Quelle est l’évolution du tarif réglementé de l’électricité ?

Informations COVID-19 :

🏠 Notre équipe continue à vous aider, même confinée. Faites des économies sur votre facture depuis chez vous. Pour plus d’information rendez-vous sur notre notre page dédiée.

Les tarifs réglementés de vente définissent une spécificité gouvernementale instaurée au sein du territoire français après la Seconde Guerre Mondiale. Ils sont inévitablement associés aux fournisseurs historiques d’énergie : EDF commercialise le tarif réglementé d’électricité et ENGIE celui correspondant au marché du gaz naturel.

Quelles sont les premières constatations sur l’évolution des tarifs réglementés de vente ?

L’évolution du tarif réglementé de l’électricité ou du gaz naturel est principalement à la hausse malgré quelques baisses successives du tarif réglementé du gaz.

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, l’utilité des différents tarifs réglementés de vente est remise en cause. Les tarifs réglementés pros de l’électricité et du gaz ont disparu, respectivement au 1er janvier 2021 et au 1er décembre 2020. Le tarif réglementé du gaz pour les clients résidentiels est voué à disparaître au 1er juillet 2023.

Face à ces nombreuses réactions résultant de l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les instances en charge à l’échelle nationale et européenne ont imposé la fin des tarifs réglementés de l’électricité et du gaz. Cette décision a été prise par souci d’honnêteté commerciale et législative mais également pour le respect des principes concurrentiels courants face à la multiplication des fournisseurs d’énergie sur le marché.

Face à une facture d’électricité en constante augmentation, l’importance d’une refonte des tarifs et des modalités de taxation devient inéluctable.

Le prix du kWh français est l’un des moins élevé d’Europe mais une comparaison rapide entre les différentes sources d’énergie révèle une différence exorbitante entre le coût de l’électricité et celui des autres sources d’énergies disponibles.

La stabilité relative du prix de l’électricité et l’ensemble des taxes additionnelles imposées par EDF et les pouvoirs publics influencent également les chiffres.

Selon les sources en charge du calcul des évolutions tarifaires, la hausse de l’électricité facturée aux consommateurs particuliers et aux PME est indéniable. Le prix du MWh du Tarif Bleu d’EDF a augmenté de 46% ces trente dernières années. Les nombreuses crises économiques et les aléas du marché ont imposé une progression généralisée qui a affecté le prix des différentes énergies.

Les différents tarifs réglementés pros pour l’électricité ont progressivement disparu pour inciter les entreprises à souscrire des offres de marché auprès des fournisseurs historiques ou des fournisseurs alternatifs.

  1. Le Tarif Bleu va disparaître au 1er janvier 2021
  2. Le Tarif Jaune a disparu au 1er janvier 2016
  3. Le Tarif Vert a disparu au 1er janvier 2016

La comparaison fréquente avec les autres pays de l’Union Européenne permet de mettre en évidence la stabilité de cette croissance. L’avantage principal se trouve dans la structure du parc de production d’électricité en France.

Bon à savoir !

Un mix énergétique qui repose sur les technologies nucléaires et hydrauliques permet, depuis les années 1970, de produire une électricité à un prix faible et stable.

Souscrivez au contrat d’électricité le moins cher avec papernest !

Quelle est l’évolution du prix de l’électricité en France depuis 2000 ?

Depuis le début des années 2000, le prix de l’électricité n’a cessé d’augmenter et la fin des tarifs réglementés ne devrait pas changer la donne.

Depuis le 20 novembre 2019, les clients résidentiels ne peuvent plus souscrire au tarif réglementé du gaz et les entreprises doivent faire face à la suppression des tarifs réglementés pros de l’électricité et du gaz naturel.

En effet, le prix de l’électricité est calculé selon plusieurs critères qui peuvent varier plusieurs fois dans l’année.

  • Les coûts de production
  • Les coûts d’acheminement
  • Les coûts de stockage
  • Les coûts de commercialisation
  • Les taxes associées à l’entretien du système

La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) conseille régulièrement une augmentation du prix de l’électricité afin de couvrir les investissements nécessaires. Néanmoins, le gouvernement doit valider les propositions de la Commission afin de les rendre effectives.

Le saviez-vous ?

Par le passé, les pouvoirs publics ont souvent résisté aux suggestions de la Commission de Régulation de l’Énergie sur l’augmentation des prix de l’électricité. Plus d’informations sur ce lien.

Jusqu’en 2016, les tarifs réglementés étaient fixés par le ministre en charge après la consultation de la Commission de Régulation de l’Énergie. Depuis, les rôles se sont inversés et les propositions tarifaires de la Commission de Régulation de l’Énergie sont acquises, excepté en cas d’opposition d’un des ministres en charge.

Quelles sont différentes augmentations des tarifs d’EDF ?

Le tarif réglementé d’électricité commercialisé par EDF a connu une forte augmentation entre 2008 et 2017 qui a surtout affecté les consommateurs ayant une puissance supérieure à 6 kVA.

Pour connaître les chiffres exacts concernant la puissance qui vous intéresse, le Médiateur National de l’Énergie a mis à disposition une calculatrice en ligne ici pour permettre de calculer l’impact de l’évolution des tarifs réglementés d’électricité sur vos factures.

Les évolutions des tarifs d’EDF sont confirmées par de nombreuses sources, autant à titre de comparaison avec les années précédente ou par anticipation. L’ensemble des acteurs du marché de l’énergie s’accordent à dire que l’électricité est encore amenée à augmenter.

Grille tarifaire du Tarif Bleu d’EDF (avril 2021) :

Option tarifaire de base Option heures pleines / heures creuses
Puissance souscrite
(kVA)
Abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
Abonnement
(€ TTC/an)
Heures pleines
(€ TTC/kWh)
Heures creuses
(€ TTC/kWh)
3 102,36 € 0,1582 €
6 127,20 € 138,60 € 0,1853 € 0,1353 €
9 152,04 € 0,1630 € 171,36 €
12 176,64 € 202,56 €
15 200,76 € 231,84 €
18 225,36 € 258,72 €
24 279,00 € 319,92 €
30 335,16 € 353,52 €
36 376,44 € 400,80 €

Outre les fluctuations du marché de gros, l’une des principales raisons de la hausse du tarif réglementé de l’électricité est imputable au fournisseur historique. Depuis sa création après la Seconde Guerre Mondiale, les profits sont redistribués sous la forme de dividendes à l’État, notamment depuis 1982. Avant, EDF ne coûtait rien au contribuable et l’électricité était acheminée à des prix plus compétitifs.

La hausse actuelle n’est pas entièrement due à la libéralisation du marché de l’énergie et l’auto-régulation de plus en plus importante grâce aux prix libéralisés.

La hausse des prix est également associée à la qualité de protection des services du parc nucléaire d’EDF, l’entretien du réseau et les contraintes des actionnaires.

Pour calculer les hausses et éventuellement les prévoir, EDF a recours à une méthode de calcul des coût économiques de l’électricité dans la production, le transport et la commercialisation de l’énergie et les prix des composantes des filiales associées. Ceci permet, une fois l’ARENH, le TURPE, la rémunération d’EDF et les coût commerciaux ajoutés de déterminer les prix.

Déjà plus de 560 000 français nous ont fait confiance ! Pourquoi pas vous ?

09 72 50 77 40

Déjà plus de 560 000 français nous ont fait confiance ! Pourquoi pas vous ?

Je me lance !

FAQ

📈 Est-il possible de prévoir l'augmentation du prix de l'électricité ?

Il n'est pas possible d'affirmer une augmentation du prix de l'électricité mais la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) est capable d'estimer l'évolution des tarifs réglementés en vigueur grâce aux rapports du Sénat et les études du marché.

Ces prévisions donnent un aperçu de l'état du marché de l'énergie mais il est nécessaire de prendre en compte divers paramètres qui peuvent expliquer l'augmentation des factures d'énergie d'un ménage. La Commission de Régulation de l'Énergie calcule uniquement l'évolution des taxes et des coûts de l'énergie sans prendre en compte les nouvelles tarifications ou le développement de secteurs alternatifs.

Il est important de préciser qu'une augmentation de la facture d'électricité va également dépendre de la constitution et des habitudes de consommation d'un foyer. Néanmoins, la hausse du prix de l'énergie est inévitable.

❓ Qui est concerné par les tarifs réglementés de vente ?

Aujourd'hui, plus de 25 millions de clients résidentiels et 4 millions d'entreprises sont abonnés aux tarifs réglementés de l'électricité et du gaz naturel.

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, il est possible de changer de fournisseur d'énergie à n'importe quel moment afin de souscrire une offre de marché. La libéralisation du marché de l'énergie a permis une compétitivité des prix plus intéressante pour les consommateurs.

💰 Pourquoi est-ce que l'électricité est une énergie aussi fortement soumise aux taxes ?

Les taxes de l'électricité correspondent à 35% de la facture finale. Ces nombreuses taxes et ces divers coûts correspondent à une pléthore de critères qui font varier le prix de l'électricité sur le marché de l'énergie.

  • Le coût d'exploitation
  • Le coût de transport
  • Le coût de stockage
  • Le coût de commercialisation

À contrario, les taxes concernant le gaz naturel représentent seulement 22% du montant de la facture des Français.

⚡ On parle toujours d'un coût faible de l'électricité en France, alors pourquoi ma facture est-elle aussi élevée ?

La baisse du prix de l'électricité au sein du marché de l'énergie français n'entraîne pas nécessairement une baisse considérable du montant des factures des consommateurs.

Le montant d'une facture d'électricité va dépendre de plusieurs critères sur lesquels les consommateurs ne peuvent pas influencer.

  • Les fluctuations des tarifs réglementés en vigueur
  • Le prix de l'abonnement
  • Le prix du kWh

Néanmoins, le montant des factures va également dépendre des habitudes de consommation des ménages. Une famille nombreuse dont le logement fonctionne uniquement à l'électricité aura une facture d'électricité élevée, malgré une baisse des tarifs réglementés de vente.

Il est important de mieux maîtriser sa consommation d'énergie et d'exploiter les nombreuses solutions alternatives proposées pour réduire le montant de ses factures d'énergie.

🔎 Quels sont les tarifs d'EDF ?

Les tarifs des offres du fournisseur historique évoluent plusieurs fois dans l'année selon les fluctuations du marché de l'énergie.

Le prix du kWh du tarif réglementé de l'électricité pour un compteur de 6 kVA de puissance est 0,1557 euros mais celui-ci est susceptible d'évoluer. Il s'agit du prix du kWh du Tarif Bleu, l'offre historique du fournisseur d'énergie.

Aujourd'hui, EDF commercialise également des offres de marché pour l'électricité et le gaz naturel, lui permettant de proposer des tarifs plus avantageux par rapport aux tarifs réglementés en vigueur.

Redactor

Ecrit par Alexis Willot

Mis à jour le 15 Avr, 2021

Commentaires

star star star star star

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis :