Les bons élèves de l’économie d’énergie: Classement des 15 meilleures villes

Réaliser des économies de plus de 20% sur la consommation énergétique des foyers est un défi de taille! Un challenge certes, mais qui n’est pas insurmontable, 15 villes et villages français ont réalisé l’exploit de réaliser une économie de minimum 20% sur la consommation d’énergie par foyer entre 2011 et 2015*.

Les questions d’économie d’énergie sont centrales dans les politiques de développement des villes. La prise en compte des problématiques de consommation d’énergie au sein des foyers n’est pas toujours évidente quand il s’agit d’inciter les citoyens à adopter des comportements éco-responsables. L’économie d’énergie au sein des foyers est celle sur laquelle les municipalités ont le moins la main.  

Néanmoins, grâce à des actions de prévention, des ateliers participatifs pour promouvoir les bonnes pratiques, des conseils proposés via des brochures, le site de la ville ou lors de réunions de citoyens sont de très bons outils qui ne peuvent avoir que des effets positifs.

Pour ces villes, économie et énergie sont les maîtres-mots d’un développement responsable, où les citoyens sont acteurs du changement et de la maîtrise de la consommation d’énergie, qui se veut un exemple d’éco-citoyenneté.

Les 15 villes exemplaires pour les économies d’énergie

1) Payrin-Augmontel (Tarn) -42% de consommation énergétique par foyer

2) Ecuelles (Seine-et-Marne) -32,45%

3) Saint-Julien du Verdon (Alpes de Haute Provence) -30,95%

4) Leyrat (Creuse) -29,93%

5) Chirac (Lozère) -29,13%

6) Capinghem (Nord) -26,02%

7) Morey (Saône-et-Loire) -22,30%

8) Vezet (Haute-Saône) -22,22%

9) Vacquières (Hérault) -21,81%

10) Préchacq-Navarrenx (Pyrénées-Atlantiques) -21,43%

11) Cérizols (Ariège) -21,31%

12) Auzielle (Haute-Garonne) -21,21%

13) Saint-Riquier-en-Rivière (Seine-Maritime) -21,17%

14) Capvern (Hautes-Pyrénées) -20,67%

15) Matemale (Pyrénées-Orientales) -20,14%

34334284162_2fd18847c1_z

Pour rappel, quelques conseils simples et très efficaces peuvent être appliqués par tous pour faire des économies sur les factures énergétiques mais aussi pour diminuer son impact environnemental.

  • baisser son chauffage d’un degré et passer de 21 à 20° = – 7% sur la consommation énergétique
  • équiper ses luminaires d’ampoule basse consommation (4 à 5 fois moins gourmandes en énergie)
  • éteindre tous les équipements en veille = – 10% sur la facture énergétique (et une durée de vie rallongée des appareils électroniques)
  • utiliser les appareils électriques à une puissance moindre (aspirateurs, lave-linges, four…)
  • conserver les équipements de froid (réfrigérateurs/congélateurs) éloignés des sources de chaleur. Ils consommeront moins d’énergie pour conserver les aliments au frais.
  • opter pour des douches courtes. L’investissement dans un pommeau de douche économe (débit limité) permet de limiter la consommation d’eau et d’électricité pour chauffer cette dernière.

 

*Données ENEDIS (http://www.enedis.fr/consommation-electrique-par-secteur-dactivite)

Commentaires

0/5 sur 0 Avis

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici