La salle de sport 100% écolo

L’heure de la rentrée a sonné et avec elle démarrent (on l’espère) les bonnes résolutions. Après un été toujours un peu trop chargé, on rêve tous de devenir un pro du sport pour préparer l’été suivant, et ce pour le plus grand bonheur des salles de sport qui proposent des réductions spéciales rentrée.

Mais si vous en avez assez de fréquenter ces lieux bondés et éclairés d’une lumière blanche peu flatteuse et que vous rêvez simplement de repartir en vacances au bord de la plage, nous avons trouvé LA salle idéale ! Et en prime, elle est écolo ! 

Alcindo Soares a imaginé le plus bel espace de gym qu’il soit. Cet habitant du Cap Vert, trop modeste pour s’offrir l’entrée des salles de sport, a décidé d’en construire une lui même sur une plage paradisiaque de l’île de Sal. En plus d’un cadre exceptionnel qui vous offre l’horizon marin comme paysage, cette initiative est remarquable car la salle est entièrement construite à partir de déchets récupérés sur la plage. Poids, bancs de musculations, barres… tout est fait à partir de cartons, bois, et tuyaux ramassés dans le sable. En plus de de nettoyer la plage des détritus qui la polluent, Alcindo Soares a conçu une salle 0 déchet. Gratuite et libre d’accès pour tous les habitants, l’idée était aussi d’offrir au plus grand nombre des équipements de qualité, un luxe pour un pays comme le Cap Vert (un pays au PIB très faible / classé 164ème, bien qu’il soit un des plus riches de la zone sahélienne).

Les plages paradisiaques du Cap vert, l’endroit idéal pour faire son sport quotidien

Installée en plein air, la salle de sport de la plage Santa Maria ne nécessite aucune construction : pas de pollution au béton, pas de consommation d’énergie pour l’éclairer, ce sont les rayons du soleil qui vous serviront d’éclairage, et l’océan qui permettra de se rafraîchir après une séance intensive. En bref, aucune énergie n’est dépensée pour son fonctionnement ! C’est la salle écolo par excellence !

 

Classiquement, les salles de sports sont extrêmement énergivores. Il faut en effet une ventilation quasi-permanente pour réguler la température qui a tendance à vite grimper avec l’effort, ce qui induit des consommations importantes en électricité. Les besoins en eau sont également très élevés. Face à ce problème, Alcindo Soares n’est pas le seul à proposer une solution écologique. Dans certains salles, un nouveau type de vélo d’appartement est proposé : avec ces équipements, il est possible de créer de l’énergie en pédalant. Inventé par l’américain Jay Whelan, fondateur de l’entreprise Green Revolution, ce concept séduit de nombreuses salles de sport du monde entier.

La force du pédalage crée un courant continue, qui, une fois transformé par un générateur, peut alimenter le bâtiment en électricité. En une semaine, une salle de sport fréquentée par 80 personnes peut ainsi alimenter en électricité une maison durant 6 mois. De quoi motiver les sportifs à combiner sport et action pour la planète ! 

Commentaires

0/5 sur 0 Avis

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici