L’impact des énergies renouvelables sur les tarifs d’achats d’électricité

Résumé: Depuis toujours, l’humanité a disposé d’énergies renouvelables pour couvrir ses besoins. Nous parlons d’énergies inépuisables, durables dans le temps qui permettent de faciliter la production verte d’électricité. A travers la loi de transition énergétique, des objectifs ambitieux ont été mis en place pour mieux protéger notre environnement. En effet, le nucléaire occupe une part avec plus de 70% dans la production d’électricité contre une part de 20% d’énergies renouvelables. La transition prendra du temps mais contrairement aux anciennes générations, la génération Z est plus concernée par son empreinte écologique ce qui permet une prise de conscience salvatrice.

Deux grands défis : développer l’accès à l’électricité et les énergies renouvelables

Accessibilité à l’électricité

Aujourd’hui, plus de 2 milliards de personnes n’ont pas accès à l’électricité pour cause d’économie fragile, d’infrastructures coûteuses et de zones difficiles d’accès. L’accès à l’électricité, reste jusqu’à maintenant une richesse pour certains qui garantit de meilleures conditions de vie (hygiène, santé, éducation) et l’espoir d’un développement économique. Toutefois, l’accès à l’électricité n’est pas le seul défi actuel.

Défi des énergies renouvelables : exploiter les ressources naturelles

Une grande partie des nations s’est engagée dans l’ère du temps en menant des politiques volontaristes qui ont pour seul but : rendre notre croissance verte en ayant recours aux énergies renouvelables.

tarif achat électricité

En effet, l’exploitation des sources naturelles (terre et soleil) ne nuit pas à l’environnement et garanti une consommation d’électricité naturelle. Nombreuses sont les énergies qui existent : éolienne, photovoltaïque, hydraulique…    Pour profiter de ces énergies, des installations doivent être mis en place notamment par exemple des panneaux qui retiennent l’énergie solaire. Conscient des bienfaits de ces installations, le ministère de l’environnement, de l’Energie et de la mer incite à produire de l’électricité verte. Cependant, un coût assez conséquent est généré lors de l’achat de l’équipement et son installation. Afin de garantir une rentabilité aux investissements de production d’électricité d’origine renouvelable, l’article 10 de la loi n (2000-108) du 10 janvier 2000 régi, selon l’énergie utilisée, la tarification d’achat d’électricité. Cette tarification est définit comme le prix de l’achat d’électricité assumé par les fournisseurs d’énergie (EDF…). C’est ainsi que le niveau de prix d’achat est fixé au-dessus du niveau de prix du marché.

La tarification d’achat d’électricité 

Définition

Après l’ouverture du marché de l’électricité, la tarification d’achat d’électricité a été sujette de longs débats en France. En effet, une tarification désigne l’action de donner un prix à un bien ou service, applicable à chaque consommateur. Celle-ci dépend aussi de la typologie du marché dans lequel le bien évolue. Ainsi, il existe plusieurs méthodes pour fixer un prix. Concernant le prix d’électricité, nous avons longtemps évoqué les tarifs réglementé mis en place par le fournisseur historique EDF. Ainsi, la tarification doit donc intégrer les cours de production, de transport et de distribution de l’électricité.

Comment se fait l’ajustement des tarifs d’achats ?

tarif électricité achatAvec un objectif avoisinant les 23 % de consommation d’énergies renouvelable à horizon de 2020, la France incite le développement des renouvelables par le système d’obligation d’achat.

 

De plus, l’existence de certificats d’économie d’énergie (CEE) permettent d’obtenir une aide pour vos travaux d’amélioration énergétique du logement. Les fournisseurs et les distributeurs d’énergie ont pour mission d’inciter leurs clients à adopter des technologies efficaces et à s’équiper de matériels performants leur permettant de réduire leurs consommations (électroménager, isolation, matériel de régulation du chauffage …).

EDF et les entreprises locales de distribution rachètent la production d’électricité d’origine renouvelable à des prix fixés par arrêtés tarifaire.

Les tarifs d’achats sont ajustés chaque trimestre avec le dispositif de soutien à l’énergie photovoltaïque. Plusieurs niveaux de tarifs sont proposés, dépendant de la nature et la puissance de l’installation. Le mécanisme d’ajustement trimestriel des tarifs est régi par l’arrêté tarifaire du 4 mars 2011. Cet ajustement est fonction du n volume de projets récoltés le trimestre précédent. En effet, depuis le 1er juillet 2011, la révision concerne les installations intégrées au bâtiment (IAB) mais aussi les installations intégrées simplifiée au bâtiment (ISB).

Nombre de projets déposés (IAB) et (ISB) Impact sur les tarifs d’achat Niveau de rentabilité
– Conforme à 50MW/trimestre – Une baisse de 2.6% soit 10% en base annuelle – Suffisant
– Non conforme à 50MW/trimestre – Baisse accentuée – Non suffisant

La baisse des tarifs d’achat correspond à la baisse prévue des coûts de fabrication des panneaux photovoltaïques pour encourager le rythme de développement des projets. L’objectif fixé par le gouvernement est de conserver un niveau de rentabilité suffisant et atteindre l’objectif annuel de 1000 MW en sachant que la baisse des tarifs est plafonnée à 20% par an.

Ce tableau montre l’ajustement trimestriel des tarifs d’achats en fonction du volume des demandes.

Nombre de projets IAB ou ISB déposés par trimestre Baisse trimestrielle des tarifs d’achat
> 130 MW -9.5%
Entre 110 et 130 MW -7.5%
Entre 90 et 110 MW -6.0%
Entre 70 et 90 MW -4.5%
Entre 54 et 70 MW -3.5%
Entre 46 et 54 MW -2.6%

Impact de la tarification d’achat sur la facture d’électricité 

Hausse des tarifs

tarif électricité achatLes prévisions de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) annoncent, selon la nouvelle organisation du marché, une hausse de tous les tarifs électricité jusqu’en 2025.

Elle atteindrait 11,4 % pour les particuliers, la première année et par la suite 3,5 % par an. En effet, Le financement des énergies renouvelables va impacter année après année la facture d’électricité. Par ailleurs, EDF demande plus de moyens afin de financer ses investissements et tente régulièrement d’obtenir une revalorisation de ses tarifs de vente. En effet les tarifs de ventes sont jugés trop faibles par EDF, par rapport aux coûts engendrés au préalable pour consommer de l’électricité.

La facture d’électricité en France

Ainsi en France, le Tarif Réglementé de vente de l’électricité inclut une taxe destinée notamment à financer les politiques qui soutiennent la consommation d’énergies renouvelables. Il s’agit de la CSPE, qui s’élève à « seulement » 2,25 centimes d’euros par kWh d’électricité consommé.

D’ailleurs, le prix d’électricité français fait partie des plus faibles en Europe. Ce qu’il faut savoir, c’est que la facture d’électricité est composée de 3 principaux éléments :

  •     Fourniture énergie
  •     Réseaux d’électricité
  •     Fiscalité

La France est encore loin des objectifs fixés avec la loi énergétique en 2015. En même temps, les pays scandinaves avancent à grands pas vers le 100 % renouvelable. La suède, par exemple, consomme plus de 65 % d’électricité qui provient des ressources renouvelables. De plus, avec l’arrivée des voitures électrique, nous devons produire plus d’électricité ce qui rend l’ajustement des tarifs une étape cruciale dans la consommation d’énergies renouvelables.

 

Redactor

Ecrit par Yassine

Mis à jour le 20 Oct, 2020