Le jour du dépassement

La France est endettée. Rien de choquant dans cette phrase, puisque l’on entend cette information depuis les années 70. Pourtant, si l’on ajoute qu’elle est endettée en termes de ressources naturelles, alors les choses se compliquent. Depuis le 5 mai dernier, la France utilise des ressources naturelles qu’elle n’a plus. C’est ce que l’on appelle le jour du dépassement.

Le réchauffement climatique prévu d’ici à 2050 annonce une hausse de 2°C par rapport à aujourd’hui, si ce n’est plus. Pour enrayer ce schéma, réchauffement climatique et l’avancée du jour du dépassement, la population est les pouvoirs publics doivent changer les choses.

Le jour du dépassement, qu’est-ce que cela signifie ?

Définition du jour du dépassement

Le jour du dépassement est la date fatidique qui indique que l’humanité a utilisé tout le budget écologique de l’année. Ce budget représente la quantité de ressources que la Terre peut renouveler annuellement.

La Terre a des ressources naturelles, qui sont présentes, notamment, dans son sol :

  • Les ressources renouvelables : c’est tout ce qui est végétal, faisant partie de l’écosystème (eau, air, sol, forêt, etc…). Ce sont également les produits sauvages et les minéraux ;
  • De l’autre côté, il y a les ressources non-renouvelables présentes dans le sol qui arriveront forcément à épuisement comme le pétrole ou les minerais qui sont exploités pour extraire les matières premières afin de produire des smartphones.

Il faut noter qu’entre 2000 et 2017, la date du jour du dépassement est passée de fin septembre au 2 août. La planète peut satisfaire le mode de vie de l’humanité seulement pendant 7 mois en 2017, contre quasiment 9 mois en 2000. Selon la WWF, il faut environ 1,7 planètes Terre pour satisfaire les besoins actuels.

Les milieux d’eau douce sont les plus affectés par le changement climatique, la hausse de l’empreinte écologique et l’avancée du jour du dépassement. En effet, il y a une chute de 81% du nombre d’espèces d’eau douce contre 38% pour les espèces terrestres et 36% pour les espèces marines. Entre 1970 et 2012, le nombre d’espèces a chuté de 58%. le précédent rapport faisait état d’une baisse de 52 %.

cercle vicieuxLe jour du dépassement n’est pas seulement une date. Elle permet d’expliquer certains aspects du développement économique. En effet, l’humanité, de plus en plus dépendante des importations, augmente les émissions de carbone par le biais du transport des marchandises. C’est un cercle vicieux, puisque la sur-consommation des ressources naturelles entraîne un déficit de production favorisant les importations, qui créent elles-mêmes de la pollution. Il faut noter que 60% de l’empreinte écologique mondiale est liée aux émissions de carbone.

Les principaux problèmes rencontrés sont :

  • La déforestation ;
  • Les sécheresses ;
  • La perte de biodiversité ;
  • L’accumulation de dioxyde de carbone qui ne peut plus être absorbé ;
  • L’érosion des sols ;
  • La multiplication des catastrophes naturelles.

Le calcul du jour du dépassement

Le calcul est simple en apparence, puisqu’il suffit d’avoir la biocapacité et l’empreinte écologique pour obtenir le jour du dépassement. Seulement, il faut pouvoir les quantifier :

  • (BIOCAPACITE / EMPREINTE ECOLOGIQUE) x 365 = jour du dépassement

La biocapacité est l’espace disponible pouvant produire en continu des ressources renouvelables et absorber les déchets, notamment le dioxyde de carbone.

Pour arriver à ce calcul, il y a 2 indices à prendre en compte :

  1. Le premier indice est celui de “planète vivante”. Il se base sur des données chiffrées concernant les vertébrés. C’est le suivi de 14 152 populations regroupées en 3 706 espèces différentes. L’indice va se préoccuper de l’abondance de la biodiversité et de l’évolution de ces effectifs.
  2. Le second indice est l’empreinte écologique, également appelé le dépassement écologique. L’empreinte écologique va mesurer la surface marine et terrestre dont l’humain a besoin pour produire les ressources utilisées.

Les données qui sont récoltées sont issues de 70 organisations mondiales et le calcul est effectué par le Global Footprint Network. En 50 ans, le jour du dépassement mondial a avancé de 4 mois :

jour de dépassement mondial

Un jour du dépassement mondial mais aussi national

Le jour du dépassement mondial n’aura pas la même date que le jour du dépassement national. Il est évident qu’en fonction de nombreux critères, l’empreinte écologique et la biocapacité ne sont pas identiques pour chaque pays. Cependant, le calcul sera le même mais sur la base nationale.

Par exemple, pour le Quatar, pays avec la plus forte empreinte écologique, le jour du dépassement était le 9 janvier 2018. Tandis que le Maroc est quasiment en équilibre, puisque sa date de dépassement est le 16 décembre 2018.

Le mode de vie de l’Australie et des Etats-Unis appliqué à l’humanité toute entière équivaut à 5 planètes Terre. A contrario, si chacun adoptait le mode de vie de l’Inde, 0,6 Terre suffirait. de plus, cela signifierait qu’il n’y aurait plus de jour du dépassement. 86% de la population mondiale vit dans des pays qui demandent plus à la nature que ce que leurs propres écosystèmes peuvent renouveler.

Voici un aperçu par pays de ce que cela coûterait en nombre de planètes Terre :

mode de vie par pays

En continuant avec un développement similaire à aujourd’hui, le jour de  dépassement sera le 28 juin en 2030.

Le jour du dépassement en France

  1. La France fait partie du top 10 des pays les plus polluants avec une consommation équivalente à 2,9 planètes Terre. Le train de vie des Français est 2 fois supérieur à la moyenne de l’humanité. La France a actuellement 33 ans de dette écologique depuis 1961. Toutefois, certains acteurs du marché de l’énergie essayent de s’inscrire dans la politique de transition énergétique afin de réduire la pollution. Ainsi, des comparateurs de fournisseurs d’énergie sont disponibles sur internet pour faciliter le choix de chacun et réduire la consommation d’énergie. Pour cela, simuler sa consommation énergétique peut vous aider dans votre choix de fournisseur.
  2. La COP 21 : elle s’est déroulée à Paris, du 30 novembre au 12 décembre 2015, en présence de plus de 150 chefs d’Etat et de gouvernement. Un objectif a été énoncé : la réduction  de 30% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Il s’agit du tout premier accord mondial sur le climat. L’objectif central est d’arriver à ne pas aller au-delà d’une augmentation de 2 degrés d’ici la fin du siècle. Depuis les accords pris en décembre 2015, certaines nations, comme les Etats-Unis ont reculé. Cela ne signifie pas que certains Etats comme la Californie ne redoublent pas d’efforts pour avancer dans le bon sens en matière de respect de l’environnement.

Empreinte écologique et empreinte numérique

L’empreinte numérique est tout aussi importante que l’empreinte carbone puisque l’utilisation du numérique, et d’Internet contribue à l’augmentation d’émission de dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

Pour y voir plus clair, voici quelques données sur le sujet :

  1. Un internaute sur 1 année va produire 200 kg de gaz à effet de serre, utiliser 3000 litres d’eau et consommer environ 350 kWh d’énergie. Pour comprendre ces ordres de grandeur, il faut savoir que les 200 kg valent ce que peuvent émettre 10 ordinateurs allumés au même moment, et que l’eau représente la production de 3 smartphones. Enfin, un foyer consomme en moyenne 6 000 kWh, ce qui signifie qu’un internaute consomme à l’année environ 6% de la consommation totale d’un foyer.
  2. Selon Frédéric Bordage (fondateur et directeur du site d’actualités GreenIT), Internet est le 6ème continent que ce soit au niveau des émissions de CO2, de l’épuisement des ressources ou de la consommation d’énergie. Internet, c’est 2 fois l’empreinte écologique de la France, ce qui représente 1 000 tWh.
  3. Le Cloud : pour faire simple, le Cloud est un endroit sur Internet qui vous est réservé pour stocker vos données personnelles ou professionnelles. Le Cloud est un outil qui vous permet d’accéder à vos données depuis n’importe quel endroit mais cela représente aussi une augmentation de la circulation sur le réseau numérique mondial et par conséquent, une augmentation de l’empreinte écologique. Plus on ajoute d’équipements connectés au Cloud, plus on augmente le poids de l’empreinte écologique mondiale.
  4. L’extraction des matières premières : pour produire des équipements électroniques, il faut extraire les matières premières. Seulement, c’est ce qui entraîne l’épuisement des ressources abiotiques (les ressources minérales et fossiles).

Des solutions pour faire reculer le jour du dépassement

Malgré tous ces constats qui peuvent être inquiétants, tout n’est pas figé. Il faut savoir qu’il existe des solutions. Certains pays mettent les bouchées doubles pour arriver à avoir un développement durable :

  • Le Costa Rica a produit 99% d’électricité renouvelable en 2015 avec un objectif en 2021 d’avoir une émission de CO2 quasiment neutre ;
  • Le Portugal a réussi à se fournir en énergie verte pendant 4 jours ;
  • L’Ecosse a mis en place une couverture de 95% des foyers du pays par l’éolien ;
  • Les Etats-Unis ont une empreinte écologique qui a baissé de 20% entre 2005 et 2013.

Il faut noter une toute petite amélioration : le ralentissement de la progression du jour du dépassement.

En combinant toutes ces solutions, il est possible de faire reculer le jour du dépassement. Si nous vivons de manière durable d’ici à 2050, nous pouvons le faire reculer de 4,5 jours par an. Ce ne sont pas les seules solutions, seulement, ce sont celles que chaque personne peut essayer de mettre en place dans son quotidien pour changer les choses.

Concernant les autres solutions, c’est maintenant à chaque Etat d’agir en mettant en place des politiques publiques. Il faudra, à court terme, prévoir un changement de modèle de développement pour éviter que la situation ne s’aggrave. Rien n’est perdu, tout est à faire.

Vous pouvez dès à présent calculer votre empreinte écologique avec le nouveau calculateur de Global Footprint Network. De plus, pour motiver les populations à s’engager dans ce changement, il est possible de  participer à des défis. Une fois le défis relevé, , il vous suffira de prendre une photo et la poster sur les réseaux sociaux accompagné du hashtag #movethedate.

Sources :

  • https://www.footprintnetwork.org/content/uploads/2018/05/2018_lautre_deficit_de_la_france.pdf
  • https://www.linfodurable.fr/technomedias/la-pollution-invisible-du-numerique-632
  • http://www.liberation.fr/planete/2017/08/01/la-planete-bleue-dans-le-rouge_1587617

Mis à jour le 14 Sep, 2021

redaction Qui sommes nous ?
Redactor

Agathe Gaucher

Consultante junior spécialiste énergie

Commentaires

1 Avis bright star bright star grey star grey star grey star 2/5

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis cliquez ici
referencement pro caluire et cuire
bright star bright star grey star grey star grey star 2/5

class le blog j'aime le post, bien ecrit et instructif