ARENH : impact et conséquences sur le prix de l’électricité

Annonce

Annonce : service papernest non partenaire d'Edf (n°Edf : 3004)

Face aux exigences européennes pour un marché de l’électricité plus compétitif, la France a instauré l’ARENH, ou Accès Régulé à l’Électricité Nucléaire Historique. Ce mécanisme, conçu pour équilibrer le jeu concurrentiel, permet aux fournisseurs alternatifs d’accéder à la production nucléaire d’EDF à un tarif régulé. Mais comment fonctionne réellement l’ARENH ? Quelles sont ses implications pour les fournisseurs et les consommateurs ? Plongeons au cœur de ce dispositif pour démystifier son rôle et son impact sur le paysage énergétique français.

L’essentiel sur les droits ARENH

  • L’ARENH (Accès Régulé à l’Électricité Nucléaire Historique) est un mécanisme français permettant aux fournisseurs d’électricité alternatifs d’accéder à une portion de la production nucléaire d’EDF à un tarif régulé.
  • Il vise à équilibrer la concurrence sur le marché de l’électricité, garantissant un accès équitable à l’électricité nucléaire et à protéger les consommateurs contre les fluctuations de prix.
  • Le tarif de l’ARENH est fixé par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) basé sur les coûts de production d’électricité nucléaire d’EDF.
  • L’ARENH a été introduit pour répondre aux directives européennes visant à libéraliser le marché de l’électricité en France.

Qu’est-ce que l’ARENH ?

L’ARENH, qui signifie Accès Régulé à l’Électricité Nucléaire Historique, est un mécanisme mis en place en France. Il permet aux fournisseurs alternatifs d’électricité d’acheter une partie de la production nucléaire d’EDF, le principal producteur d’électricité du pays, à un tarif régulé. Cette mise en place vise à garantir un accès équitable à l’électricité nucléaire historique et à favoriser la concurrence sur le marché de l’électricité.

Les objectifs de l’ARENH

Les principaux objectifs de l’ARENH sont de :

  • Favoriser la concurrence : En permettant aux fournisseurs alternatifs d’accéder à la production nucléaire d’EDF à un tarif régulé, l’ARENH vise à créer un terrain de jeu équilibré pour tous les acteurs du marché.
  • Protéger les consommateurs : En assurant un accès à un tarif régulé pour une partie de la production nucléaire, l’ARENH cherche également à stabiliser les prix pour les consommateurs et à les protéger des fluctuations éventuelles du marché.

À quoi sert l’ARENH ?

L’ARENH sert principalement à :

  • Équilibrer le marché : En offrant aux fournisseurs alternatifs un accès à l’électricité nucléaire historique, cela contribue à réduire le monopole d’EDF et à encourager la diversité des offres sur le marché.
  • Stabiliser les prix : En garantissant un tarif régulé pour une partie de la production, les consommateurs peuvent bénéficier de prix plus stables et prévisibles pour leur électricité.
  • Encourager la transition énergétique : Bien que l’ARENH soit centré sur l’électricité nucléaire, en favorisant la concurrence, il peut également encourager les fournisseurs à explorer et à investir davantage dans d’autres sources d’énergie renouvelables ou alternatives.

En résumé, l’ARENH est un outil clé pour garantir un marché de l’électricité équilibré, compétitif et orienté vers l’avenir en France.

Comment fonctionne l’ARENH ?

L’ARENH, Accès Régulé à l’Électricité Nucléaire Historique, est un mécanisme qui permet aux fournisseurs alternatifs d’électricité d’acheter une quantité définie de la production nucléaire d’EDF à un tarif régulé. Ce tarif est déterminé par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE).

L’ARENH garantit donc un accès à cette électricité à un prix fixe, indépendamment des fluctuations du marché.
L’objectif principal est de permettre une concurrence plus équilibrée entre EDF et les autres fournisseurs d’électricité sur le marché français.

Quel est le dispositif de l’ARENH ?

Le dispositif de l’ARENH repose sur une régulation par laquelle EDF s’engage à vendre une partie de sa production nucléaire à un tarif fixé par la CRE. Ce tarif est réévalué régulièrement pour refléter les coûts de production et garantir que le prix reste compétitif et équitable pour tous les acteurs du marché.
Le volume d’électricité disponible pour les fournisseurs alternatifs via l’ARENH est également défini, assurant ainsi qu’EDF conserve la capacité nécessaire pour répondre à ses propres engagements envers ses clients tout en fournissant aux autres fournisseurs l’électricité qu’ils ont demandée.

Qui peut bénéficier de l’ARENH ?

Les principaux bénéficiaires de l’ARENH sont les fournisseurs alternatifs d’électricité en France.
Ces fournisseurs, autres qu’EDF, peuvent accéder à une portion de la production nucléaire d’EDF via l’ARENH, ce qui leur permet de diversifier leurs sources d’approvisionnement en électricité et d’offrir à leurs clients des tarifs potentiellement plus compétitifs.
En fin de compte, cela profite également aux consommateurs, car une concurrence accrue sur le marché peut entraîner une diversité d’offres et de tarifs, leur donnant ainsi plus de choix.

En somme, l’ARENH est un mécanisme conçu pour garantir un marché équilibré, en offrant aux fournisseurs alternatifs un accès à l’électricité nucléaire historique, tout en assurant que les prix restent justes et compétitifs pour tous.

Comment procéder pour solliciter l’ARENH ?

Pour solliciter l’ARENH, les fournisseurs alternatifs d’électricité doivent formuler une demande auprès de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE).
Cette demande doit préciser la quantité d’électricité souhaitée et respecter les volumes et les échéances définies par la CRE. Une fois la demande reçue et validée, EDF est alors tenu de vendre la quantité demandée d’électricité au fournisseur au tarif régulé fixé par la CRE.

Comment le montant de l’ARENH est calculé et fixé ?

Le montant de l’ARENH est déterminé par la CRE. Ce tarif régulé est calculé en fonction des coûts de production de l’électricité nucléaire historique d’EDF. Plusieurs facteurs sont pris en compte, tels que les coûts d’exploitation des centrales, les investissements réalisés, les coûts de démantèlement futurs, ou encore les charges liées à la gestion des déchets nucléaires.

La CRE réévalue régulièrement ce tarif pour s’assurer qu’il reflète fidèlement les coûts réels de production et maintient ainsi un équilibre entre les intérêts d’EDF et ceux des fournisseurs alternatifs, ainsi que des consommateurs.

Vous souhaitez changer de fournisseur ? Les conseillers papernest vous accompagnent 📞

Annonce

Annonce

L’ARENH en 3 points clés

  • Équité sur le marché : L’ARENH permet aux fournisseurs alternatifs d’avoir accès à l’électricité nucléaire historique d’EDF à un tarif régulé, garantissant ainsi une concurrence équilibrée sur le marché français.
  • Tarification régulée : Le tarif de l’ARENH est fixé par la CRE en se basant sur les coûts réels de production d’électricité nucléaire, assurant une tarification transparente et juste.
  • Stabilisation des prix pour les consommateurs : En offrant une source d’électricité à un tarif régulé, l’ARENH contribue à protéger les consommateurs des fluctuations potentielles des prix du marché.

Ainsi, l’ARENH joue un rôle crucial dans la régulation du marché électrique français, garantissant à la fois la compétitivité et la protection des intérêts des consommateurs.

Les origines de l’ARENH

L’origine de l’ARENH remonte à une volonté du gouvernement français de se conformer aux directives européennes en matière de concurrence sur le marché de l’électricité. Avant l’introduction de l’ARENH, EDF, en tant que principal producteur d’électricité en France, détenait une position dominante sur le marché.

Les autorités européennes ont donc poussé la France à adopter des mesures pour ouvrir davantage son marché à la concurrence. C’est dans ce contexte que l’ARENH a été conçu comme un moyen d’offrir aux fournisseurs alternatifs un accès équitable à la production d’électricité nucléaire historique d’EDF.

La loi NOME en réponse aux normes européennes

La loi NOME, ou Nouvelle Organisation du Marché de l’Électricité, a été adoptée en 2010 en réponse aux normes et directives européennes visant à libéraliser le marché de l’électricité. Elle visait à garantir une concurrence équilibrée et équitable sur le marché français de l’électricité. Une des principales mesures de la loi NOME est justement la création de l’ARENH.

