Stress du déménagement : faut-il chercher à l’éviter à tout prix ?

Résumé : Nombreux sont les Français qui comparent le déménagement avec un licenciement ou un deuil en termes de stress. Mais pourquoi cette étape est-elle si anxiogène pour quasiment 8 personnes sur 10 ? Quelques pistes d’explication dans cet article.

Le déménagement, un stress d’ordre pratique

La première source de stress identifiable durant un déménagement est bien évidemment le volet matériel et administratif. Il faut gérer de nombreuses démarches :

  • résiliation d’abonnements (électricité, gaz, box mais aussi salle de sport, cinéma…) et souscription des abonnements nécessaires pour votre futur logement ;
  • changement d’adresse auprès des organismes publics et privés (carte grise, banque, assurances…)  ;
  • inscriptions des enfants dans un nouvel établissement, des nouvelles activités extrascolaires ;
  • modification ou souscription d’une nouvelle assurance habitation ;
  • inscription sur les listes électorales de votre nouvelle commune ;
  • etc.

En plus de cela, il faut trouver des cartons, emballer ses affaires, faire du tri, trouver des solutions pour le transport de ses affaires… De quoi occuper une bonne partie de vos journées durant plusieurs semaines !

Les motivations du déménagement sont parfois difficiles

Une autre raison pour laquelle le déménagement peut être un moment extrêmement difficile est la motivation de ce changement de logement. Pour certains, il s’agit d’un heureux événement : une naissance, un nouveau travail, l’achat de son premier bien immobilier

À l’inverse, pour d’autres, le déménagement est déclenché par un facteur moins agréable, comme un budget revu à la baisse du fait de difficultés professionnelles ou une séparation.

Le déménagement ne peut alors s’en retrouver que plus lourd psychologiquement : il faut se défaire d’un logement, de certaines affaires mais également de certains liens affectifs dans un temps très réduit.

demenagement-nouvelle-etape-vie

Laisser certaines choses derrière soi pour aborder une nouvelle étape de sa vie

Quelles que soient les raisons du déménagement, celui-ci est généralement associé à la « fin d’une époque », le début d’une « nouvelle étape » – comme pour répondre à un besoin de ponctuer sa vie de chapitres pour pouvoir mieux s’y retrouver et classer ses souvenirs par lieux et époques.

Quitter son appartement ou sa maison, c’est aussi renoncer aux contours matériels de certains souvenirs, laisser derrière soi des rituels et des choses qui nous rassurent. Une aspérité sur un mur, une odeur caractéristique, le bruit des lattes du parquet lorsqu’on marche dessus : ce sont des choses qui nous marquent inévitablement et que l’on peine à abandonner, consciemment ou inconsciemment.

Comme dit précédemment, ces changements peuvent être mieux acceptés lorsqu’ils sont provoqués par une évolution souhaitée, ou être d’autant plus durs à accepter lorsque la situation est subie. De plus, il faut souvent se détacher d’un endroit avant de pouvoir se projeter dans sa future maison : il n’y a rien d’étonnant à ce que cela soit déstabilisant !

Le déménagement, un bouleversement important pour les enfants

Il ne faut pas non plus oublier que le déménagement n’est pas uniquement source de stress pour les grands… Si, bien sûr, un enfant peut garder des traces d’événements survenus dès son plus jeune âge, cet article explique que les enfants de 6 à 12 ans peuvent être particulièrement sensibles au déménagement.

Pourquoi 6 à 12 ans ?

Cela représente la tranche d’âge où les enfants sont assez grands pour être pleinement conscients des changements en train de s’opérer dans leur vie et des tensions qui les entourent, mais où ils ne le sont pas encore assez pour utiliser les réseaux sociaux et se retrouvent donc limités dans le maintien d’un lien avec leurs amis après le déménagement.

expliquer-demenagement-enfants

Cela ne signifie pas qu’un déménagement sera forcément un traumatisme violent dans la vie de votre enfant : cela veut simplement dire qu’il faudra veiller à lui présenter les choses de la bonne manière et à l’impliquer dans un maximum d’étapes :

  1. Expliquez-lui les raisons de votre déménagement ;
  2. Présentez-lui les avantages que lui apporteront ce déménagement ;
  3. Assurez-vous qu’il est bien conscient qu’il ne s’agit pas d’un déplacement temporaire ;
  4. Donnez-lui tous les outils nécessaires pour qu’il puisse se projeter dès que possible dans votre nouvelle maison, comme des photos ;
  5. Faites-le participer à l’emballage et au tri des affaires : ne jetez pas des objets lui appartenant en cachette !

Un stress constructif ?

Certains psychologues expliquent qu’il ne faut pas prendre le stress du déménagement comme quelque chose de négatif. Au contraire, ces moments difficiles accompagnés de tant de gestes symboliques – ce que l’on garde, ce que l’on jette, ce que l’on donne, ce que l’on repeint… – sont les pierres fondatrices de la construction de « l’après ».

Il serait donc crucial de laisser les émotions s’exprimer et d’en faire des alliées pour mieux se connaître : on remarque ce à quoi on tient plus que ce qu’on ne pensait et ce qu’on laisse derrière soi sans regret. Ce genre d’informations peut nous servir dans la construction de notre futur et dans les priorités fixées lors de l’emménagement.

stress-demenagement

Confinement et déménagement : le stress par-dessus le stress

Vous deviez déménager durant le confinement ? Cela n’a certainement pas aidé à diminuer votre stress ! Déplacements réduits, déménagements interdits, puis autorisés sous certaines conditions, interruption de l’activité des déménageurs…

La trêve hivernale ayant été prolongée jusqu’au 31 mai, aucune expulsion n’était censée être possible durant le confinement. Néanmoins, la conjugaison des circonstances globales et histoires personnelles exceptionnelles a pu donner lieu à des situations épineuses et parfois inextricables :

  • locataires qui avaient donné leur préavis puis s’étaient retrouvés empêchés de signer un nouveau bail ou de visiter des appartements ;
  • nouvel appartement encore habité par les précédents occupants ;
  • appartement vendu mais déménagement impossible ;
  • etc.

Cerise sur le gâteau : les personnes ayant rencontré un blocage total de leur déménagement du fait du confinement sont maintenant pour la plupart contraintes de déménager en un temps record, bousculant les démarches, devant trouver des solutions dans l’urgence… Définitivement, le déménagement n’est pas un moment de tout repos !

Redactor

Ecrit par deborah

Mis à jour le 20 Oct, 2020

Commentaires

star star star star star

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis :