Comparez les fournisseurs de gaz avec papernest

Je souscris

Gaz Ajust 2 ans

108,02 €

Prix de l'abonnement

0,0842 €

Prix du kWh

  • Prix bloqué pendant 2 ans
  • Fournisseur historique du gaz
  • Offre sans engagement

Classique Gaz

97,68 €

Prix de l'abonnement

0,0925 €

Prix du kWh

  • Offre classique
  • -5% de réduction sur le prix du kWh
  • Meilleur service client 2019

Astucio Eco Gaz

124,07 €

Prix de l'abonnement

0,09430 €

Prix du kWh

  • Offre classique
  • Prix bloqué pendant 3 ans
  • Offre sans engagement

Prix du gaz pour une consommation < 6 MWh/an en zone 1

Prix abonnement gaz

Annonce

Résumé : Depuis que les fournisseurs de gaz se sont multipliés et fixent différents tarifs, il est utile de comparer le prix de l’abonnement au gaz, ainsi que celui du kWh pratiqués par les uns et les autres avant de souscrire. Pour bien choisir votre contrat de gaz, nous vous donnons toutes les informations sur les abonnements dans cet article !

Le prix d’un abonnement au gaz en 2019

Quel est le prix d’un abonnement au gaz ? Le prix des abonnements au gaz dépend du fournisseur que l’on choisit, de la zone où se trouve l’habitation et de la classe de consommation. Pour mieux comparer les tarifs des abonnements, on peut s’appuyer sur le tableau ci-dessous :

Comparatif des abonnements de gaz des principaux fournisseurs (€ TTC/an) :

Fournisseur
Offre
BaseB0B1/B2IInfo et souscription
avec papernest
Engie
Gaz Ajust 2 ans
Gaz Energie Garantie 1 an
Confort Connecté
108,02246,23246,23
Total Direct Energie
Classique Gaz
Verte Gaz
Online Gaz
97,68109,92250,08
Eni
Webeo Gaz
Astucio Eco Gaz
Astucio Planète Gaz
124,07136,22283,56
EDF
Avantage Gaz
121,32236,64247,20Contacter EDF
09 69 32 15 15

Last modified the 12 juin 2019

Quel est le prix de l’abonnement ?

Avant toute chose, il est utile de rappeler que le prix de l’abonnement au gaz naturel reste fixe d’un mois sur l’autre, contrairement à la partie variable que représente la consommation estimée de kWh de gaz.

Parmi les fournisseurs, on observe ainsi une différence parfois importante des tarifs, le prix d’un abonnement au gaz chez Total Spring revenant moins cher, pour une consommation basique.  A l’inverse, pour une consommation de classe dite B1, c’est le prix de l’abonnement au gaz chez Engie en 2018 qui est le plus avantageux. Nous reviendrons plus tard sur les classes de consommation du gaz.

Le prix du gaz en France varie donc d’un fournisseur à l’autre, mais aussi en fonction des offres de chacun de ces fournisseurs et des différents types de tarifs. Tous ces prix sont sujets à variation plusieurs fois dans l’année. Par exemple, donc, le prix d’un abonnement au gaz chez Engie en 2017 n’est plus valable, et il est nécessaire de se tenir informé des changements.

Qu’est-ce que le tarif réglementé du gaz ?

Jusqu’à 2007, il n’existait qu’un seul tarif, puisqu’il n’y avait qu’un fournisseur.

Le saviez-vous ?

2007 est l’année à partir de laquelle Engie (ex-GDF-Suez) a perdu son monopole sur la fourniture du gaz dans les foyers français. D’autres fournisseurs ont alors émergé.

L’ouverture à la concurrence a créé ce qu’on appelle les « prix de marché », par opposition au tarif toujours existant fixé par les pouvoirs publics : c’est le tarif réglementé en vigueur, ou TRV. Il ne peut être proposé que par le fournisseur historique, Engie.

Voici donc le prix de l’abonnement au « Gaz tarif réglementé » aujourd’hui toujours commercialisé par Engie mais indépendamment de ses offres de marché.

Grille tarifaire du TRV du gaz commercialisé par la marque Engie Gaz Tarif Réglementé :

Plage de consommation
(MWh)
Base
0 à 1
B0
1 à 6
B1
6 à 30
B2I
30 et plus
Exemples d'usagesCuisineCuisine
Eau chaude
Cuisine
Eau chaude
Chauffage
Petite chaufferie
Copropriété
Abonnement (€ TTC/an)97,86110,02250,53250,53
Prix du kWh par zone
(€ TTC/kWh)
Niveau 10,09690,08290,06070,0607
Niveau 20,06140,0614
Niveau 30,06210,0621
Niveau 40,06280,0628
Niveau 50,06350,0635
Niveau 60,06430,0643

Last modified the 12 juin 2019

Le tarif réglementé est revu tous les mois, de sorte qu’il est inutile de se référer aux prix du gaz 2017, et sert de référence pour les prix de marché. En 2019, il ne variera cependant pas jusqu’au printemps, puisque les prix ont été gelés par le gouvernement. Jusque-là, on peut donc se référer au prix du gaz 2018 actuel. Mais, à côté de ce TRV, il existe trois autres types de tarifs :

  1. Le prix fixe : c’est un prix de marché fixé par le contrat et qui ne change pas pendant toute la durée de celui-ci, quelles que soient les variations du tarif réglementé
  2. Le prix ajustable à la baisse en cas de baisse du TRV
  3. Le prix indexé : il s’agit d’un prix fixé à un certain pourcentage en-dessous du TRV, et qui suit alors ses variations, mais en restant toujours inférieur

Quel est le prix du kWh de gaz ?

prix kWh gazComme pour l’abonnement, le prix du kWh de gaz, à l’exception du TRV, est déterminé par les fournisseurs. Il est indépendant de l’abonnement, de sorte que le prix d’un abonnement au gaz au tarif réglementé est le même qu’un abonnement à prix de marché : c’est bien le prix du kWh qui varie.

Pour rester compétitifs, les fournisseurs proposent toutefois des tarifs qui ne peuvent pas varier de façon trop importante. A titre indicatif, vous trouverez ci-dessous un tableau du prix du kWh pour différents fournisseurs, pour un logement situé en zone 1 :

Tarifs (€ TTC/kWh) du kWh de gaz entre les principaux fournisseurs (Zone 1 ou Groupe A) au 1er juillet 2018 :

Consommation
MWh
0 – 1 1 – 6 6 – 30 30 – 300
Engie Gaz
Ajust 3 ans
0,074 0,074 0,0583 0,0583
Direct Energie
Offre classique
0,0916 0,0783 0,0572 0,0572
Total Spring
Offre Fixe
0,0872 0,0746 0,0545 0,0545
Eni
Astucio Eco
0,09166 0,07831 0,05723 0,05723

Ainsi, comme vous pouvez le constater, certains fournisseurs comme Engie se distinguent sur des classes de consommation allant de 0 à 6 avec un prix au m3 de gaz particulièrement bas.

Annonce

Quel fournisseur de gaz choisir ?

Quels sont les fournisseurs de gaz ?

Les tarifs du kWh et le prix mensuel d’un abonnement au gaz dépendent du fournisseur chez lequel le contrat est souscrit. En effet, il existe une bonne vingtaine de fournisseurs d’énergie en France, dont les plus importants vendent à la fois de l’électricité et du gaz, et ils fixent chacun leurs propres tarifs.

Ceci est dû à l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence. En France, elle s’est faite en 2007, suite à une directive européenne. Jusque-là, il n’y avait que deux fournisseurs en France, qui avaient le monopole du marché : Gaz de France ou GDF vendait du gaz, et EDF fournissait les foyers en électricité. Mais, lorsque le marché s’est ouvert, de nouveaux fournisseurs sont apparus, et cette concurrence a multiplié les tarifs, par souci de compétition.

Important !

Attention à ne pas confondre les fournisseurs d’énergie et les distributeurs : c’est une activité bien distincte. Le changement de nom d’Engie aide notamment à ne plus le confondre avec GrDF, qui est le gestionnaire du réseau de distribution de gaz français.

Ce n’est donc pas la peine de chercher à vous renseigner sur le prix d’un abonnement au gaz chez GrDF, puisque les distributeurs ne s’occupent pas de la vente du gaz : ils sont là pour le distribuer, entretenir le réseau et se charger des relevés de compteur. Vous pouvez par ailleurs savoir si votre commune fait partie du réseau GrDF sur cette page.

En revanche, lorsque l’on parle de prix de l’abonnement au gaz GDF, il s’agit bien de celui pratiqué par Engie !

Voici donc la liste des principaux fournisseurs de gaz présents sur le marché en France :

  1. Engie, fournisseur historique de gaz, auparavant GDF, puis GDF Suez en 2008, puis Engie depuis 2015.
  2. Direct Energie, troisième acteur de l’énergie en France, sur le marché depuis 2003.
  3. Total Spring : Total s’est lancé dans l’énergie en rachetant le fournisseur belge Lampiris.
  4. Eni, fournisseur d’origine italienne. A l’origine un pétrolier, Eni s’est ensuite lancé dans le gaz, puis dans l’électricité.
  5. EDF, fournisseur historique d’électricité depuis 1946. Il reste bien connu comme fournisseur d’électricité, quoique vendant également du gaz depuis 2007.
  6. D’autres fournisseurs alternatifs comme Happ-e par Engie, Enercoop, ou encore Planète Oui.

Annonce

Comparer les fournisseurs de gazcomparaison fournisseurs gaz

Beaucoup d’usagers l’ignorent encore, mais, depuis cette ouverture du marché, le consommateur est aussi libre de choisir son fournisseur.

Il est ainsi non seulement possible mais même recommandé de faire le comparatif des prix de l’abonnement au gaz et des tarifs du kWh chez les différents fournisseurs. Les deux variant d’un fournisseur à l’autre, le comparateur permet de juger au premier coup d’œil du prix de l’abonnement de gaz chez Eni, du prix de l’abonnement au gaz chez EDF ou encore du prix de l’abonnement au gaz de Direct Energie.

Il est nécessaire de comparer les offres de gaz selon leur type, car les tarifs ne seront pas les mêmes si ce sont des offres classiques, comme celles présentées plus haut, que proposent la plupart des fournisseurs, ou une offre « online », ou une offre « verte ».

Il existe ainsi des offres « Online » dont le prix du kWh est moins élevé mais où les clients ne bénéficient pas de service client par téléphone. Enfin, nombreux sont ceux qui proposent des offres de gaz vert à la souscription, qu’il ne faut pas confondre avec le gaz naturel : le gaz vert est réellement issu de source renouvelable puisque c’est du biométhane formé par la décomposition de matières organiques.

Bon à savoir

Dans les offres vertes, la viabilité du gaz est certifiée par le système des Garanties d’Origine (GO)  : pour un kWh de gaz consommé, la même quantité de biométhane sera produite par un fournisseur. Ce système est commun à tous les fournisseurs.

En outre, non seulement un tel comparatif permet de juger des prix et de trouver le prix d’abonnement au gaz le moins cher, mais il s’assortit également d’une simulation qui permet de s’assurer de souscrire le contrat approprié par rapport à sa consommation, et donc l’offre nécessaire.

Par exemple, connaître le prix de l’abonnement au gaz d’Engie en 2018 ne fait pas tout : il faut s’assurer que cet abonnement est réellement celui qu’il faut pour votre type de logement et la consommation de gaz que vous y faites.

papernest met à votre disposition un simulateur et comparateur de fournisseurs de gaz, qui vous propose les offres adaptées à votre cas particulier.

Annonce

Le gaz : comment le choisir ?

Quelle différence entre gaz de ville et gaz naturel ?

Avant de souscrire un abonnement au gaz, il faut faire la différence entre les différents types de gaz et bien comprendre quel gaz va équiper sa maison. En effet, les fournisseurs vendent ce qu’on appelle du « gaz naturel », mais il est fréquent d’entendre parler de « gaz de ville ».

Il faut savoir qu’il n’existe plus, aujourd’hui, de différence entre les deux. Le gaz de ville tient son nom de son usage historique : à l’origine, il s’agissait bien d’un autre type de gaz, qu’on utilisait en ville, par exemple pour l’éclairage urbain, qui se faisait alors au gaz. En raison de son caractère dangereux, ce gaz n’est plus utilisé de nos jours.

En revanche, le nom est resté, et on parle de gaz de ville pour désigner le gaz qui alimente les foyers. Mais généralement, c’est bien de gaz naturel qu’il s’agit, celui qu’on extrait des gisements par forage. Impossible donc pour nous de parler du prix de l’abonnement au gaz de ville !

Il existe d’autres types de gaz, comme le butane et le propane, qui sont ceux commercialisés en bouteille ou en citerne. Ceux-ci n’ont donc rien à voir avec le prix de l’abonnement au gaz de ville, et ont des tarifs bien distincts.

prix abonnement gaz naturel

La classe de consommation

Outre la zone, il existe un facteur supplémentaire qui fait varier le coût d’un abonnement au gaz : c’est la classe de consommation. Cette classe est d’autant plus importante qu’elle n’a pas seulement un impact sur le prix de l’abonnement, mais aussi sur celui du kWh.

Cette classe correspond en fait à l’importance de votre consommation. Il en existe quatre : la basique, la B0, la B1 et la B2i. La première correspond à la consommation de gaz la plus faible, c’est-à-dire seulement pour la cuisson. La deuxième va plutôt avec une consommation de gaz pour la cuisson mais aussi pour l’eau chaude ; tandis que la troisième correspond à une consommation plus importante liée à un chauffage au gaz.

Enfin, la dernière classe, celle que l’on appelle B2i, est plus rare : c’est celle d’une chaufferie moyenne, par exemple dans une copropriété.

Quelle zone pour le gaz ?

C’est l’une des principales spécificités liées à la vente du gaz : le prix du gaz qu’il soit exprimé en kWh ou en m3 varie en fonction de l’endroit où se situe le logement. En fait, la France est découpée en différentes zones tarifaires, au nombre de six. Vous pouvez aller sur le site de GRDF pour les découvrir.

La minute info

Selon que votre habitation se trouve en zone 1 ou en zone 6, le prix du kWh de gaz ne sera pas le même. Cependant, la zone ne joue pas sur le prix de l’abonnement au gaz naturel, qui, quoique variant d’un fournisseur à l’autre, reste ensuite le même pour chaque zone.

En savoir plus :

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici