Comment réduire sa facture de gaz ?

Dans un contexte global où de plus en plus de foyers rencontrent des difficultés pour boucler leurs fins de mois, réduire sa facture de gaz et d’électricité est un enjeu majeur. Cependant, à l’aide de quelques idées simples à mettre en place, il est possible de réaliser de vraies économies. Si l’utilisation de gaz naturel est généralement plus économique que l’électricité, elle reste l’un des principaux postes de dépenses des ménages français. Vous souhaitez réduire votre facture de gaz mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Suivez nos conseils et économisez sur votre consommation de gaz.

Chauffage : comment régler sa chaudière pour faire des économies

Le chauffage est le premier poste de dépense énergétique d’un foyer. Il représente environ les deux tiers de votre facture de gaz. Pour diminuer votre facture de gaz, de nombreux moyens sont envisageables. Afin de limiter les pertes thermiques, renforcez l’isolation de votre logement. Vous pouvez effectuer un diagnostic de votre isolation thermique et cibler les pertes de chaleur potentielles afin de réaliser les travaux adéquats. Prenez également le temps d’entretenir correctement vos radiateurs : les purger et les nettoyer régulièrement permet d’optimiser leur fonctionnement, et ainsi de moins consommer de gaz.

Pensez aussi à baisser la température selon les pièces de votre maison ou de votre appartement. Certaines pièces n’ont pas besoin d’être très chauffées si elles ne sont pas des lieux de vie. De manière générale, baisser la température de son logement est également meilleur pour la santé. Vous pouvez procéder au réglage de la température grâce au thermostat présent sur votre chauffage à gaz.

Une autre astuce permet de réduire sa facture de gaz : aménagez l’intérieur de votre appartement de manière à ce que la chaleur circule librement. Évitez par exemple de placer une commode ou une table devant un radiateur. Vous pourrez ainsi baisser le thermostat et dépenser moins de gaz.

Cuisine : optimisez l’utilisation de vos appareils de cuisson

Le gaz utilisé en cuisine correspond à un dixième de votre consommation globale de gaz. Si vous souhaitez réduire votre facture de gaz, quelques astuces existent :

  • Lorsque vous utilisez votre cuisinière à gaz, pensez à couvrir vos casseroles et vos poêles. Vous conserverez ainsi la chaleur dans votre contenant et éviterez que celle-ci se perde inutilement. Ce simple geste vous permet de réduire votre consommation de gaz d’environ 30%.
  • Adaptez la puissance des brûleurs en fonction de la taille de vos ustensiles. Vous préserverez ainsi vos casseroles et dépenserez moins de gaz.
  • Utilisez l’accessoire de cuisson adapté. Sachez par exemple qu’une cuisson en cocotte-minute est beaucoup moins énergivore que l’utilisation de casseroles.
  • Pour faire bouillir une eau de cuisson, vous gagnerez du temps et de l’argent en passant d’abord par votre bouilloire. Une fois que l’eau bout, versez-la dans un récipient adapté. Cette méthode vous permettra d’économiser sur votre consommation de gaz.
  • Enfin, il est important de nettoyer régulièrement les brûleurs de sa gazinière. Si ceux-ci sont encombrés et que le gaz ne parvient pas à s’échapper correctement, vous consommerez une quantité de gaz conséquente inutilement. Petite astuce : si la flamme de votre brûleur est jaune, ceci indique qu’un élément bouche la sortie de gaz. Une fois propre, la flamme devrait normalement être bleue.

Production d’eau chaude : attention à la surchauffe

Vous voulez savoir comment régler sa chaudière pour faire des économies ? Plusieurs astuces sont envisageables :

  • Commencez par isoler au maximum votre ballon d’eau chaude et les tuyaux de distribution d’eau chaude. Couvrez vos canalisations d’une épaisse couche de fibre de céramique ou d’aluminium. Vous éviterez une perte d’énergie considérable dans le transport de l’eau d’une pièce à l’autre et gagnerez du temps lorsque vous voudrez faire couler de l’eau chaude.
  • Baissez la température de l’eau chaude directement depuis votre chaudière. Située entre 50 et 60°C, la température de l’eau chaude reste confortable tout en vous permettant une dépense de gaz moindre. Cette température permet également de prévenir l’apparition de tartre dans votre chaudière, ainsi que le développement de bactéries.
  • Avez-vous pensé à vous équiper d’une chaudière à condensation ? Bien réglée, une chaudière à condensation fonctionnant au gaz permet, sur le long terme, de réaliser de vraies économies sur sa facture.
  • Adaptez votre équipement à vis besoins et à ceux de votre famille. Il est parfois inutile de conserver un ballon d’eau chaude de trop grande contenance si peu de personnes occupent le foyer et la quantité de gaz utilisée pour chauffer ce volume d’eau n’est pas négligeable. Selon ses besoins, il peut donc être préférable de choisir un ballon d’eau chaude de taille inférieure.
  • Lorsque vous quittez votre logement plus d’une journée – lors de vacances ou de weekends – pensez à éteindre votre chaudière à gaz. Vous éviterez ainsi de consommer du gaz inutilement !

