Leonardo Dicaprio : 80 millions de dollars pour la Nature

Grâce à sa fondation, des milliers d’associations reçoivent de précieuses aides pour sauver notre Planète.

 

A l’image de sa vive opposition à la décision du président Trump de sortir de l’Accord de Paris, Leonardo Dicaprio est devenu un personnage public incontournable dans la lutte pour la préservation de l’environnement.

Créée en 1998, la LDF oeuvre pour la protection de la nature

Créée en 1998, la Fondation Leonardo Dicaprio avait à l’origine pour objectif d’aider au maintien des espèces animales en danger. Elle est aujourd’hui devenue une des fondations les plus influentes dans le domaine de l’environnement. Retour sur les (bientôt) 20 ans d’existence de la Leonardo Dicaprio Foundation (LDF) .

La première subvention de grande ampleur de la fondation du célébrissime acteur américain date de 2010 : en coopération avec WWF, elle a permis l’approfondissement d’un projet de protection du tigre népalais. Un million de dollars avait alors été gracieusement versé à WWF, une modique somme à côté du don que fera LDF seulement deux années plus tard. C’est en effet 3 millions de dollars qui seront alloués à la même cause grâce à l’institution en 2013.

Ensuite, après avoir participé à l’interdiction du trafic d’ivoire en Thaïlande et à la protection d’espèces de requins en danger, ce ne sont pas moins de 7 millions de dollars qui seront dédiés aux initiatives pour les protection des fonds marins.

D’année en année, les sommes levées sont de plus en plus importantes : en 2015, 15 millions de dollars sont versés à des projets innovants pour la protection de la planète. Leonardo Dicaprio, nommé messager de la paix des Nations Unies pour le climat deux ans auparavant, finit même par créer un fonds d’investissement en 2016, le Planet Pledge Fond, spécialement tourné vers les projets verts.

Après la donation de 15 millions de dollars cette même année, la LDF bat encore des records en 2017 et rassemble 20 millions de dollars, soit la plus grosse somme jamais amassée pour une telle cause. Ce nouveau don bénéficiera à plus de 130 associations du monde entier (une cinquantaine de pays)  qui travaillent autour de six grands axes : les droits des indigènes, la conservation des océans et de la vie marine, la conservation de la diversité animale, le changement climatique, les solutions innovantes pour l’environnement, et le California Programm qui souhaite faire de la Californie un Etat vert.   

L’acteur a remis à la Maire de Paris, Anne Hidalgo, le prix de sa fondation

Au total, ce sont plus de 80 millions de dollars qui auront été accordés en 20 ans d’actions. Leonardo Dicaprio, Katy Perry, Arnold Schwarzenegger… De plus en plus de stars américaines haussent le ton contre les décisions de Trump relatives au climat. Espérons que la notoriété de ces personnages publics permette une prise de conscience plus large des enjeux environnementaux.

 

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici