Golf et environnement : nos 10 parcours favoris

À l’occasion du début du British Open le 20 Juillet 2017, nous nous sommes interrogés sur les conséquences environnementales de ces parcours installés en pleine nature.

Le golf fait partie des rares sports en immersion totale dans la nature, mais malheureusement, cela ne se fait pas toujours dans le plus grand respect de l’environnement : il a même été classé comme le 4ème sport le plus polluant. En effet, il représente un danger pour la biodiversité des espaces sur lesquels les parcours sont installés. Pour un parcours de 18 trous, ce sont plus de 55 hectares de terrain qui sont réquisitionnés, dont 50% reçoivent un entretien régulier, voire intensif : tonte quasi-quotidienne, pesticides, arrosage plusieurs fois par jour… Ce qui donne des chiffres de consommation en eau très importants : en moyenne, un parcours demande 90 000 m3 d’eau par an. Il ne faut pas non plus négliger l’impact écologique des balles de golfs qui s’égarent dans la nature et polluent lorsqu’elles ne sont pas ramassées.

Face à ces constats, nombreux sont ceux qui ont décidé d’agir : Justin Timberlake fut d’ailleurs le premier à ouvrir un golf écologique aux Etats-Unis. En France, la charte nationale « Golf et Environnement » incite les golfs à une gestion raisonnée de leur environnement. Ecocert a créé le label « Golf éco-durable » pour récompenser les pratiques durables et une cinquantaine de golfs sont géré par Blue Green, numéro 1 de la gestion de parcours en Europe qui promeut le développement durable.

8881873961_a0dd29af48_z

Pour les adeptes de golfs concernés par l’impact écologique de leurs pratiques sportives, voici une sélection de 10 parcours « verts » en France :

 

–       Le Dinard golf, Saint-Briac-sur-Mer (Ille-et-Vilaine) :

Installé dans un « Espace Naturel Sensible », face à la mer, ce magnifique golf a mis en place un grand nombre de mesures pour préserver les espèces végétales et animales rares qui vivent sur son parcours. Pour préserver les nappes phréatiques, il utilise les eaux usées pour l’arrosage.

 

–       Le golf de Téoula, Plaisance-du-Touch (Haute-Garonne) :

Situé aux portes de Toulouse, il est le premier à avoir obtenu la certification Ecocert. En réduisant sa consommation de pesticides de 80%, le directeur régional du golf a su préserver ce site privilégié dont certains trous offrent une vue imprenable sur les Pyrénées.

 

–       Le golf Blue Green de Sainte-Maxime, Sainte-Maxime (Var) :

Ce golf a la chance de posséder un site extraordinaire : 65 hectares de parcours surplombant la baie de Saint-Tropez. Les golfeurs disputent leurs parties dans un lieu protégé, entre forêts de chênes-lièges et garrigue.

 

–       Le golf de Lésigny-Réveillon, Lésigny (Seine-et-Marne) :

Ce golf a mis en place de très nombreuses mesures écologiques notamment en terme de consommation d’eau : contrairement à la plupart des autres golfs, il ne consomme que 35 000 m3 d’eau par an. La tonte est effectuée par une race de moutons en voie d’extinction, et les engrais utilisés sont 100% biologiques.

 

–     L’Ecogolf Ariège-Pyrénées, La Bastide-de-Sérou (Ariège) :

Propriété du département, ce golf est arrosé avec les eaux de pluies récupérées et utilise le moins de pesticides et d’engrais possible. Il propose également une promenade découverte afin de découvrir la richesse naturelle du site.

 

–       Le golf de Mérignies, Mérignies (Nord) :

Signataire de la charte du Sport Responsable, ce golf récupère les eaux de pluie pour arroser son parcours. Le maximum est fait pour laisser le parcours à l’état naturel, sans pesticides, herbicides, ni engrais, ce qui favorise le retour de nombreuses espèces d’oiseaux.

 

–       Le golf du domaine de Manville, Les Baux-de-Provence (Boûches-du-Rhône) :

Certifié golf éco-durable par Ecocert, ce golf splendide se situe au cœur de la Provence. Entouré d’oliviers, il offre un parcours au cœur de la région des Baux-de-Provence.

 

–       Le golf pastoral de la Charentonne, Bernay (Eure) :

Entretenu sans produit chimique, tondu par des poneys landais, ce parcours de 9 trous se situe en plein cœur d’un site classé Natura 2000 (réseau européen de sites naturels protégés pour y maintenir la biodiversité naturelle) .

 

–       Le golf Hôtel de Mont Griffon, Luzarches (Val d’Oise) :  

Sur les hauteurs de la ville de Luzarches, ce golf certifié éco-durable (Ecocert) offre un large choix pour tous les types de golfeurs : il possède 4 parcours et un practice. Le tout dans un environnement naturel magnifique.

 

–       Le Jiva Hill Golf Club, Crozet (Ain) :

Concept novateur en France, ce prestigieux golf a choisi d’installer des départs et des green en synthétique. La qualité de jeu reste la même, sans engrais et sans eau !

 

article

Article écrit par:

calendar

( update 15 janvier, 2018 )