La Semaine du Développement Durable

La Semaine du Développement Durable (SDD) a été mise en place en 2003. Son objectif est de sensibiliser les Français aux enjeux du développement durable et de les inciter à adopter des comportements plus responsables. Elle se déroule depuis 2015 du 30 mai au 5 juin. En effet, depuis cette date, le concept s’est propagé et est devenu la Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD).

Qu’est-ce que la S(E)DD ?

Pendant cette semaine, le Ministère en charge invite les entreprises, les collectivités et services publics, les établissements scolaires et les associations à promouvoir les principes du développement durable. Chaque année, un appel à projet est fait pour organiser les différents événements qui auront lieu au cours de la semaine. C’est l’occasion de favoriser une mobilisation concrète, qu’elle soit individuelle ou collective. En effet, notre comportement individuel impacte le bien être de notre environnement. Ainsi, simuler sa consommation d’énergie afin de choisir le contrat qui répond le plus à ses besoins,  rend notre empreinte écologique plus responsable.

Les éditions au cours des ans

2003 En 2003, la SDD connaissait sa première édition, et posait les fondations de l’évènement.
2004 En 2004, la SDD mettait l’accent sur les secteurs du tourisme, de la distribution, du commerce, de la construction et de l’habitat.
2005 La SDD de 2005 avait pour objectif d’encourager la mobilisation sur le thème du développement durable en améliorant la compréhension de ses enjeux par le grand public.
2006 La SDD de 2006 s’est déroulée du 29 mai au 4 juin sur le thème du « Vivons ensemble autrement »
2007 La SDD de 2007 avait lieu du 1er au 7 avril et avait pour sujet les « Production et consommation durables ».

2008

La SDD de 2008 était sur le thème « Production et consommation durables » à nouveau, mais abordait également le sujet des modes de vie.
2009 Pour la SDD de 2009, l’édition se concentrait sur la consommation durable, et l’ADEME en était d’ailleurs partenaire. 
2010 La SDD de 2010 avait pour thème « Changeons nos comportements », avec comme objectifs d’inciter chacun à prendre en compte le développement durable dans sa vie quotidienne pour modifier ses comportements de façon pérenne.
2011 La SDD de 2011 se déroulait du 1er au 7 avril et reprenait le thème de l’année précédente.
2012 En 2012, le thème de la SDD était « Soyons tous consom’acteurs »
2013 En 2013, la SDD reprend la thématique de 2012, en se concentrant sur la sobriété et l’efficacité énergétique des particuliers, pour les encourager à consommer moins et mieux.
2014 En 2014, la SDD avait lieu pour la dernière fois en avril, du 1er au 7. Le thème en était « Consommer autrement… oui mais comment ? »

2015

En 2015, la SDD devient européenne. Le SEDD donc, se déroule du 30 mai au 5 juin, dates destinées à rester fixes. Le thème en est « Agir pour le climat… Oui, mais comment ? »

2016 En 2016, le thème de la SEDD est « La mobilisation citoyenne et la lutte contre le réchauffement climatique ». Elle s’inscrit donc dans la prolongation de la COP 21.

L’édition de 2017

Pour la 15e édition, la SEDD de 2017 a mis l’accent sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) énoncés par les Nations Unies en 2015.

Selon Laurence Monnoyer-Smith, commissaire générale au développement durable, ces objectifs sont une feuille de route pour que le développement « réponde aux besoins de tous ». Au nombre de 17, ils sont valables pour tous les pays et ont pour horizon 2030.

Les objectifs concernent entre autres la réduction de la pauvreté et de la faim, la bonne santé, l’éducation, l’égalité entre les sexes, l’accès à l’eau et à l’énergie propre, la lutte contre le changement climatique.

Pour la SEDD de 2017, le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire a recensé 1 600 projets poursuivant ces objectifs en France. Ces projets ont donc été mis en avant durant toute la semaine.

Le succès de la SDD

En 2003, 2135 projets étaient parrainés par le Ministère après l’appel à projets. En 2009, la SDD mobilisait plus de 4 300 participant pour l’appel à projets. C’était 60% de plus qu’en 2008. En France, la SDD a donc connu une croissance régulière et a toujours été un évènement couronné de succès.

En 2016, dans les 38 états membres de l’Union Européenne, 300 000 citoyens avaient participé. Au-delà du succès rencontré en France, le succès de la désormais SEDD se constate grâce à l’ampleur qu’a pris l’évènement et la décision de l’étendre à l’échelle européenne.

 

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici