Concurrents Engie

Souscription Engie

Appel non surtaxé

Pour souscrire facilement chez Engie, contactez directement papernest

Annonce

Résumé : Les concurrents d’Engie se sont multipliés depuis l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie en 2007. Jusque-là fournisseur historique de gaz, Engie (ex-GDF Suez) est également devenu fournisseur d’électricité.

Quels sont les différents fournisseurs d’électricité en France ?

Les concurrents d’Engie se sont multipliés depuis une dizaine d’années. Le plus grand concurrent d’Engie est encore EDF, fournisseur historique d’électricité sur le territoire français, mais de nouveaux acteurs sont apparus sur le domaine de l’énergie.

  1. EDF, le principal concurrent d’Engie grâce son statut de fournisseur historique
  2. Direct Energie : créé en 2003, il est maintenant le troisième fournisseur d’énergie en France
  3. Total Spring, né suite au rachat de Lampiris par Total en 2016
  4. Eni : à l’origine un pétrolier italien créé dans les années 50, il s’est ensuite lancé dans le gaz
  5. D’autres fournisseurs alternatifs moins importants comme Happ-e ou Planete Oui

EDF, le fournisseur historique d’électricité française

Depuis 1946 et jusqu’à cette ouverture du marché en 2007, EDF était le fournisseur historique d’électricité en France. Pour cette raison, EDF reste sans doute le fournisseur d’électricité le mieux connu des Français. Pourtant, depuis 2007, EDF vend à la fois de l’électricité et du gaz, comme Engie, qui reste pour sa part surtout connu comme fournisseur de gaz.

Quelle est la différence entre EDF et Engie ?

EDF et Engie sont tous deux fournisseurs et producteurs d’énergie : EDF est donc concurrent d’Engie à double titre. Ils sont les deux fournisseurs historiques d’énergie en France, ce qui fait qu’ils sont les seuls à pouvoir proposer les tarifs réglementés par les pouvoirs publics. Mais, depuis 2007, ils se sont mis à proposer tous deux des offres d’électricité et de gaz, ce qui en fait d’importants concurrents sur le marché de l’énergie français. EDF est le principal concurrent d’Engie en France, et vice-versa.

edf concurrent engie

Ces dernières années, EDF s’est mis à perdre des clients, même si près de la moitié des consommateurs ignore encore qu’elle peut changer de fournisseur d’énergie quand elle le souhaite, et qu’EDF bénéficie encore de son statut historique. En 2017, c’est malgré tout plus d’un million de clients français qui est passé à la concurrence, soit plus de 100 000 chaque mois. Mais, même malgré cela, EDF reste encore le principal concurrent d’Engie sur le territoire français.

Direct Energie, troisième acteur majeur en France

Depuis l’ouverture du marché à la concurrence, Direct Energie est le premier fournisseur alternatif d’énergie en France. Direct Energie existe depuis 2003, et, comme EDF et Engie, propose à la fois des offres de gaz et d’électricité. C’est le troisième acteur majeur de l’énergie en France, derrière Engie et EDF, et Direct Energie comptait plus de 2,5 millions de clients en 2017. Bien que racheté par Total en 2018, Direct Energie est resté une entité à part entière.

Total Spring (ex-Lampiris)

Total s’est lancé sur le marché de l’énergie en 2016 après avoir racheté Lampiris. Total Spring fournit aussi bien du gaz et de l’électricité, et compte donc aussi parmi les concurrents d’Engie. 

Eni, le pétrolier européen

Eni est un groupe pétrolier italien qui s’est aussi lancé dans le gaz naturel. C’est l’un des principaux concurrents d’Engie sur le gaz, derrière EDF. Comme Engie, Eni ne se contente pas de fournir du gaz et est également fournisseur d’électricité.

Autres fournisseurs

Il existe en France plus de vingt fournisseurs alternatifs aux deux fournisseurs historiques. Ils possèdent néanmoins des parts de marché moins importantes et font donc une concurrence moindre à Engie, tant sur le marché de l’électricité que sur celui du gaz.

