84% des Français s’inquiètent de la hausse des prix de l’énergie

12/10/21 D’après le Médiateur national de l’énergie, 84% des Français sont préoccupés par la forte hausse des prix de l’électricité et du gaz naturel. Les conséquences sociales sont nombreuses avec notamment une augmentation de la précarité énergétique.

Ce n’est plus un secret pour personne, les prix de l’électricité et du gaz naturel sont en train de s’envoler vers des sommets encore jamais atteints. En raison de la reprise économique post-Covid, de l’augmentation de la demande et de la pauvreté des stocks, les cours mondiaux ne cessent de grimper. Conséquence directe, de plus en plus de foyers rencontrent des difficultés à faire face à leurs dépenses énergétiques.

Ainsi, selon le baromètre du Médiateur national de l’énergie, 84% des Français se disent fortement préoccupés par la hausse actuelle des tarifs de l’énergie. « C’est la première fois depuis la création de ce baromètre, en 2007, que l’on dépasse la barre des 80% » explique Frédérique Feriaud, la directrice générale du Médiateur national de l’énergie.

Hausse de la précarité énergétique

Pire encore, 79% des ménages déclarent que les factures d’énergie (électricité et gaz) représentent « une part importante dans les dépenses de leur foyer », soit une augmentation de 8 points par rapport à 2020.

En réponse à la flambée des prix, 60% des personnes interrogées admettent avoir se chauffer moins que d’habitude afin de réduire le montant des factures. Elles sont d’ailleurs 25% à indiquer avoir eu du mal à payer leurs factures, malgré l’existence de dispositifs d’aide comme le chèque énergie.

L’enquête du Médiateur national de l’énergie, réalisée auprès de 2000 foyers, montre que la précarité énergétique est en augmentation au sein de la population :

  • 20% des foyers déclarent avoir souffert du froid dans leur logement (pendant au moins 24h) au cours de l’hiver 2020 ;
  • 30% des 18-34 ans ont souffert du froid en 2020 ;
  • 46% des 18-34 ans ont rencontré des difficultés de paiement.

Pour en savoir davantage sur l’enquête menée par le Médiateur national de l’énergie, lisez cet article.

Record de prix pour le gazole

Par effet domino, l’inflation des prix du gaz naturel a conduit à une augmentation des cours mondiaux du pétrole. Ainsi, le ministère de la Transition écologique a annoncé que le prix moyen du gazole est de 1,5354€, un record historique en France.

Alors qu’en 2018, le gouvernement a gelé la fiscalité sur les carburants, c’est l’instabilité boursière du pétrole qui a conduit à une telle hausse.

Et le sans-plomb ?

Le prix du sans-plomb 95 n’échappe pas à l’augmentation, sans toutefois atteindre son record. Il se fixe à 1,607€ en moyenne.

Pour l’heure, le gouvernement n’a pas communiqué sur une éventuelle aide pour aider les Français à faire face à la hausse de prix à la pompe.

Mis à jour le 12 Oct, 2021

redaction Qui sommes nous ?
Redactor

Maxime Degras

Rédacteur senior expert des sujets énergie