Upcycling: et si recyclage était dépassé ?

Avant, on parlait de recyclage… redonner à un produit en fin de vie la chance de s’incorporer ou de devenir lui-même un nouveau produit. Aujourd’hui, la tendance est à l’upcycling. Upcycler ? Traduit par “surcyclage” en français, upcycler, c’est un peu comme du recyclage de luxe :  le produit final est davantage haut de gamme que les produits traditionnellement produits en matériaux recyclés et est souvent produit en série limitée.

 

L’avantage de cette nouvelle forme de recyclage est notamment l’économie d’énergie dans la production de chacun des objets finalisés. La matière première ne demande pas de consommation d’énergie pour être créée, elle est prête à être transformée. Finalement, la valeur ajoutée est importante, sans pour autant menacer nos ressources. 
Voici une sélection d’acteurs divers et variés spécialistes de l’up-cycling :

 

  • Upcycle That :

Sur ce site de vente en ligne d’objets recyclés, vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour vous mettre à la page de l’Upcycling. On trouve des bijoux, des sacs faits à partir de bâches de camion, de la maroquinerie de cuir recyclé… bref un tas d’objets utiles faits à partir de plastique, bois, cire, verre, papier, métal … Le site vous donne aussi un tas de conseils pour faire soi-même des objets pratiques et déco pour l’intérieur comme pour l’extérieur, et pour toutes les générations !

 

  • Hopaal : 

Deux jeunes étudiants toulousains ont créé le “pull du futur”. Les deux entrepreneurs ont d’abord lancé une gamme de t-shirts et sweat-shirts fabriqués à partir de fibres recyclées: ils évitent ainsi une forte utilisation de pesticides et n’utilisent que 50 L des 7700 L d’eau utilisés pour la fabrication des pulls en coton traditionnels, encore une belle économie d’énergie et d’eau pour la planète. Les fibres biologiques sont créées en Inde grâce à des chutes de coton biologique et des bouteilles en plastique recyclés.  A chaque produit vendu, 10% des bénéfices sont reversés à une cause environnementale ou sociale. Pour aller encore plus loin de leur démarche de vêtements 100% écologiques, Hopaal a conçu un nouveau pull, 100% recyclé à partir de fibres d’anciens vêtements et entièrement produit en France.

 

  • Green Toys :

Cette entreprise américaine fabrique de super jouets en plastique à partir de bouteilles de lait essentiellement. Une fois collectées et nettoyées, les bouteilles sont réduites en flocons de plastiques, ensuite colorés à l’aide des produits naturels. En détournant les bouteilles de plastiques après leur utilisation, Green Toys réduit les déchets, économise de l’énergie et diminue son empreinte carbone. Le résultat est spectaculaire : des jouets aux formes classiques, adaptés à tous les âges. Même l’emballage est parfaitement pensé: du carton 100% recyclé imprimé avec de l’encre produite à partir de soja, une encre qui se dégrade 4 fois plus vite que les encres classiques… pour une produit final 100% écolo !

 

  • Rose Bunker :

Installée depuis 2009 dans le 18ème arrondissement de Paris, ce concept-store nous plonge dans un univers décalé rempli d’objets déco originaux. Fruit de l’association d’Eric et Vincent, tous deux passionnés de brocante, la boutique est un temple d’objets chinés auxquels ils donnent une seconde vie.

  • Maximum :

Le concept de cette start-up diffère de la majorité des entreprises de recyclage et envisage les choses à plus grande échelle. Contrairement aux entreprises qui récupèrent les déchets des particuliers, Maximum crée des partenariats avec des entreprises de l’industrie. L’idée vient du constat suivant : durant son processus de production, l’industrie française perd un tiers des matières premières, souvent après qu’elles aient déjà été transformées, colorées voire mises en forme. Récupérer les rebuts et déchets industriels pour faire de la vente au détail revient finalement à se fournir en produits semi-finis, ensuite finalisés en mobilier d’intérieur, pour un rendu original et design. Elle propose 3 articles différents : des sièges et tabourets en plastique, et une table construite à partir d’échafaudages.

 

  • Extramuros :

Cette entreprise pionnière de l’upcycling en France a déjà fait ses preuves auprès des plus grands groupes français. Elle leur fournit du mobilier de qualité, fabriqué sur mesure. En signant des partenariats avec des entreprises comme La Poste, elle fabrique aussi des accessoirs déco très tendance, comme par exemple des pots à crayons en tissus de sacs postaux.

 

  • Eco-Tec Solutiones Ambientes :

Andreas Froese, entrepreneur allemand, a mis au point une innovation dans le bâtiment qui révolutionne la construction dans les pays émergents. Élaborée initialement au Honduras, ces constructions s’exportent dans le monde entier et particulièrement dans les pays les plus pauvres, qui sont particulièrement sensibles aux problèmes de pollution car ils n’ont souvent pas les infrastructures nécessaires au recyclage. Finalement, l’ingénieur allemand fait d’une pierre deux coups : il construit de manière durable tout en participant à l’élimination des déchets.  La technique nommée Bi4PVS permet d’édifier des murs résistants et particulièrement isolants avec un principe simple : les bouteilles sont remplies de sable puis édifiées en mur.

 

article

Article écrit par:

calendar

( update 18 septembre, 2017 )