EDF Smartflower : prix et économies

EDF propose un produit photovoltaïque pouvant être dans les jardins de n’importe qui. Son nom : Smartflower. Créé par la société au même nom, des économies pourront être faites facilement et écologiquement. Mais l’achat de cet objet a un coût qui peut être considéré comme élevé par les ménages voulant faire un geste pour la planète. En effet, le prix commence à 15 000 euros.

Des économies rapidement sur votre facture ? Appelez papernest au :

Information

La SmartFlower, tournesol photovoltaïque signé EDF

La SmartFlower a poussé en Autriche. Avec ses 12 pétales et 5,80m de hauteur, elle constitue actuellement l’un des meilleurs produits du marché en matière de photovoltaïque. Commercialisée par EDF-ENR (la filiale EDF dédiée aux énergies renouvelables, disponible ici), elle se décline en deux versions : l’originale et la version Pop :

Produit Smartflower Original

  • Puissance nominale 2.31 kWc
  • Puissance grâce au suivi sur 2 axes
  • Optimisation de 30 à 40% de la production
  • Garantie modules 10 ans
  • Onduleur Monophasé, intégré
  • Garantie onduleur 5 ans
  • Poids 900 kg
  • Garantie système 24 mois
  • Diamètre ø4.8 m
  • Installation 6 points fixation avec fondation béton ou vis d’ancrage

Produit Smartflower POP

  • Puissance nominale 2.31 kWc
  • Puissance grâce au suivi sur 2 axes
  • Optimisation de 40% de la production
  • Garantie modules 10 ans
  • Onduleur Monophasé, intégré
  • Garantie onduleur 5 ans
  • Poids 700 kg
  • Garantie système 24 mois – Diamètre ø4.8 m
  • Installation 4 points fixation avec fondation béton ou vis d’ancrage –
  • Options 8 coloris au choix : Crème-Fuchsia-Emeraude-Turquoise-Océan-Lavande-Aluminium-Safran

EDF mise beaucoup sur ce nouveau produit pour encourager l’autoconsommation chez les particuliers, comme en témoigne cette démonstration de la SmartFlower sur YouTube :

Le prix de la SmartFlower EDF, seule ombre au tableau

C’est là le seul défaut de la SmartFlower : son prix. En 2017, comptez entre 15 000 et 23 000€ pour la planter dans votre jardin. Coût qui ne tient pas compte des frais occasionnés par le dallage bétonné requis pour installer la fleur. Même si on note un rendement véritablement supérieur (40%) par rapport à des panneaux solaires photovoltaïques « classiques », le prix de vente reste inaccessible pour de nombreux ménages, et entretient le mythe selon lequel les énergies renouvelables et l’autoconsommation sont réservées à une certaine catégorie aisée de consommateurs.

Il faut également tenir compte du fait que si elle résiste bien à la pluie, la SmartFlower replie ses pétales sous le vent (dès lors qu’il dépasse les 53 km/h), ce qui la rend complètement inutilisable dans les régions venteuses.

La revente de l’électricité photovoltaique à EDF

Pour de nombreux consommateurs, l’autoconsommation reste le moyen de devenir son propre producteur d’électricité. Il s’agit en clair de revendre le surplus (ce qui reste une fois qu’on a consommé la quantité d’électricité nécessaire au fonctionnement du logement) ou la totalité de l’énergie produite à EDF. Le tarif de rachat dépend de la puissance et du type d’installation.

Type installation Puissance (kWc) Tarifs (c€/kWh) du 1/10 au 31/12/17
Integration au bâti ( avec prime IAB jusqu’au 30/09/18) ≤ 3 kwc≤ 9 kwc 18,48 + 3 = 21,48 €
15,71 + 3 = 18,71 €
Intégration simplifiée au bâti (ISB) ≤ 3 kwc 18,48 €
≤ 9 kwc 15,71 €
Non intégré au bâti ou IAB/ISB < 100kWc ≤ 36 kwc≤ 100 kwc 12,07 €
11,36 €

Source : https://www.les-energies-renouvelables.eu

Cette option est-elle rentable avec la SmartFlower ? Pas vraiment. En effet,  premièrement, les panneaux ne sont pas intégrés au bâti, ce qui rend le prix de rachat trop bas pour permettre son amortissement. Pour une SmartFlower achetéé, on estime qu’il faudrait au moins trente ans pour obtenir un retour sur investissement. Or la SmartFlower n’est garantie que 2 ans par EDF, ce qui freine également les investisseurs, déconcertés face à cette nouvelle technologie. Il s’agit donc d’un produit destinée à la stricte autoconsommation.

La SmartFlower est-elle rentable ?

Au fait, quelle quantité d’énergie peut-elle produire ? D’après les estimations EDF, entre 3200 et 6400 kWh / an selon les régions. C’est l’équivalent de la consommation électrique annuelle  d’un couple avec deux enfants (hors chauffage et eau chaude).

Enfin dernier point : sa taille. Avec 5m80 de haut, 4,80 m de diamètre et pesant presque une tonne, difficile pour certains d’imaginer planter un tel objet dans leur jardin…

La SmartFlower est donc un dispositif qui convient mieux aux professionnels et aux collectivités. D’ailleurs, la Mairie de Paris avait joué le jeu en installant la fleur EDF sur son parvis à l’occasion de la COP21.

Faire des économies sur une facture est simple et rapide avec papernest. Contactez gratuitement un conseiller au :

09 72 50 77 40

Information

Foire aux questions

Ma SmartFlower est-elle éligible au Crédit d’Impôt ?

Les crédits d’impôts pour les installations solaire photovoltaïque ont été supprimés au 1 janvier 2014. Il n’y a donc plus de crédit d’impôt pour une installation photovoltaïque en 2017 ( pour rappel le crédit d’impôt en 2013 était de 11 %).

Comment financer l’achat de la SmartFlower ?

En 2017, les installations aérovoltaiques sont éligibles au crédit d’impôt de 30 % pour maximum de 1200 € ( => 30 % du plafond de 4000 € = 1200 € de crédit d’impôt au maximum). La domotique est également financée par ce type de subvention : souvent incorporé dans les installation solaire photovoltaïque pour l’auto-consommation, comme la SmartFlower.

Puis-je revendre l’énergie chez Direct Energie ? 

N’étant pas la propriété de ce fournisseur alternatif mais celle d’EDF, il est donc impossible de revendre cette énergie a un autre fournisseur.

Commentaires

0/5 sur 0 Avis

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici