviendra dans un délai de cinq jours à votre domicile (lors d’une procédure standard) pour réaliser l’ouverture de du compteur électrique du locataire.

L’électricité n’a pas été coupée 

Si l’électricité est toujours en fonctionnement lorsque le locataire arrive dans son nouveau logement, cela veut dire que le compteur électrique est toujours ouvert. Dans ce cas, l’intervention d’un technicien Enedis n’est pas nécessaire. En effet, la présence de l’électricité dans le logement peut vouloir dire deux choses:

  • Le locataire précédent n’a pas résilié son abonnement pour faciliter votre emménagement (il est en effet plus confortable d’emménager en pouvant s’éclairer et se chauffer)
  • Le fournisseur d’énergie, une fois la résiliation par l’ancien locataire effectué, a attendu quelques semaines avant de procéder à la fermeture du compteur électrique, là aussi dans le but de faciliter l’emménagement d’un nouveau locataire.

Pour bénéficier de l’électricité dès son arrivée dans le nouveau logement, le mieux est d’anticiper ! Dans l’idéal, il faut souscrire un contrat d’électricité pour le nouveau logement et prévoir la résiliation de celui de l’ancien logement dans un délai de 15 jours minimum. Il s’agira toujours d’une chose à faire en moins le jour du déménagement.

Attention

 Le fait que l’électricité n’ait pas été coupée dans le logement n’est pas une raison pour ne pas souscrire un contrat d’ électricité chez un fournisseur d’énergie et effectuer le changement d’abonné au compteur EDF. Si aucun contrat d’électricité n’est souscrit, vous vous retrouverez dans le noir et possiblement sans moyen de vous chauffer.

Le logement n’est pas équipé d’un compteur

compteur d'électricité

Si le logement n’est pas encore raccordé aux réseaux d’énergie, c’est au propriétaire d’entamer les démarches de raccordement afin que le locataire puisse souscrire un contrat d’électricité par la suite.

C’est Enedis qui se charge du raccordement du logement. Une fois les travaux effectués, un certificat Consuel est délivré au propriétaire. Le locataire aura

besoin de ce certificat afin de procéder à l’ouverture de son compteur d’électricité, ainsi que :

  • Le point de livraison (PDL) : c’est le numéro d’identification du compteur. Il e trouve sur le dossier de proposition de raccordement remis par Enedis au propriétaire,
  • Un RIB (Relevé d’Identité Bancaire) si le locataire souhaite être prélevé automatiquement chaque mois pour le paiement de sa facture d’électricité.

Les démarches de raccordements peuvent prendre quelques mois, il est donc important d’anticiper cette démarches avant l’emménagement.

Les renseignements à fournir au fournisseur d’électricité 

Pour souscrire un contrat d’énergie et ainsi entamer les démarches d’ouverture de compteur électrique, le locataire doit se munir de certaines informations, à savoir :

  • Les coordonnées exactes du nouveau logement, le plus précisément possible ;
  • le numéro de Point De Livraison (PDL) : c’est un numéro de 14 chiffres, présent sur une précédente facture d’électricité du logement ;
  • Si possible, et pour accélérer la procédure de souscription, récupérer le nom et prénom de l’ancien locataire du logement.

L’identité de l’ancien locataire permettra au fournisseur d’électricité de trouver plus facilement la PDL et de procéder plus vite à la mise en service de l’abonnement à une offre d’électricité.

Quels sont les frais et délais de l’ouverture d’un compteur d’électricité ?

Le délai d’une mise en service standard est de 5 jours pour un tarif de 14,18 € TTC.

Ouvrir un compteur électrique ne se fait pas du jour au lendemain. Il y a un certain délai à respecter avant de pouvoir avoir de l’électricité chez soi. C’est pourquoi il ne faut pas attendre le dernier moment pour entamer les démarches d’ouverture du compteur électrique.

Il est conseillé de s’y prendre une quinzaine de jour avant l’arrivée dans le nouveau logement afin que l’électricité fonctionne le jour-J.

Les tarifs d’ouverture d’un compteur électrique sont les mêmes peu importe le fournisseur choisi. En effet, comme l’intervention est réalisée par Enedis, c’est de lui dont vont dépendre les tarifs et les délais.

Vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des tarifs et délais selon les différents types de mise en service.

Frais et délais de la mise en service de l’électricité en novembre 2021 :

Type de mise en service Délais Prix en € TTC
Mise en service initiale standard 10 jours ouvrés 50,65 €
Mise en service initiale express 5 jours ouvrés 88,84 €
Mise en service standard 5 jours ouvrés 14,18 €
Mise en service express – énergie coupée 2 jours ouvrés 52,53 €
Mise en service d’urgence – énergie coupée
Compteur mécanique
le jour même 146,84 €
Mise en service d’urgence – énergie coupée
Compteur Linky
le jour même 69,76 €

Chez les autres fournisseurs ?