Cette loi a permis aux fournisseurs alternatifs d’acheter une partie de la production nucléaire d’EDF à un tarif régulé, permettant ainsi une meilleure compétitivité et offrant aux consommateurs un choix plus large en matière de fournisseurs d’électricité.

Que va devenir l’ARENH après 2025 ?

À l’heure actuelle, l’ARENH est prévu pour durer jusqu’en 2025.
Cependant, les discussions sont en cours concernant son avenir après cette date. Certains acteurs plaident pour une prolongation ou une adaptation du mécanisme, tandis que d’autres envisagent d’autres solutions pour garantir un marché équilibré.

L’avenir de l’ARENH dépendra largement :

  1. des décisions politiques
  2. des évolutions du marché
  3. de l’électricité
  4. des directives européennes futures


Il est donc essentiel de suivre les débats et les décisions des autorités françaises et européennes à ce sujet.

Fournisseurs d’électricité : Comment bénéficier de l’ARENH?

Pour les fournisseurs d’électricité souhaitant bénéficier de l’ARENH, ils doivent avant tout se conformer aux conditions et critères fixés par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE).
Les étapes sont généralement les suivantes :

  • Faire une demande formelle auprès de la CRE en précisant la quantité d’électricité désirée.
  • Respecter les échéances et les volumes mis en place par la CRE pour la période concernée.
  • Une fois la demande acceptée par la CRE, le fournisseur pourra acheter la quantité d’électricité sollicitée auprès d’EDF au tarif de l’ARENH défini.

Méthode de calcul et le droit à l’ARENH

La méthode de calcul de l’ARENH est basée sur les coûts de production de l’électricité nucléaire historique d’EDF. Ces coûts intègrent différents éléments tels que :

  • les coûts d’exploitation
  • d’investissement
  • de maintenance des centrales nucléaires
  • et les coûts futurs liés au démantèlement des installations et à la gestion des déchets nucléaires.

Le droit à l’ARENH est accordé aux fournisseurs d’électricité qui remplissent les critères définis par la CRE, avec une quantité d’électricité disponible fixée afin de s’assurer que le mécanisme n’entrave pas la capacité d’EDF à servir ses propres clients.

Fournisseurs ayant signé un “accord-cadre” avec EDF

L’accord-cadre est un contrat qui formalise la relation entre EDF et les fournisseurs d’électricité souhaitant bénéficier de l’ARENH.
Cet accord définit les modalités d’accès à l’électricité nucléaire historique.

On sait que de nombreux fournisseurs alternatifs sur le marché français, cherchant à diversifier leur mix énergétique, ont potentiellement conclu cet accord avec EDF.
Pour obtenir une liste précise, il faudrait consulter les publications officielles ou les communications d’EDF et de la CRE.

Comment faire la demande d’ARENH

Pour solliciter l’ARENH, les fournisseurs alternatifs d’électricité doivent formuler une demande formelle auprès de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Cette demande doit préciser la quantité d’électricité souhaitée pour la période concernée.
Elle doit également respecter les échéances et les volumes préétablis par la CRE pour cette période. Une fois que la CRE reçoit et valide cette demande, EDF est tenu de vendre la quantité demandée d’électricité au fournisseur, au tarif régulé de l’ARENH.

FAQ

Quel avenir pour l'ARENH après 2025 ?

L'avenir de l'ARENH après 2025 n'est pas clairement défini à ce jour. Des discussions sont en cours pour déterminer la suite du mécanisme ou son éventuelle modification en réponse aux évolutions du marché de l'électricité.

Quand prendra fin l'ARENH ?

Initialement, l'ARENH devait prendre fin en 2025. Toutefois, sa durée pourrait être revue en fonction des décisions politiques et réglementaires à venir

Existe-t-il des alternatives à l'ARENH ?

Oui, il existe des alternatives à l'ARENH, notamment les marchés de gros où les fournisseurs peuvent acheter de l'électricité. Cependant, l'ARENH offre un tarif régulé basé sur l'électricité nucléaire historique, ce qui le rend unique.

Qui a droit à l'ARENH ?

Les fournisseurs alternatifs d’électricité en France ont le droit de solliciter l'ARENH pour acheter une partie de leur électricité au tarif régulé basé sur la production nucléaire historique d'EDF.

Mis à jour le 18 Avr, 2024

redaction Qui sommes nous ?
Redactor

luciem