Trouvez le meilleur fournisseur d'électricité et économisez jusqu'à 200€ par an

09 72 50 77 40
Je souscris

Elec Energie Garantie 2 ans

129,68 €

Prix de l'abonnement par an

0,159 €

Prix du kWh

  • Offre verte
  • Prix bloqué pendant 2 ans
  • Fournisseur historique du gaz

Classique Electricité

121,2 €

Prix de l'abonnement par an

0,1485 €

Prix du kWh

  • Offre classique
  • -5% de réduction sur le prix du kWh
  • Meilleur service client 2019

Astucio Eco Electricité

133,90 €

Prix de l'abonnement par an

0,15660 €

Prix du kWh

  • Offre classique
  • Prix bloqué pendant 3 ans
  • Offre sans engagement

Offre électricité éco

120,12 €

Prix de l'abonnement par an

0,1422 €

Prix du kWh

  • -10% de réduction sur le prix du kWh
  • Offre compensée carbone
  • Offre sans engagement

Online & Green

121,2 €

Prix de l'abonnement par an

0,1296 €

Prix du kWh

  • Offre 100% en ligne
  • Electricité verte d'origine européenne
  • -12% de réduction sur le prix du kWh

papernest n'est pas en partenariat avec Mint Energie

Prix de l'électricité en option de base 6 kVA

L’évolution du Tarif Réglementé pour l’électricité

Les Tarifs Réglementés de Vente sont une spécificité gouvernementale installée en France et inévitablement associés aux fournisseurs historiques d’énergies.

Leur évolution, souvent à la hausse et rarement à la baisse, fait l’objet de plus en plus de contestations à l’heure actuelle.

C’est donc face à de nombreuses réactions résultant de l’ouverture du marché que les instances en charge, à l’échelle nationale et européenne, ont imposé la fin de ces tarifs. Ceci, par souci d’honnêteté commerciale et législative mais également respect des principes concurrentiels courants face à la multiplication des fournisseurs en énergie sur le marché.

Les lignes qui vont suivre se proposent de résumer les principales évolutions des Tarifs Réglementés de Vente en rappelant leurs particularités et récentes incompatibilités avec les réalités du marché énergétique.

Premières constatations sur l’évolution des Tarifs Réglementés de Vente

Face à une facture d’électricité vouée à doubler d’ici 2020 selon la commission d’enquête du Sénat et le coût réel de l’électivité qui est l’énergie la plus chère du marché, l’importance d’une refonte des tarifs et modalités de taxation devient inéluctable.

Le prix du kWh en France est selon EDF un des moins élevé d’Europe. Même si cette affirmation est vraie ou non, il n’empêche qu’une comparaison rapide entre les énergies révèle la différence exorbitante entre l’électricité et les autres sources d’énergies disponibles. La stabilité relative du prix de l’électricité et l’ensemble des taxes additionnelles imposées par EDF et l’Etat influencent également les chiffres.

Selon les sources en charge du calcul des évolutions tarifaires, la hausse de l’électricité facturée aux consommateurs particuliers et PME est indéniable. Le prix du MWh soumis au tarif bleu d’EDF a augmenté de 46% ces trente dernières années. L’indice général des prix est bien sûr différent. Les nombreuses crises économiques et aléas du marché ont du imposer une progression généralisée mais qui a moins affecté les énergies que les autres services.

Appelez papernest pour souscrire un contrat d’électricité en quelques minutes

La comparaison fréquente avec les autres pays membres de l’Union Européenne met en évidence la stabilité de cette croissance. L’avantage principal se trouve dans la structure du parc de production d’électricité en France. Un mix énergétique qui repose sur les technologies nucléaires et hydrauliques permet, depuis les années 1970, de produire une électricité à prix faible et stable en France.

L’évolution du prix de l’électricité en France depuis 2000

Depuis le début des années 2000, le prix de l’électricité n’a cessé d’augmenter. Ce genre de constat n’arrive pas à sa fin avec la cession des Tarifs Réglementés. En effet, le prix de l’électricité se répartit selon la production, l’acheminement et les taxes associées à l’entretien du système. EDF et la Commission de Régulation de l’Energie réclament régulièrement une augmentation au prix de l’électricité pour couvrir les investissements nécessaires dans ces trois postes.

Le gouvernement doit valider les propositions d’augmentation pour les rendre effectives. Et par le passé, il a souvent résisté aux suggestions de la CRE sur l’augmentation des prix de l’électricité. Jusqu’en 2016, le tarif était fixé par le Ministre en charge après consultation de la CRE. Depuis les rôles se sont inversés et les propositions tarifaires de la CRE sont acquises, sauf opposition d’un des ministres en charge.

Augmentation EDF 2017

Les tarifs réglementés sur les offres d’électricité d’EDF entre 2008 et 2017 ont surtout affecté les consommateurs abonnés à une puissance de 6 kVA, 9 kVA en Heures creuses/heures pleines ou 12 kVA. Les prix Toutes Taxes Comprises incluent sur la facture la CTA, CSPE, TCFE, et la TVA.

Pour connaître les chiffres exacts concernant la puissance qui vous intéresse, le Médiateur National de l’Energie a mis à disposition un outil bien utile. Une calculatrice en ligne permet de calculer l’impact de l’évolution des tarifs réglementés d’électricité sur une facture. Il suffit en allant sur cette page dédiée de renseigner les informations sur la consommation concernée et l’offre souscrite.

Evolution tarif edf depuis 10 ans

Les augmentations importantes sont confirmées par de nombreuses sources, autant à titre de comparaison avec les années précédente ou par anticipation, l’ensemble des acteurs du marché de l’énergie s’accordent à dire que l’électricité est encore amenée à augmenter.

Outre les fluctuations du marché de gros, une les principales raisons de ces hausse vient également de la part du fournisseur historique EDF. Depuis sa création après la Seconde Guerre Mondiale, les profits faits sont redistribués sous forme de dividendes à l’Etat (depuis 1982 surtout). Avant cette date, EDF ne coûtait rien au contribuable, et l’électricité était acheminée à des prix compétitifs. La hausse actuelle n’est donc pas due entièrement à l’ouverture du marché récente et l’auto-régulation de plus en plus importante à travers les prix libéralisés.

A cela, le hausse des prix est à associée à la qualité de protection des services associés au parc nucléaire d’EDF, l’entretien du réseau en général et les contraintes des actionnaires.

Pour calculer les hausses, et éventuellement les prévoir, EDF a recours à une méthode de calcul des coût économiques de l’électricien dans la production, le transport et la commercialisation de l’énergie et les prix des composantes des filiales associées. Ceci permet, une fois l’ARENH, le TURPE, la rémunération d’EDF et les coût commerciaux ajoutés de déterminer les prix.

Foire Aux Questions

Est-il possible de prévoir l’augmentation du prix de l’électricité? 

Malheureusement, le rédacteur de ces lignes n’est pas doté des compétences divinatoire pour donner une réponse satisfaisante. Le lecteur non plus. Il est donc impossible de prévoir avec exactitude les augmentations, ou diminutions, tarifaires associées au prix de l’électricité.

Beaucoup de sources peuvent prétendre à une estimation allant jusqu’à 2020, mais il ne s’agit que d’incertitudes basées sur les chiffres actuels et passés, avec au mieux des rapports du Sénat à l’appui. Le « ménage type » pris comme référence ne prend pas en compte lors de ces calculs les particularités de chacun, ou le besoin d’investissement dans les réseaux alternatifs. A cela, s’ajoute les coûts réel des énergies nucléaires.

Les prévisions de la Commission de Régulation de l’Energie communiquées dans ses pages officielles peuvent donner un aperçu pour se faire une idée des cours, mais il convient de prendre en compte des paramètres que même cet organisme indépendant ne peut contrôler. A cela s’ajoute le cours des taxes, la disparition ou apparition de nouvelles tarifications ainsi que le développement de secteur alternatifs.

La seule chose sûre est que la hausse est prix est inévitable. Cette dernière est alimentée par un besoin d’investissement constant dans les réseaux et moyens de production. La consommation toujours croissante et le coût du nucléaire sont, encore une fois, prédominants dans ces calculs.

Qui est concerné par les Tarifs Réglementés de Vente?

Près de 26 millions de consommateurs particuliers et 4 millions de petites entreprises le sont. Les options proposées par le fournisseur historique comprend l’option base, heures pleines/heures creuses, tempo et EJP. Les changements souvent rappelé concernant les TRV ne concernent pas les contrats en cours à l’heure actuelle.

Et il est possible à tout moment de passer à une offre de marché au sein du même fournisseur, ou changer de fournisseur d’énergie. L’ouverture du marché a facilité ce genre de migration pour permettre une compétitivité plus intéressante pour le consommateur.

Pourquoi est-ce que l’électricité est une énergie aussi fortement soumise aux taxes?

Taxée à près de 35% comparée au gaz (22%), les frais liés à l’électricité sont bien plus importants que les autres énergies. Tout d’abord pour des raisons physique de stockage et d’acheminement.

On me parle toujours d’un coût faible de l’électricité en France, alors pourquoi ma facture est-elle aussi salée?

Ceci est principalement dû à une particularité bien française du système : le poids du chauffage électrique encore très courant malgré les solutions alternatives proposées.

Quels sont les tarifs EDF en 2018 ?

Les offres EDF étant contraintes par le tarif réglementé, elles évoluent chaque année de par leur prix. Pour tout savoir sur les tarifs du fournisseur en 2018 par le fournisseur historique, cliquez sur ce lien.

Appel non surtaxé

Appelez papernest pour obtenir des infos sur l’évolution des TR

Déjà plus de 560 000 français nous ont fait confiance ! Pourquoi pas vous ?

09 72 50 77 40

Redactor

Ecrit par Angélique

Mis à jour le 11 Août, 2020

Commentaires

star star star star star

Learn more about our process for controlling and publishing ratings