Les prix et les délais d’ouverture de compteur sont identiques pour tous les fournisseurs. En effet, c’est Enedis, le gestionnaire de réseau commun à tous les fournisseurs, qui les fixe et non les fournisseurs

Les pénalités que le locataire encourt dans le cadre d’une mise en service non réalisée

L’ouverture du compte d’électricité est une démarche obligatoire pour bénéficier de l’électricité dans son logement. Le locataire est obligé de souscrire un contrat d’électricité auprès d’un fournisseur. Ce dernier se charge ensuite de contacter Enedis qui envoie un technicien pour réaliser la mise en service.

Le locataire doit être présent lors de cette opération. S’il ne respecte pas les conditions et les termes du rendez-vous, il encourt des sanctions.

Le locataire n’est pas présent lors du déplacement du technicien Enedis

Si le locataire n’est pas présent le jour de l’intervention Enedis, il doit payer une indemnité de 30,82€ TTC (prix 2020). De plus, Enedis facture les frais de mise en service puisque le technicien s’est déplacé.

Pour redemander l’ouverture de son compteur d’électricité, le locataire doit recontacter son fournisseur et payer à nouveau les frais de mise en service.

Le locataire annule le rendez-vous

Il est possible que le locataire est un empêchement le jour du rendez-vous Enedis. Toutefois, il faut savoir que si le rendez-vous est annulé dans les 48h qui précèdent le jour du rendez-vous, une amende de 17,56€ TTC est appliquée.

Déjà plus de 560 000 français nous ont fait confiance ! Pourquoi pas vous ?

09 77 42 24 41

Annonce

Déjà plus de 560 000 français nous ont fait confiance ! Pourquoi pas vous ?

Je me lance !

FAQ

❓ Est-il obligatoire d'être présent le jour de l'ouverture du compteur d'électricité ?

En fonction de votre travail et de votre emploi du temps, il n'est pas toujours évident de faire correspondre vos horaires de présence dans votre nouveau logement avec une intervention d'un technicien du gestionnaire de réseau Enedis (ex-ERDF) pour votre ouverture de compteur électrique. Il est cependant absolument nécessaire qu'une personne soit présente pour accueillir cette personne afin de lui indiquer et de lui donner accès au compteur d'électricité en question. En effet, selon les cas, ce dernier peut se trouver directement à l'intérieur du logement. Si vraiment vous ne pouvez pas être présent, vous pouvez confier la charge de la réception du technicien Enedis à l'un de vos proches ou membre de votre famille ne travaillant pas au moment du rendez-vous fixé.

Dans tous les cas assurez vous de ne pas manquer ce rendez-vous ou même d'arriver en retard. Vous vous exposez ainsi à un départ rapide de la personne en charge de procéder à la mise en service de l'électricité à votre domicile. Un tel échec entraînerait en plus une majoration applicable sur votre facture d'électricité pour déplacement vain de la personne en charge de procéder à l'installation. De plus vous aurez à repayer une autre intervention visant à ouvrir votre compteur d'électricité.

👉 Locataire ou propriétaire, qui paye les frais d'un changement de compteur EDF ?

Au delà de la simple mise en service de l'électricité dans un logement, qui est en charge des frais de changement de compteur si celui-ci s'avère défectueux ? Dans le cas où l'intervention est due à un problème de vétusté du compteur électrique,  c'est bien au propriétaire de payer l'intervention d'un technicien de chez Enedis.Cependant, si le locataire, par une intervention de n'importe quelle sorte, a contribué à la défection du compteur, alors ce sera à lui de payer la réparation par un employé de chez Enedis. En effet, le locataire a pour devoir d'entretenir le logement de façon à ce qu'il reste en bon état, et cela inclut pleinement le compteur d'électricité. En cas de changement de propriétaire, effectué grâce à un relevé de compteur EDF, c'est au nouveau maître des lieux d'assurer la responsabilité d'un éventuel changement de compteur EDF GDF.

🔨 Comme effectuer l'ouverture d'un compteur en tant que professionnel ?

Les démarches pour effectuer  la mise en service d'un compteur pro chez EDF ou tout autre fournisseur seront les mêmes que pour les particuliers : ce sera une prestation réalisée par Enedis, et non le fournisseur que vous aurez choisi.

Mis à jour le 21 Oct, 2021

redaction Qui sommes nous ?
Redactor

Alexis Willot

Chef de projet Web - Telecom

Commentaires

2 Avis bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis cliquez ici
tothong duongjai
bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

je viens vous dire que je ne peux pas communiquer par le téléphone car je suis sourde .je viens installer mon appartement;il faut commencer à démarcher le compteur d EDF et aussi le gaz,que je dois je faire comment ça marche. pourrez vous m'envoyer à mon email.merci d avance .

Léo - Fournisseur-Energie

Bonjour Madame, si vous désirez de l'aide pour installer le gaz et l'électricité chez vous sans passer par le téléphone, sachez que papernest dispose d'une application web qui vous assistera dans vos démarches en ligne.

Gérard
bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

je suis locataire et j'ai eu un problème avec mon compteur électrique ! le propriétaire ne veut pas supporter les frais de changement de compteur. Cela n'est pas de ma responsabilité, que dois je faire pour qu'il comprenne que c'est lui qui doit payer ?