Les territoires à énergie positive (TEPOS): une fourmilière d’idées pour l’environnement

La planète a besoin de bonnes idées et d’initiatives pour enrayer le réchauffement climatique, l’épuisement des ressources au renouvellement le plus long et tout simplement de préserver faune et flore pour les siècles à venir. 

Une bonne idée? C’est exactement de là qu’est né le principe du territoire à énergie positive. Un territoire à énergie positive (TEPOS) a pour objectif de réduire ses utilisations et besoins en énergie, par la sobriété et l’efficacité énergétiques, et de faire appel aux énergies renouvelables locales.

De cette volonté découle un renouveau de l’économie locale, le déploiement de politiques et initiatives où rural et urbain s’allient pour arriver à leurs objectifs: 0% d’énergies polluantes.

Les territoires à énergie positive (TEPOS) sont en plein développement depuis 2010. Mis en place grâce au CLER (Réseau pour la transition énergétique), ils représentent les initiatives de communes, communautés de communes et zones qui prennent à coeur le développement de leur région tout en préservant l’environnement qui les entoure.

Les énergies renouvelables, la rénovation des bâtiments, l’implication des habitants des TEPOS sont autant de clés pour développer des territoires. Pour que le développement des TEPOS ait pu avoir lieu et puisse continuer d’exister, ce sont des mesures qui ont été prises mais surtout des habitants qui ont été sensibilisés et qui sont au coeur des projets qui ne peuvent vivre et exister sans eux.

En France, les TEPOS sont au regroupés dans des 17 zones, la carte ci-dessous met en valeur les initiatives de chacun des territoires pour limiter ses dépenses en énergie et éduquer au mieux les populations pour que la transition énergétique soit la plus rapide possible.

maps_TEPOS_V2

Etre un TEPOS, c’est choisir de limiter l’impact de l’utilisation d’énergies fossiles, d’opter pour des énergies vertes, des énergies renouvelables et pour les plus performants de produire plus d’énergie que ce que le territoire utilise, tout en étant vert et responsable. L’Union Européenne a clairement présenté ses objectifs dans les domaines énergétiques et climatiques pour 2030 et chaque territoire doit y mettre du sien pour être force de proposition dans l’utilisation de sources d’énergies renouvelables. Vent, soleil, biomasse (forestière, bocagère…), les ressources sont nombreuses et doivent être valorisées sur chaque parcelle de territoire. Les ressources naturelles et renouvelables ne sont qu’aux balbutiements de leurs utilisations respectives dans le domaine privé ou public, toute forme d’habitat, d’établissement, de manufactures.

L’adhésion au mouvement permet de financer des mesures pour réduire l’impact écologique de territoires de plus en plus nombreux. Pour arriver à cet objectif, la transition énergétique est le premier module sur lequel les territoires ont un impact. Chacun à leur niveau et à leur rythme, ont pour objectif de réduire leur consommation d’énergie globale, et surtout d’annuler la consommation d’énergie fossile pour la remplacer par des énergies vertes et entamer une transition énergétique pour arriver à une consommation zéro d’énergies polluantes.

Comment rejoindre le mouvement des Territoires à Énergie Positive ?

Devenir un TEPOS est la meilleure aventure que peut vivre une commune, une région pour aller toujours un peu plus loin dans la transition écologique. Pour un territoire, il est important de s’inscrire dans une démarche environnementale où chacun prend ses responsabilités pour assurer un impact environnemental de moins en moins important. La procédure est disponible ici

Et en tant que particulier, si vous n’avez pas la chance de vivre dans un tel territoire, vous pouvez toujours procéder à une résiliation d’Engie ou autre fournisseur pour souscrire auprès d’un fournisseur d’énergie 100% renouvelable. Ce sera déjà un premier pas.

Commentaires

0/5 sur 0 Avis

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici