Déménagement : la procédure d’ouverture du compteur

« Quel est le prix de l’ouverture d’un compteur EDF ? » se demandent souvent les particuliers qui déménagement. Comment se passe l’ouverture d’un compteur EDF dans une maison neuve ? Qui paye les frais d’ouverture du compteur ? Locataire ? Propriétaire ? Focus sur l’ouverture des compteurs électriques et de gaz dans les déménagements.

Demandez l’ouverture de votre compteur Enedis avec papernest

Pourquoi faire ouvrir son compteur lors d’un déménagement ?

Lorsque vous déménagez dans un nouveau logement précédemment occupé, le départ des anciens locataires a entraîné la résiliation de leurs contrats d’énergie. Lorsque vous reprenez un logement, il faut avant tout souscrire de nouveaux contrats pour l’électricité et le gaz et faire ouvrir les compteurs.

Sans contrat d’énergie, pas d’ouverture de compteur, et pas d’éclairage ni de chauffage. Les contrats d’énergie ne peuvent être transférés d’une adresse à l’autre. Ils sont rattachés à un titulaire (personne physique) mais aussi à un compteur. Les compteurs d’électricité et de gaz possèdent des identifiants qui leur sont propres, à savoir :

  • Numéro de matricule : les  trois derniers chiffres du numéro de série du compteur.
  • Numéro de série : l’identifiant du compteur et se matérialise par une série de chiffres gravés sur le dispositif de comptage ;
  • Point de Livraison (PDL, pour les compteurs électriques) / Point de Comptage et d’Estimation (PCE, pour les compteurs de gaz) : cette référence sert à l’identification de l’installation de consommation d’électricité en vue de la distribution.

C’est cette dernière référence qui est importante dans les déménagements. Par exemple chez EDF, lorsque vous demandez l’ouverture de votre compteur par téléphone, le conseiller vous demandera de lui communiquer ce numéro afin de localiser le compteur correspondant à votre logement.

Le numéro de PDL/PCE n’est donc pas attaché au contrat mais à l’adresse de votre logement. En cas de déménagement, vous changez donc de numéro de PDL. C’est pour cette raison qu’il vous faut résilier vos anciens contrats ET en souscrire de nouveaux afin de pouvoir demander l’ouverture de votre compteur.

Comment demander l’ouverture de son compteur ?

L’ouverture d’un compteur électrique avec EDF ou un fournisseur alternatif se passe de la façon suivant

  • Il faut commencer par souscrire un contrat en passant par le service commercial par téléphone ou directement en ligne sur le site Internet.
  • Pour souscrire un contrat d’électricité / de gaz, il vous faudra :
    • l’adresse complète du logement,
    • l’index du compteur,
    • le numéro de PDL / PCE,
    • le type d’énergie utilisée pour chaque poste de consommation,
    • la date d’emménagement prévue (pour l’ouverture du compteur)
    •          le nom de l’ancien-ne locataire (facultatif)
  • Une fois la souscription commerciale terminée, vous recevrez un mail de confirmation avec une proposition de contrat. Signez-la en ligne et retournez-la par mail au fournisseur
  • Votre nouveau fournisseur transmet une demande de mise en service de l’électricité / du gaz au gestionnaire de réseau. C’est lui qui se charge ensuite de l’ouverture des compteurs.

La mise en service de l’électricité

L’ouverture du compteur électrique est sans doute le souci premier des nouveaux arrivants dans un logement. Comment s’assurer que l’électricité fonctionne ? Vais-je subir une coupure de courant ? Comment faire le changement de locataire et le relevé de compteur ? Faisons le point.

Lorsque vous emménagez dans un nouveau logement, le jour de l’état des lieux, c’est là qu’il faut faire le relevé de compteur. Les deux partis, le locataire sortant et le nouvel arrivant, se mettent ainsi d’accord sur l’index du compteur à relever. Contactez ensuite votre fournisseur d’énergie et suivez la procédure de souscription énoncée ci-dessus.

Il se peut en entrant dans le logement que l’électricité soit déjà en service. Si vous avez pris le soin de souscrire un contrat, alors tout va bien. La mise en service a été effectuée et aucune intervention sur le compteur n’est nécessaire. Si ce n’est pas le cas mais que l’électricité fonctionne néanmoins, cela signifie que l’ancien-ne locataire a omis de résilier son contrat. Ce qui ne vous dispense pas d’en souscrire un vous-même ! En l’absence de contrat d’électricité dans un logement, le gestionnaire de réseau est susceptible de passer mettre le compteur hors-service à tout moment.

Votre contrat  d’électricité / de gaz en quelques minutes avec papernest

Les frais et les délais d’ouverture de compteur électrique

Le délai standard pour une ouverture de compteur est de 5 jours ouvrés. En cas d’imprévu, si vous devez emménager avant la date prévue, il est possible de ramener ce délai à 48h ou 24h en demandant une mise en service express ou d’urgence. Dans ce cas, les tarifs seront différents :

Type de mise en service Délais Tarifs TTC Remarque
Mise en service standard 5 jours ouvrés à compter de votre souscription 24,08
Mise en service express 24H à 48H 61,05 Sous conditions*
Mise en service d’urgence Dans les 24H 151,95 Sous conditions*
Première mise en service (logement ou compteur neuf) 10 jours ouvrés 48,82 X
Première mise en service express (logement ou compteur neuf) 5 jours ouvrés 85,79 Sous conditions*

* Les mises en service d’urgence et express dépendent de la disponibilité des techniciens Enedis dans votre zone géographique.

La mise en service du gaz

La mise en service du gaz est semblable à celle de l’électricité : souscription de contrat puis ouverture du compteur. Dans les logements neufs, la mise en service express n’est pas disponible, contrairement à l’électricité. En France, la mise en service du gaz est assurée par le gestionnaire GRDF. Filiale à 100% d’Engie (ex-GDF-Suez), GRDF assure une politique tarifaire et un calendrier d’interventions communs à tous les fournisseurs.

Les frais et les délais d’ouverture de compteur de gaz

L’ouverture du gaz, tout comme l’électricité, prend en moyenne 5 jours ouvrés. Des délais plus rapides sont possibles, moyennant des frais supplémentaires.

Type de mise en service Prestation Prix
Mise en service suivant un raccordement gaz Travaux de raccordement
Intervention standard de mise en service du compteur sous 5 jours
Mise en service d’un compteur suite à un déménagement Intervention standard sous 5 jours 18,26 €
Besoin d’un approvisionnement rapide de gaz. Intervention express sous 2 jours (délai non garanti) 58,6 €
Besoin urgent d’approvisionnement de gaz. Intervention urgente sous 24 heures 140,61 €

Ouverture du compteur : qui paye les frais ?

 Propriétaire ? Locataire ? À qui incombent les frais de mise en service ? Dans un contrat de location, la souscription et la gestion des contrats d’énergie sont des démarches qui profitent à l’occupant des lieux, en tant que bénéficiaire de l’électricité et du gaz fournis. C’est donc le ou la locataire qui chargé(e) de régler les frais d’ouverture de compteur au gestionnaire de réseau.

Comment payer les frais de mise en service ?

Lors de l‘intervention du technicien pour l’ouverture du compteur, il ne vous sera pas demandé de payer pour la mise en service. Les frais de mise en service sont reportés sur la première facture envoyée à l’abonné-e par le fournisseur. C’est ensuite lui qui se charge de les reverser au gestionnaire de réseau.

Quel fournisseur me propose la mise en service la moins chère ?

Aucun. Tous sont traités de façon égale par les gestionnaires de réseau en ce qui concerne les frais et les délais. Investis d’une mission de service public, Enedis et GRDF se doivent d’appliquer une politique de neutralité envers les fournisseurs alternatifs. Bien qu’étant respectivement des filiales d’EDF et Engie (ex-GDF-Suez), les activités d’Enedis et GRDF  s’effectuent dans le cadre de délégations de service public.

Donc, que vous soyez client-e EDF, Engie, Direct Energie ou autre, vous paierez le même tarif pour l’ouverture de votre compteur.

L’ouverture du compteur dans un logement neuf

Les maisons neuves sont un cas un peu à part. Pour ouvrir un compteur électrique / de gaz, dans un logement neuf, il faut commencer par demander un raccordement au réseau électrique / de gaz au gestionnaire de réseau. Sans ce raccordement, pas d’alimentation possible.

Les travaux de raccordement sont effectués par le gestionnaire de réseau. Mais actuellement, de plus en plus de promoteurs et de constructeurs proposent à leurs clients d’inclure les travaux de raccordement dans la construction. Vous pouvez également demander l’assistance d’un fournisseur d’énergie pour la gestion de votre dossier. Ce dernier fera office de médiateur entre le gestionnaire chargé des travaux de raccordement et vous.

Si au terme de la construction de votre logement le raccordement n’a pas été effectué, il vous faudra déposer une demande par dossier au gestionnaire concerné. Les dossiers peuvent être déposés en ligne afin de gagner du temps. Votre dossier doit contenir :

  • une copie de l’autorisation d’urbanisme de la construction (permis de construire)
  • un plan de situation du terrain à raccorder ;
  • un plan de masse comprenant :
    • les accès depuis la voie publique,
    • les branchements sur le réseau,
    • l’emplacement du coffre coupe-circuit individuel
  • des photos du projet de construction et notamment des installations électriques présents avant la construction ;
  • la puissance de raccordement souhaitée en kVA
  • un engagement écrit de votre part pour la prise en charge des travaux de raccordement survenant sur votre propriété

Une fois le dossier transmis, le gestionnaire vous fera une proposition technique et financière sous 10 jours ouvrés, valable 3 mois. Une fois la proposition signée et un premier acompte versé, les travaux peuvent débuter. À l’issue du raccordement, le technicien vous remettra :

  • Une attestation CONSUEL, qui témoigne de la conformité de votre installation électrique ;
  • Ou / et un certificat Qualigaz (même chose mais pour la chaudière)

Une fois ces certificats en poche, vous pourrez souscrire à un contrat et demander l’ouverture de vos compteurs. Pour l’électricité, on parle alors de « première mise en service ». Les frais et les délais sont différents d’une mise en service standard (consulter le tableau plus haut pour plus de détails).

L’ouverture du compteur : Enedis ? EDF ? ErDF ?

C’est à tord que l’on parle de « compteur électrique EDF ». Cette confusion date du temps du monopole d’EDF sur la fourniture d’électricité en France. Avant 2007, le fournisseur était l’acteur de référence sur l’ensemble de la chaîne des valeurs de l’électricité : production, acheminement, stockage, commercialisation et fourniture.

C’était également lui qui était chargé des interventions sur les compteurs : relève, ouverture, fermeture, dépannage, remplacement, etc. D’où la croyance populaire que les compteurs électriques étaient des « compteurs EDF ». Or, cela est faux. Les compteurs sont la propriété des collectivités qui en concèdent l’exploitation aux gestionnaires de réseau.

Depuis que le marché s’est libéralisé en 2007, les gestionnaires de réseau en activité en France sont Enedis, anciennement ErDF (le changement de nom en 2015 avait pour but de le différencier d’EDF) et GRDF. Ces entreprises ont été crées après que les nouvelles législations européennes en vigueur aient contraintes les fournisseurs d’énergie à scinder leurs activités de fourniture et de commercialisation.

L’ouverture du compteur se fait sur demande au fournisseur d’énergie (EDF), qui la transmet ensuite à Enedis (ex-ErDF).

Foire aux questions

Comment demander l’ouverture d’un compteur d’eau quand on déménage ?

Tout dépend du type de logement où vous emménagez. S’il s’agit d’un appartement en copropriété, l’eau est incluse dans les charges et le compteur est normalement déjà en service.  En effet, l’ancien(ne) locataire n’a aucune démarche à effectuer pour fermer son compteur d’eau lors de son départ.

En maison individuelle, c’est une autre histoire.  Environ deux semaines avant le déménagement, contactez le service des eaux de votre commune (ou l’entreprise délégataire qui s’en occupe) pour leur demander l’ouverture de votre contrat d’abonnement eau.

Comment demander une ouverture de compteur avec Engie ?

La demande de mise en service est la même chez tous les fournisseurs. Il faut d’abord souscrire un contrat puis convenir d’une date pour l’ouverture du ou des compteurs. Avec Engie, vous pouvez souscrire un contrat d’électricité ou de gaz de deux façons :

  • Par téléphone en appelant le service client au 09 69 36 05 73
    du lundi au samedi de 08:00 à 21:00 (Appel non surtaxé)
  • En ligne, directement sur le site Internet Engie, en remplissant les questionnaires prévus à cet effet.

Je déménage, dois-je faire fermer les compteurs du logement que je quitte ?

Non, ce n’est pas la peine. Il est nécessaire de résilier vos contrats de gaz et d’électricité mais si un(e) autre locataire reprend votre logement dans les quelques jours ou semaines à venir, laisser les compteurs ouverts lui évitera d’avoir à payer des frais de remise en service.

L’intervention d’un technicien est-elle systématique pour l’ouverture d’un compteur ?

Pas nécessairement. Si vos compteurs sont déjà en service, la mise en service prend la forme d’une simple procédure administrative. S’ils sont hors-service en revanche, un rendez-vous avec un technicien  sera pris afin de les ouvrir. La date de passage est alors fixée au moment de votre souscription. Le jour de l’intervention, tâchez dans la mesure du possible d’être présent-e chez vous.

article

Article écrit par:

calendar

( update 7 novembre, 2017 )