Souscrivez chez un fournisseur alternatif avec papernest

09 72 50 77 40

Annonce

L’ouverture à la concurrence d’EDF et Engie

Jusqu’en 2007, Gaz de France, devenu GDF-Suez en 2008 puis Engie en 2015, était le fournisseur historique de gaz en France. EDF était alors le fournisseur historique d’électricité. Conformément à des directives européennes, le marché de l’énergie française s’ouvre à la concurrence le 1er juillet 2007, permettant l’apparition de nouveaux fournisseurs : ce sont les fournisseurs  dits « alternatifs ». Depuis, la liste des fournisseurs d’électricité et de gaz en France n’a cessé de s’allonger. En une dizaine d’années, c’est ainsi plus d’une vingtaine de fournisseurs alternatifs qui est apparue sur le marché de l’énergie français.

Pour le consommateur, cette ouverture à la concurrence du marché de l’énergie signifie surtout qu’il est désormais libre de choisir le fournisseur auprès duquel souscrire. Les contrats sont sans engagement, et il est possible de changer de fournisseur quand on le souhaite. Mais cela signifie également qu’il faut comparer les tarifs et les différentes offres de ces nombreux fournisseurs d’énergie.

Trouver le fournisseur le moins cher

Parce que le marché de l’énergie est désormais ouvert, les fournisseurs d’énergie sont libres de proposer leurs tarifs, mais, pour rester concurrentiels et rivaliser avec les autres, ils sont aussi obligés d’être compétitifs sur leurs tarifs. Jusqu’en 2007, les offres d’Engie (ex-GDF Suez) et EDF s’appuyaient uniquement sur le tarif réglementé en vigueur, ou TRV, fixé par la Commission de Régulation de l’Énergie et le gouvernement français.

Le TRV varie à plusieurs reprises dans l’année : pour le gaz, il varie tous les mois ; pour l’électricité, il change deux ou trois fois par an. Il est donc soumis à de nombreuses variations qui influent forcément les tarifs d’Engie et EDF.

Evolution du Tarif réglementé du TRV du gaz depuis janvier 2017 :

Mois annéeEvolution du tarif
janvier 2017+2.3 %
février 2017- 0.6%
mars 2017+2.6%
avril 2017-0.7%
mai 2017-3.3%
juin 2017-
juillet 2017-4.3%
août 2017-0.8%
septembre 2017-
octobre 2017+1.2%
novembre 2017+2.6%
décembre 2017+1%
janvier 2018+2.3%
février 2018+1.3%
mars 2018-3.0%
avril 2018-1.1%
mai 2018+0,4%
juin 2018+2,1%
juillet 2018+7,45%

Le TRV du gaz est commercialisé par Gaz Tarif Réglementé, une marque Engie.

Dernière mise à jour le 30 juillet, 2018

Ces tarifs réglementés sont voués à disparaître dans les prochaines années, mais pour le moment, EDF met encore en avant des offres au TRV : ce sont ses offres au tarif bleu (ex-tarif bleu ciel). Comme les fournisseurs alternatifs, Engie et EDF proposent aussi maintenant des offres à prix de marché. Il en existe différents types : des prix fixes, des prix ajustables à la baisse à la date anniversaire du contrat, et des prix indexés à un certain pourcentage sous le TRV.

En somme, ces tarifs permettent au consommateur de ne pas être soumis aux variations du tarif réglementé. Mais il devient aussi nécessaire de comparer les nombreuses offres pour souscrire le contrat le plus adapté à ses besoins.

Comparatif des caractéristiques des offres des principaux fournisseurs :

FournisseurOffreCaractéristiquesSouscrire avec papernest
EngieElec Ajust 3 ans- Prix du kWh HT fixe ajustable à la baisse à chaque anniversaire de contrat
- Abonnement inférieur au TRV
- Offre verte
Direct EnergieClassique- Prix du kWh HT indexé à -5% du TRV
- Abonnement identique au TRV
- Pendant 1 an
- RDV annuel avec un expert
Total SpringFixe- Prix du kWh HT : 10% de réduction par rapport au TRV
- Abonnement identique au TRV
- Electricité certifiée verte réinjectée dans le réseau commun
- Pendant 1 an
EniAstucio Eco- Le prix du kWh HT est fixe et ajustable à la baisse à chaque anniversaire du contrat
- Abonnement supérieur au TRV
- Pendant 3 ans

Dernière mise à jour le 3 août, 2018

Engie à l’étranger

Entreprise présente à l’international, Engie a des concurrents à travers le monde. C’est d’ailleurs l’un des plus grands groupes mondiaux dans le secteur de l’énergie. En Belgique par exemple, Engie Electrabel est le premier fournisseur et producteur d’énergie, avec plus de 2,7 millions de clients et plus de 40% de parts de marché tant sur celui du gaz que sur celui de l’électricité. Le pays compte cependant plus d’une soixantaine de fournisseurs d’énergie, et les concurrents d’Engie en Belgique sont donc nombreux.

Pour ainsi multiplier ses activités et étendre son marché tant en France qu’à l’étranger, Engie a créé plusieurs filiales.

Les filiales d’Engie

En France, parmi ces filiales d’Engie, il faut distinguer celles qui s’adressent aux particuliers et celles qui sont destinées aux professionnels. Pour les particuliers, Engie compte notamment Home Services, qui effectue l’entretien et le dépannage des installations de chaudière, chauffe-eau et pompe à chaleur. C’est donc Engie Home Services qui est en charge de la maintenance de ces équipements chez ses clients.

Pour les professionnels, il existe plusieurs filiales d’Engie qui offrent différents services. Engie Axima, Engie Ineo et Engie Cofely sont toutes destinées aux professionnels français. Elles sont chargées de la maintenance et de la mise en place d’infrastructures, mais aussi de recherche et d’innovation liées à l’énergie.

Les concurrents des filiales d’Engie

Naturellement, ces différentes filiales ont chacune leur propre concurrence au niveau national et international. En France, les filiales d’Engie comptent parmi les leaders du marché du génie électrique, mais des groupes comme Vinci Energies, Eiffage Energie ou Spie sont les principaux concurrents d’Engie Cofely.

De même, parmi les concurrents d’Engie Ineo, on compte de nombreuses entreprises, comme Véolia, autre acteur important du marché.

A l’étranger, ces filiales se trouvent aussi sur un marché compétitif et comptent là aussi parmi les leaders de leur secteur. En 2017, Engie a ainsi racheté l’un des concurrents d’Engie Axima en Allemagne, comme il l’a annoncé ici.

concurrent engie dans le monde

FAQ

Qui est le concurrent d’Enedis (ex ErDF) ?

Enedis, qui s’appelait auparavant ErDF, est ce qu’on appelle un distributeur d’énergie, comme GrDF. Contrairement à Engie et EDF, Enedis n’est pas un fournisseur d’énergie : il s’occupe du dépannage et de l’entretien du réseau, ainsi que de gérer les compteurs et mesurer les consommations, et ce quel que soit le fournisseur choisi par le consommateur.

La distribution est une activité de monopole, et, sur 95% du territoire français, il n’existe deux gestionnaires de réseaux de distribution : Enedis et GrDF. Mais ces gestionnaires de réseaux sont mandatés par les collectivités, et la distribution n’est pas une activité concurrentielle.

Qui est le fournisseur d’électricité le moins cher ?

Les tarifs de l’électricité, comme ceux du gaz, varient tout au long de l’année. Si les offres à prix de marché permettent de ne pas dépendre du tarif réglementé en vigueur, il n’en reste pas moins nécessaire de comparer les différents fournisseurs pour trouver un abonnement qui correspond réellement à ses besoins.

Comment changer de fournisseur ?

Aujourd’hui, le consommateur peut donc changer de fournisseur d’énergie quand il le souhaite. Pour cela, c’est simple : il suffit de prendre contact par téléphone ou sur internet avec le fournisseur souhaité en se munissant des pièces justificatives nécessaires.

 

Changer de fournisseur : papernest le fait pour vous

Annonce