 

Revoir sa consommation d’eau chaude à la baisse

En diminuant votre consommation d’eau chaude, vous réduirez d’autant votre consommation de gaz. Utiliser moins d’eau chaude est une habitude à prendre : voici quelques conseils pour vous accompagner :

  • Préférer les douches rapides aux longs bains permet de réduire sa consommation de gaz de manière radicale. En effet remplir une baignoire, c’est utiliser 70% d’eau en plus que pour une douche, et autant de gaz. Une bonne raison pour changer ses habitudes non ?
  • Il est également possibles d’installer de petits équipements peu onéreux pour réduire sa consommation d’eau, et donc de gaz. Pensez par exemple à acheter un pommeau de douche permettant de diminuer le débit d’eau sans réduire la pression.
  • L’utilisation d’économiseurs d’eau ou de mousseurs permet également de limiter sa consommation d’eau et de gaz. Ils permettent de conserver un débit conséquent en cas de besoin en introduisant une certaine quantité d’air à l’eau.
  • Avez-vous entendu parler des dispositifs appelés « stop-douche » ? Grâce à un système de détecteurs de mouvement, votre douche s’arrête automatiquement lorsque vous vous savonnez. Le plus : l’eau reste à la température désirée, pas besoin de patienter pendant que celle-ci chauffe à nouveau !
  • Installez un mitigeur thermostatique si vous n’en avez pas et laissez-le du côté de la position froide lorsque vous ne vous servez pas de l’eau. Vous éviterez ainsi de chauffer de l’eau inutilement.

Gaz naturel ou propane : que choisir pour réduire sa facture de gaz ?

Malgré les fréquentes augmentations du prix du kWh de gaz naturel, celui-ci reste toujours plus avantageux que le propane. Si vous avez opté pour le gaz parce que celui-ci était moins cher que l’électricité, sachez que le propane est aujourd’hui aussi cher que l’électricité. Il est donc bien moins avantageux, d’autant plus que l’installation d’une cuve de stockage engendre également des frais.

Il arrive cependant que certains logements ne puissent pas être raccordés au réseau de distribution de gaz. L’utilisation du gaz naturel est alors impossible, mais il est cependant possible de dépenser moins grâce à quelques astuces. Privilégiez l’achat de votre gaz propane entre avril et septembre, durant la période où la demande est la plus faible et les tarifs sont les plus bas. Si vous le pouvez, installez une source d’énergie alternative comme des panneaux à énergie solaire. Cette énergie propre vous permettra de consommer moins de gaz et de réduire votre facture.

Nouveau logement : attention à l’étiquette énergétique

L’étiquette énergétique est un document obligatoire depuis 2012 permettant d’évaluer la consommation énergétique globale d’un logement. Les logements les plus économes sont en catégorie A et les plus énergivores sont en catégorie G pour les plus énergivores. De manière générale, les maisons récentes labellisées « Basse Consommation » appartiennent à la catégorie A quand les habitations plus anciennes sont souvent classées F ou G.

Si vous êtes à la recherche d’un nouveau logement, il peut s’avérer utile de vous référer aux étiquettes énergétiques des habitations que vous visitez. Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) vous indiquera le type de chauffage utilisé, l’énergie nécessaire à la production d’eau chaude etc. Le futur habitant du logement pourra ainsi prendre en compte les éventuels travaux de rénovation énergétique à réaliser et estimer approximativement les dépenses de gaz et d’électricité à prévoir.

FAQ

Comment procéder au réglage de la température sur une chaudière à gaz Saunier Duval ?

Si vous possédez une chaudière à gaz de marque Saunier Duval, vous pouvez retrouver tous les modes d’emploi des différents modèles sur leur site internet.

Peut-on utiliser un thermostat d’ambiance pour son chauffage à gaz ?

Oui, et il s’agit même d’une démarche recommandée lorsque l’on entend réduire ses factures de gaz. Les thermostats d’ambiance permettent de faire varier la température en fonction de la présence ou non d’occupants dans la maison.  Ce dispositif est peu coûteux et facile d’utilisation.

Il existe également une version programmable du thermostat d’ambiance. Ce type de dispositif permet de faire varier la température en fonction de plages horaires prédéfinies.  Vous pouvez ainsi décider de baisser la température lors de vos absences ou pendant la nuit par exemple.

Peut-on purger ses radiateurs soi-même ?

Vous pouvez tout à fait purger vos radiateurs vous-mêmes, à condition de savoir comment fonctionne ce type d’appareils. Vous trouverez sur internet la documentation suffisante afin d’apprendre à effectuer ce genre de manœuvre. Si vous ne vous sentez pas apte à purger vos radiateurs seul, n’hésitez pas à faire appel à un ami ou même à un professionnel en cas de besoin.

Pour aller plus loin :

article

Article écrit par:

calendar

( update 19 janvier, 2018 )

Commentaires

6 Avis

  4.7/5

  5/5

je n'ai jamais trop approuvé l'utilisation du gaz, certes moins cher que l'électricité mais bcp plus polluant...

  4/5

hubert je suis d'acord mais parfois on a pas le choix

  4/5

J'ai un soucis avec ma chaudière, qui dois-je contacter ?

  5/5

Théo je pense que ça dépend, si c'est un soucis de gaz GRDF, sinon un plombier ?

  5/5

L'eau chaude de ma chaudière est réglé sur 43°C, visiblement c'est trop peu.. qu'en pensez-vous ?

  5/5

effectivement Violenne, c'est assez faible, il est généralement conseillé de régler la température de l'eau chaude de sa chaudière entre 55 et 60°C

Laisser un commentaire